FFBB Livenews

N1: Dans l’attente du choc Caen-Quimper

Cinq jours avant le choc au sommet de la Nationale 1 entre le Caen BC et l’UJAP Quimper, ce jeudi, le palais des sports normand est assuré d’afficher complet, soit plus de 3 000 spectateurs.

Les deux équipes n’ont pas préparé leur rencontre de la même façon. Le CBC est revenu bredouille de GET Vosges (69-72) alors que l’UJAP a littéralement atomisé son rival alsacien, Souffelweyersheim : 80-52 ! Les joueurs de Stéphane Eberlin, un moment en tête du championnat, ne pourront probablement plus revenir sur leurs deux rivaux.

« C’est le premier quart qui nous a plombé (27-7) », a déclaré le coach de Souffel au Télégramme. « On savait qu’avec la défaite de Caen, les Quimpérois allaient être très motivés. Ils nous ont imposé un défi qui nous a fait exploser. Il n’y avait pas photo. C’est juste dommage d’avoir été privé de (Ruphin) Kayembe sur ce match après avoir dû se passer de (Giedius) Staniulis au match aller. »

Du côté breton, et devant deux milliers de spectateurs, Maxime Choplin (1,81m, 23 ans) a scoré (14 points) et passé (9 passes), Jahsha Blunt (1,98m, 32 ans, 17 pts) et Boby Bobrov (2,02m, 23 ans, 15 pts) étant les meilleurs marqueurs de l’équipe. Le coach Laurent Foirest était évidemment satisfait de la tournure des événements :

« Ça fait un moment qu’on n’avait pas fait un tel match des deux côtés du terrain. Vu ce qu’on avait proposé à Andrézieux, je ne m’attendais pas à une telle démonstration. On a joué comme on a su le faire sur une période lors des matchs aller. J’espère maintenant qu’on va continuer comme ça jusqu’à la fin de la saison. »

Rappelons qu’à l’aller Quimper s’était nettement imposé face à Caen (94-77) et qu’une victoire en terre normande placerait les Bretons en tête du championnat.

Photo: LNB

Offre spéciale Noël - Basket Europe, choisissez votre cadeau
Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *