"LNB"

Le Trophée du Futur ce week-end à Limoges

L’édition 2017 du Trophée du Futur se disputera à Limoges, au Palais des Sports de Beaublanc du 26 au 28 mai.
Le club du Limoges CSP recevra les sept autres équipes du Top 8 du Championnat de France Espoirs Pro A dans une formule à élimination directe.
Le tirage au sort a été effectué, par Stéphane Ostrowski, mardi 16 mai au Palais des Sports de Beaublanc à la mi-temps de la rencontre Limoges CSP-Orléans Loiret Basket.
Le Programme
Vendredi 26/05/2017 – Quarts de Finale
13h00    EB Pau-Lacq-Orthez / Elan Chalon/Saône
15h30    Cholet Basket / BCM Gravelines-Dunkerque
17h50 Remise des médailles de Champion de France Espoirs PROA 2016-17 au SLUC Nancy
18h00    SLUC Nancy / Hyères-Toulon VB
20h00 Remise des Trophées au Cinq All Star du Championnat de France Espoirs 2016-17
20h30    Limoges CSP / Nanterre 92
Samedi 27/05/2017 – Demi-finales
18h00 & 20h30
Dimanche 28/05/2017 – Finale
15h00
Retransmission des rencontres
L’ensemble des rencontres seront retransmises sur LNB TV et seront accessibles via le site tropheedufutur.fr

Pro A: 43 formules depuis 1949 !

Souvent décideur du basket varie… Le championnat de France de première division a connu 43 formules de compétition depuis 1949, année qui correspond à la naissance de la Nationale 1, l’ancêtre de la Pro A!

C’est BasketRétro qui s’est amusé à les comptabiliser et à expliquer avec textes et infographies le chemin tortueux qui nous a amené au (bon) système en vigueur aujourd’hui.

La grande leçon de tout ça, c’est que les Français s’imaginent toujours qu’ils ne doivent pas faire comme les autres. Combien de saisons inutiles a t-on laissé ainsi couler avant d’arriver aux playoffs?…

On prend un pari: la prochaine mesure sera de passer à 3 manches gagnantes pour les quarts de finale de playoffs. Pas besoin de boule de cristal; il suffit de jeter un oeil dans les ligues européennes les plus évoluées pour découvrir l’avenir. Et tant mieux si on est obligé de réduire le nombre d’équipes à 16 pour glisser ce surcroît de « extra time » dans le calendrier.

Nanterre – Paris-Levallois: les analyses complètes du match

Après avoir accusé un retard de 18 points le Paris-Levallois est finalement parvenu à s’imposer sur le parquet de Nanterre (88-85) hier soir pour le match 1 des quarts de finale des playoffs. Lire la suite »

Antoine Eito (Le Mans): « J’ai failli tout stopper début janvier »

 

Antoine Eito (1,86m, 29 ans) a donc re-signé au Mans Sarthe Basket, club où il a déjà passé deux saisons. Le Charentais y sera la doublure d’un meneur américain.

Pour Ouest France, il revient sur ce come-back et aussi l’ambiance délétère à Orléans.

« J’ai toujours été en contact avec Vincent Loriot (NDLR: le directeur sportif) et plusieurs personnes au MSB. Quand Alex Ménard a repris l’équipe, j’étais venu passer un week-end au Mans car j’y ai encore beaucoup d’amis et un appartement mais sans rien attendre à l’époque. Cela dit, les contacts ont commencé assez tôt et j’ai signé depuis un bout de temps. On a déjà trouvé notre maison et une école. Même si Monaco, depuis deux ans, me faisait une proposition, même si j’aurais pu choper l’Espagne (Badalone), Le Mans voulait avancer vite. Je ne me suis pas posé 10 000 questions car je sais où je mets les pieds, sportivement et humainement parlant. À Orléans, j’étais vraiment très proche de Pierre Vincent et j’ai failli tout stopper début janvier en revenant de Capbreton après un mois de rééducation. À mon retour, ça puait, c’était méchant et nauséabond. Les sourires des gens quand une personne se faisait virer. À mon retour de blessure, j’avais enchaîné de bons matchs avant de perdre la confiance du nouveau coach lors de matchs clés. C’est top de voir mon avenir au Mans. »

Photo: Tuan Nguyen

Jean-Denys Choulet (Chalon): « On a très bien défendu »

L’Elan Chalon a fait un match solide pour décrocher Le Portel qui a subi un 24-14 dans le deuxième quart-temps et qui a définitivement lâché prise dans le quatrième (76-63).

Une fois encore, Moustapha Fall (2,18m) a été rayonnant avec ses 14 points, 6 rebonds et 7 passes. Plus inattendu est l’apport du meneur remplaçant Gédéon Pitard avec 8 points (2/2 à trois-points) et 5 rebonds. En face, outre Jakim Donaldson (19 points et 5 rebonds), à noter la performance de Gary Chathuant (15 points avec 3/4 à trois-points) qui vient de prolonger son bail avec l’ESSM.

Jean-Denys Choulet était satisfait de la tournure des événements:

« Sur cette formule là, je ne suis pas certain que ça avantage le mieux classé. Vous prenez toute la pression dans la truffe dès le premier match et on voit ce qui s’est passé hier (NDLR: victoire de Villeurbanne et Pau). Alors, faut-il revoir la formule? Je ne sais pas. En tous les cas on s’en sort, tant mieux pour nous. C’est une formule bizarre, encore une fois. Il n’y a qu’à voir les deux premières minutes du match où on était un peu crispés, pas bien dans le match. On a eu la chance de mettre quelques tirs importants. Et puis on a surtout très bien défendu, on les a laissé à 35 points à la mi-temps. C’est un bon match, une bonne sortie. On peut toujours faire mieux mais si on fait tous les matches à domicile comme ça et qu’on les gagne, ça me va bien.

Je n’étais pas spécialement inquiet sur le début de match raté car je savais qu’on allait revenir. Mais il ne faut pas trop jouer avec le feu car si on fait la même chose chez eux, on ne reviendra pas. Quand on voit l’ambiance fantastique au Portel, c’est difficile. Mais il y a aussi une ambiance fantastique chez nous. Il y a un peu moins de musicos au mètre carré mais la salle a fait son boulot encore une fois comme depuis bien longtemps cette saison même si on en n’est pas encore dans l’engouement d’après-match au niveau du Portel. Mais sur le match, on n’est pas mal. »

 

Playoffs: L’Elan Béarnais à Saint-Sébastien en cas de qualification ?

Et si l’Elan Béarnais Pau-Lacq-Orthez traversait les Pyrénées pour jouer une éventuelle demi-finale de Pro A ?

C’est en tout ce à quoi réfléchit le club, d’après Sud Ouest. L’EBPLO doit faire face à l’indisponibilité de son palais des sports du 9 au 11 juin prochain pour cause de Ligue Mondiale de volleyball. Or, un éventuel match d’appui pourrait avoir lieu le 9 juin. L’Elan Béarnais a donc pré-réservé la Donostia Arena, une salle de 11 000 places dans laquelle évolue le club local en deuxième division espagnole.

Photo : Guipuzkoa Basket

Playoffs Pro A : le derby parisien et les grands débuts du Portel au programme

Après une première soirée de playoffs pleine de suspense, c’est au tour de quatre nouvelles équipes d’entrer en lice ce soir. Lire la suite »

Vidéo: les highlights de Youssoupha Fall (2,21m)

Ses 2,21m et aussi ses progrès intriguent… Tommy Hombert filme les matches du Poitiers Basket 86 et nous offre les highlights de la saison du pivot franco-sénégalais Youssoupha Fall.

De 1,4 point et 1,7 rebond avec Le Mans la saison dernière, Youssoupha Fall est passé à 10,4 points (66,4% aux shoots), 7,0 rebonds et 1,5 contre en Pro B.

Etant donné sa taille et son envergure, les images sont spectaculaires…

 

Un club de dimension Euroleague à Paris, c’est du sérieux!

Hier, nous vous présentions cette même photo où l’on voit Jean-François Martins, adjoint à la Mairie de Paris, chargé de toutes les questions relatives au sport et au tourisme, en compagnie de David Khan, 55 ans, un ancien journaliste sportif, avocat, qui fut le président des opérations basket des Minnesota Timberwolves.

Motif de cette rencontre: la possibilité de monter un club à Paris de dimension Euroleague. Dans son édition d’aujourd’hui, Le Parisien en dit davantage sur les tractations.

A l’occasion du Final Four de l’Euroleague, David Khan, accompagné du président de la LNB, Alain Béral, aurait présenté son projet à Jordi Bertomeu. Il a ensuite rencontré les dirigeants du Paris-Levallois et donc Jean-François Martins.

« Selon nos informations, l’investissement de Kahn et de ses partenaires porterait sur plusieurs millions d’euros et l’objectif serait de disputer le Final Four de la plus huppée des compétitions européennes de clubs », écrit Le Parisien qui a interrogé Alain Béral:  « Je suis supporteur de ce projet. On a besoin d’une tête de gondole à Paris. Je revendique le fait d’avoir présenté David Kahn à Levallois et à Paris. Je l’ai mis en contact avec plusieurs clubs mais il a décidé que Paris était le seul club pour le projet. »

Le souhait de David Kahn est de racheter le Paris-Levallois puis d’investir l’Arena 2 de Bercy qui doit être inaugurée en 2020. Mais si la mairie de Levallois n’acceptait pas le projet, il pourrait créer un club de toutes pièces -sur les bases du Paris Basket Avenir qui accède à la N2- un peu sur le modèle de Monaco qui est monté de la N2 au sommet de la Pro A en quelques années.

Retour sur la folle semaine qui a vu la JL Bourg remonter en Pro A

« Dans les coulisses d’une semaine historique. » La JL Bourg nous offre une reportage au coeur du groupe professionnel alors que le club retrouve l’élite du basket français. L’occasion de découvrir le discours d’avant-match de Savo Vucevic, la communion avec le public ou bien encore les scènes de joie dans le vestiaire. Lire la suite »