"ProA"

Officiel : Axel Bouteille signe au Limoges CSP

Ce n’était qu’une question de temps avant l’officialisation de la signature d’Axel Bouteille dans le Limousin. Sur Twitter, le CSP vient d’annoncer la venue du champion de France en titre pour deux saisons. Lire la suite »

Jérémy Nzeulie : « Les deux premières nuits ont été vraiment très courtes »

Tout juste sacré champion de France pour la deuxième fois de sa carrière, et nommé MVP des finales, le Chalonnais Jérémy Nzeulie (1,88m, 26 ans) revient pour BasketEurope.com sur cette finale folle face à Strasbourg et sur la façon dont l’évènement a été vécu au sein du groupe. Lire la suite »

Vincent Sanford arrive à Antibes

En provenance du club allemand de s.Oliver Würzburg, Vincent Sanford (1,90m, 26 ans) est la deuxième recrue estivale d’Antibes après Paul Rigot, comme le rapporte le club sur son site. Lire la suite »

Mykal Riley et Nanterre se séparent

Trois ans après son retour à Nanterre, Mykal Riley (1,98m, 31 ans) va quitter le club. Il était pourtant sous contrat jusqu’en 2019. Entre performances médiocres et relations tendues avec le staff, l’ailier américain vient de vivre sa pire saison sous les ordres de Pascal Donnadieu. Lire la suite »

Didier Rey (président de Pau): « je n’ai toujours pas compris les raisons pour lesquelles Eric Bartecheky nous a quittés »

Le départ de son club du coach Eric Bartecheky pour Le Mans est visiblement resté en travers de la gorge du président de l’Elan Béarnais Pau-Lacq-Orthez, Didier Rey. Celui-ci vient de publier un communiqué afin d’apporter quelques précisions. 

« Contrairement à ce qui a pu être écrit au cours des derniers jours, je tiens à confirmer que je n’ai toujours pas compris les raisons pour lesquelles Eric Bartecheky nous a quittés. Je m’inscris en faux lorsqu’il est dit qu’il n’a pas reçu de proposition de contrat. Sitôt qu’Eric Bartecheky s’est manifesté afin de prolonger son bail avec notre club, nous lui avons très clairement dit que nous souhaitions le garder et lorsqu’il nous a fait part, à la veille du début des playoffs, de son désir de partir, il disposait à ce moment là d’une proposition écrite de notre part entre ses mains pour une prolongation jusqu’au 30 juin 2019. J’avais d’ailleurs pu, quelques jours plus tôt, en discuter personnellement avec son agent afin d’en finaliser les termes. »

L’EBPO se donne encore quelques jours pour prendre une décision quant au successeur d’Eric Bartecheky. Le Croate Slaven Rimac et le Belge Serge Crevecoeur  sont a priori sur la short list.

Photo: FIBA Europe

Monaco : trois joueurs en approche

Après les arrivées des meneurs Dru Joyce et Aaron Craft, il semblerait que la Roca Team accélère son mercato. Selon Monaco-Matin, trois anciens de Pro A seraient ciblés par les dirigeants monégasques. Lire la suite »

La nuit des Chalonnais vue par le JSL

Les Chalonnais ont dignement fêté leur titre de champion de France et le Journal de Saône et Loire était là pour capturer ses moments de plaisir intense.

C’est à découvrir ici.

Photo: Axel Bouteille et son père Franck (JSL)

 

 

 

 

Benjamin Sène : « J’ai encore la NBA dans un coin de ma tête »

Nouveau joueur de Gravelines, Benjamin Sène (1,88m, 23 ans) s’est prêté hier au jeu des questions-réponses avec les supporters maritimes. Lire la suite »

Chalon-Strasbourg: Les photos du triomphe de l’Elan

 

Voici en images le triomphe de l’Elan Chalon devenu hier soir champion de France après avoir vaincu en cinq manches la SIG Strasbourg.

 

 

Son aller-retour express à Brooklyn pour être drafté par les New York Knicks a rendu célèbre Frank Ntilikina dans la France entière mais le futur NBAer n’a pas réussi à finir sa courte carrière en Pro A en apothéose.

 

Huit points pour Gédéon Pitard en première mi-temps: le facteur X de l’Elan Chalon.

 

Axel Bouteille vient de marquer un trois-points décisif dans le corner. Il passe sans un regard devant le banc de Strasbourg qui a compris que le match est plié.

 

Le MVP des Finales, Jeremy Nzeulie au côté du président de la Ligue Nationale de Basket, Alain Béral.

 

Photos IS/Bellenger/LNB

 

Jérémy Nzeulie: « On voulait que cette équipe marque l’histoire »

Dans une finale, il y a toujours un héros. Cette fois, c’est Jérémy Nzeulie (1,89m, 26 ans), qui sur l’ensemble des onze matches de playoffs de Chalon a assuré 10,9 points (15/48 à trois-points), 4,5 rebonds, 2,5 passes pour 12,5 d’évaluation. Son buzzer beater dans l’Episode 3 repassera comme un cauchemar pendant des années dans les têtes des joueurs et des supporters de Strasbourg.

« On a passé une saison extraordinaire », a t-il commenté en conférence de presse, propos retranscris sur le site de la LNB. « On voulait que cette équipe marque l’histoire du club, donc il nous fallait un titre. Au lendemain de la défaite en finale de Fiba Europe Cup (NDLR: face à Nanterre), j’ai vu les gars et je leur ai dit qu’on pouvait être champion de France. Je ne voulais pas sortir perdant de cette finale, je voulais mettre un titre sur cette saison. (…) Ma saison a été difficile. J’ai dû changer un peu ma manière de jouer. Et puis, le gros trio a émergé, j’étais un peu plus passif. Sur ces playoffs, j’ai été plus agressif. J’ai vécu une saison mitigée, mais ça se termine de manière magnifique. (…) J’ai reçu énormément de textos pour mon buzzer beater de l’épisode 3, mais je n’ai répondu à rien. Maintenant, je vais pouvoir me la raconter ! Je vais même courir tout nu dans Chalon ! (…) Physiquement, je suis vidé. A la fin de l’épisode 3, j’étais cuit comme rarement je l’ai été dans ma vie. Je vais couper 3 semaines, pour la première fois, parce que je suis vraiment fatigué. »