"ProA"

15e journée de Pro A: deux matches reprogrammés

La LNB a envoyé un communiqué à propos de la programmation de la 15e journée de Pro A:

« Suite aux problématiques de calendrier sur la 15ème Journée de PROA et la 10ème Journée d’Eurocup, la LNB a demandé aux clubs concernés de trouver une date commune pour que la 15ème Journée puisse être disputée avant la fin de la phase aller de la saison régulière.

Les Levallois Metropolitans et l’ASVEL Lyon-Villeurbanne ont trouvé un terrain d’entente.

Devant l’incapacité du Limoges CSP et de la JL Bourg-en-Bresse à se mettre d’accord, la Commission sportive de la LNB a dans un premier temps décidé de fixer la date de la rencontre le 6 janvier 2018. Le Limoges CSP a fait appel de la décision et demandé expressément à ce que la date initiale du 27 décembre 2017 soit maintenue, ce qui a été accepté par la Commission.

En conséquence, la programmation des matchs a été définitivement calée comme suit (sous réserve de diffusion de SFR):

– Limoges CSP / JL Bourg-en-Bresse : mercredi 27 décembre 2017 à 20h0
– Levallois Metropolitans – ASVEL Lyon-Villeurbanne : samedi 6 janvier 2018 à 20h00″

 

Marion Ortis, 25 ans, arbitre de Pro A

Article intéressant dans L’Alsace sur Marion Ortis, 25 ans, qui après la Ligue Féminine et la Pro B a arbitré ce week-end son premier match de Pro A, au Mans pour la venue de Bourg-en-Bresse.

Deux remarques de sa part dont l’une va à l’encontre de certains clichés:

« Avec le recul, je me suis rendu compte que les garçons ont plus de respect pour moi que les filles. Je n’ai jamais ressenti la moindre animosité à mon égard. » Très bien. Malheureusement, elle ajoute: « Je ne peux pas en dire autant du public, parfois très agressif, qu’il faut alors ignorer.»

La jeune arbitre a pu constater que les joueurs de Pro A sont beaucoup plus costauds et athlétiques que ceux de Pro B, surtout quand on a à faire avec Youssoupha Fall et ses 2,21m.

« Je dois compenser mon petit gabarit par une attitude plus ferme, un langage corporel et verbal plus tranchant. Ce n’est pas facile, mais je vais apprendre. » 

L’Alsacienne fait preuve de franchise quand elle avoue:

« Je ne suis pas entièrement satisfaite de ma prestation »« Dans certaines situations, j’aurais dû prendre mes responsabilités et d’autres décisions. J’ai encore du pain sur la planche, j’en suis parfaitement consciente. En attendant, j’ai pris un réel plaisir à siffler ce premier match en Pro A. »

Photo: Basket Store

Hervé Beddeleem (Gravelines): « Ca a été une erreur de prendre D.J. Cooper »

Après la première victoire de son équipe, hier soir face à Pau, le directeur exécutif du BCM Gravelines-Dunkerque Hervé Beddeleem a répondu comme d’habitude avec franchise et émotion aux journalistes de Buzzer. Il n’est pas fâché que D.J. Cooper ait rompu ses liens avec le club tant sa présence devenait pesante. De plus, le BCM a récupéré une certaine somme d’argent dans la transaction.

« Je suis ravi qu’il soit parti car au vu des quatre matches, il ne nous en a pas fait gagner un au contraire à Boulazac, il nous en a fait perdre. Je ne vais pas taper dessus car il est parti. En plus, on retrouve de la masse salariale et on pourra ajuster cette équipe et conforter Julien Mahé. Même ce soir si on avait perdu, au vu de la réaction de cette équipe, j’étais fier de mes joueurs, de mon staff technique et de mon coach. »

A la question de savoir pourquoi Julien Mahé n’a pas réussi à canaliser le MVP de la saison 2016-17 au contraire d’Eric Bartecheky à Pau, Hervé Beddeleem répond:

« Premièrement, il ne l’a pas repris et d’autre part Bartécheky a un peu plus de métier que Julien (Mahé). Julien c’est sa première année en Pro A. Bartécheky a fait Le Havre, Pau et il réussit là encore mieux au Mans. Je vais être franc avec vous, ça a été une erreur pour le BCM de prendre un MVP avec un jeune coach. Déjà, je pense qu’un coach confirmé aurait déjà du mal à le gérer, encore plus un jeune coach. Mea culpa. On fait des erreurs dans la vie et on en a commis une belle. »

La vidéo est à voir ici.

 

J.R. Reynolds fait son retour à Gravelines

Pour succéder à D.J. Cooper, le BCM joue la sécurité avec un joueur qu’il connait bien, JR Reynolds (1,89m, 33 ans). Le meneur américain a déjà porté le maillot du club à deux reprises.

La première fois, c’était lors de la saison 2011-12 pour 25 matches et la finale de la Semaine des As et la saison suivante pour disputer les playoffs après la blessure de Abdou Mbaye.

Ce combo formé à l’université de Virginia a également joué pour l’ASVEL (2008-09), Orléans (2010-11) et Limoges avec qui il fut champion de France en 2014.

Ses stats globales en Pro A sont de 10,8 points (44,4% à trois-points) et 10,4 d’évaluation.

La saison dernière, J.R. Reynolds a été champion du Monténégro avec le KK Buducnost Podgorica.

Le BCM insiste dans son communiqué sur les valeurs humaines de J.R. Reynolds… Une sorte de pied de nez à D.J. Cooper qui l’a lâché dès la première difficulté.

Youssoupha Fall (Le Mans): Au nom du père

Depuis sa saison en Pro B à Poitiers, Youssoupha Fall (2,21m) est une attraction du basket français et son retour au Mans ne fait que confirmer que le géant franco-sénégalais possède un formidable potentiel.

Pour l’émission Buzzer, SFR Sport 2 est allé à sa rencontre et raconte pourquoi la maturité du jeune homme a fait un bond ces derniers mois.

« J’ai perdu ma mère quand j’avais 11 ans et j’ai perdu mon père en mars passé, le 17. C’est comme ça, c’est la vie », confie t-il. « Mon père était tout le temps derrière moi, il essayait de suivre mes matches. Il avait toutes mes photos sur sa tablette. Il me faisait tout le temps des feedbacks sur mes matches en espoirs. J’ai fait aussi tout ça pour eux. Surtout pour mon père. »

A écouter également le témoignage de son agent, Bouna Ndiaye.

 

Interview Frédéric Bourdillon : « Je voulais tenter l’aventure à l’étranger »

Passé des requins d’Antibes au Maccabi Haïfa, Frédéric Bourdillon (1,96m, 26 ans) a au moins gardé la Méditerranée en horizon commun.

Après trois saisons sur la Côte d’Azur, le shooteur de 26 ans a effectivement décidé de sauter le pas et d’aller jouer à l’étranger. Bien lui en a pris car il a déjà pu se frotter à des joueurs NBA en présaison. 

En quête de nouvelles expériences et de responsabilités accrues, Bourdillon se régale de cette rentrée outre-Atlantique avant de se concentrer pleinement sur la saison du Maccabi Haïfa en Israël. 
Lire la suite »

La billetterie de la Leaders Cup est ouverte

C’est du 16 au 18 février que se tiendra la Disneyland Paris Leaders Cup LNB 2018 avec les 8 meilleures équipes de Pro A selon le classement établi à la fin de la phase aller plus la finale de la Leaders Cup Pro B le dimanche.

La billetterie est officiellement lancée avec de nombreuses offres permettant d’assister à l’ensemble des rencontres mais également de profiter du parc d’attraction.

Un pack 3 jours Basket + 2 jours Parcs Disney donne accès à tous les matches de la Leaders Cup ainsi qu’aux Parcs Disney les journées du samedi 17 et dimanche 18 février 2018.

 

Pack 3 jours Basket + 2 jours Parcs Disney®

Packs « Basket + Parcs » Adultes Enfants (de 0 à 11 ans inclus) Supporters*
Carré Or 220 € 200 € 200 €
Catégorie 1 175 € 155 € 155 €
Catégorie 2 125 € 105 € 105 €

 

Pack 3 jours Basket

Packs « Basket » Adultes Enfants (de 0 à 11 ans inclus) Supporters*
Carré Or 165 € 155 € 155 €
Catégorie 1 115 € 105 € 105 €
Catégorie 2 60 € 50 € 50 €

 

Programme des rencontres :

Vendredi 16 février (Quarts de finale) : 13h00, 15h30, 18h00, 20h30

Samedi 17 février (Demi-finales) : 18h00 et 20h30

Dimanche 18 février (Finales) : PROB à 14h30 et PROA à 17h00

(horaires sous réserve de modification)

Comment acheter sa place :

Pour réserver votre séjour de rêve, cliquez ici.

Par Internet : www.leaderscup.fr et www.digitick.com

Par téléphone : 0 892 0 892 700 840(0,34€/min)

Vidéo: les highlights de Le Mans-Bourg

Retour en images sur le choc Le Mans-Bourg-en-Bresse de samedi avec une nette victoire du MSB (91-70). Les commentaires lors de la conf d’après-match sont en bonus.

 

Programme TV de la semaine: 12 matches sur SFR Sport 2 et Canal + Sport

Voici le programme de la semaine à la télévision concernant la Pro A et les compétitions européennes.

Lundi 16 octobre

20h45 – SFR Sport 2 – Pro A- Gravelines/Pau

Mardi 17 octobre

18h30 – Canal+ Sport – BCL – Hapoel Holon/Monaco

20h30 – SFR Sport 2 – Eurocup- Villeurbanne/Ulm

20h30 – Canal + Sport – BCL – Chalon/Capo d’Orlando

Mercredi 18

18h00 – SFR Sport 2 – Eurocup -Kazan/Levallois

20h00 – Basket + – BCL – Medi Beyrouth/Strasbourg

20h30 – SFR Sport 2 – Eurocup – Bilbao/Limoges

20h30 – Canal+ Sport – BCL – Nanterre/Avellino

Jeudi 19 octobre

21h00 – SFR Sport 2 – Euroleague – Real Madrid/Moscou

Samedi 21 octobre

18h30 – SFR Sport 2 – Pro A – Bourg/Monaco

Dimanche 22 octobre

18h30 – SFR Sport 2 – Pro A – Pau/Villeurbanne

Lundi 23 octobre

20h45 – SFR Sport 2 – Pro A – Antibes/Le Mans

 

Photo: Ousmane Camara (Chalon – FIBA Europe)

 

Gravelines et D.J. Cooper ont trouvé un accord

Entre le BCM Gravelines et D.J. Cooper (1,83m, 27 ans) c’est définitivement terminé.

« Les parties se sont engagées à garder les termes de l’accord confidentiels. DJ Cooper ne fait désormais plus partie de l’effectif du BCM Gravelines-Dunkerque et ne prendra donc pas part à la rencontre de ce soir face à Pau,  » écrit le club sur son site.

Le meneur américain souhaitait interrompre son contrat et l’avait fait savoir au BCM par l’intermédiaire de ses agents. Il ne se rendait plus depuis aux entraînements.

D.J. Cooper a tourné à 9,5 points et 9,3 points en 4 matches avec le BCM toujours à la recherche de son premier succès.

Photo: LNB