Livenews LNB Pro B

Sekou Doumbouya et Youssoupha Fall: Où en sont les deux diamants de Poitiers?

Après sa naturalisation française et le titre de champion d’Europe juniors, le buzz médiatique est un peu retombé autour de Sekou Doumbouya (2,05m, 16 ans). L’occasion de faire un point sur ses performances avec le Poitiers 86 en Pro B.

Si l’on scrute ses statistiques au match par match, à l’évidence, le natif de République de Guinée est sujet à des hauts et des bas. Le plus bel exemple est son record du 24 janvier. Ce jour là, Sekou a infligé 21 points à 8/15, 9 rebonds et 2 passes pour 24 d’évaluation à Lille. Ce qui est évidemment monstrueux pour un adolescent de son âge.  Seulement, lors de la journée suivante, à Denain, il n’a joué que onze minutes, raté ses cinq shoots et il est sorti avec -3 d’évaluation. Pour rebondir le week-end d’après aux dépends de Charleville: 17 points, 4 rebonds, 3 interceptions, 20 d’évaluation.

« C’est le genre de match où l’on gagne en expérience. Il faut savoir calmer le jeu, comment défendre ou parler à l’arbitre. Cela fait grandir », a-t-il confié à La Nouvelle République.

Son coach Ruddy Nelhomme avait d’ailleurs salué la qualité de sa prestation.

« On avait prédit qu’il allait monter en puissance en décembre-janvier. Il nous a manqué sur les quatre rencontres où il était en équipe de France U18. Il nous aide, tant dans l’impact physique qu’en attaque. Même lorsqu’il joue dix ou quinze minutes, c’est une rotation intéressante car il sait défendre et prendre des rebonds. Il s’installe tranquillement. Il n’a peur de rien. Il est aussi en train de trouver la rigueur indispensable à un basketteur professionnel. » 

Depuis, la trajectoire de Sekou Doumbouya a continué d’être sinusoïdale. Lors du dernier match du PB86 victorieux du Havre (81-75), il a assuré 10 points et 4 rebonds.

Sa moyenne pour la saison est de 6,2 pts et 3,3 rbds, ce qui -répétons le- est tout à fait extraordinaire dans le basket français de l’ère moderne pour un garçon de seize ans.

Deux Fall en bleu?

L’autre phénomène de Poitiers, c’est Youssoupha Fall mesuré à 2,21 m pieds nus et qui lui aussi a obtenu récemment son passeport français. Youssoupha est moins souple, moins accompli techniquement que son homonyme Moustapha de Chalon, mais il est encore plus grand, plus costaud et plus jeune (22 ans).

Pour sa première saison professionnelle, le Franco-Sénégalais tient la rampe: 10,3 points à 66,3% (1er de Pro B), 7,1 rbds, 1,5 contre (2e) pour 15,1 d’évaluation, la meilleure de son équipe. Au même âge, Moustapha, qui était lui aussi licencié en Pro B, affichait 5,5 pts, 4,2 rbds pour 8,5 d’éval.

«  C’est rare de voir des gars de sa taille courir aussi bien. Il est complet  », notait l’intérieur de Saint-Quentin Miguel Buval (2,07m) dans Le Courrier Picard.  » On sait déjà qu’il va scorer. Il faut limiter son impact, en défendant collectivement sur lui. Il faut essayer de le jouer au sol et de le sortir de la raquette», ajoutait-il la veille d’être opposé au géant. Ce soir-là, Fall marqua 8 points avec un 4/4 aux tirs et pris 8 rebonds.

Etre si grand est forcément un… immense avantage mais Youssoupha Fall est lui aussi perturbé par un basket de Pro B où les intérieurs font souvent guère plus de deux mètres. Il sera probablement plus à l’aise en Pro A, sa future destination puisque Le Mans, qui l’a prêté pour une année à Poitiers, souhaite le récupérer. Il sera très probablement une des attractions de la prochaine saison.

Il n’est pas interdit de penser que l’équipe de France puisse un jour avoir deux Fall dans sa peinture bleue. La NBA est aussi une terre promise aux deux géants comme à Sekou Doumbouya.

«  Fall a de bonnes mains et une bonne technique. Pour moi, c’est sûr, il va aller en NBA. En plus, c’est un mec avec un bon esprit. Il n’a pas la grosse tête  », a commenté le Franco-Américain de Saint-Quentin Darnell Williams à propos de Youssoupha.

 

Photo: Youssoupha Fall, Poitiers Basket 86

 

Commentaires   |  3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Xavito04 dit :

    Sur ses 15 derniers matchs, Doumbouya, c'est 8,1 pts à 38% (36% à 3 pts) & 4,1 rbds en 18m/m.
    C'est très, très fort !
    Ce qu'il serait intéressant de savoir également, c'est le nombre de centimètres pris depuis juillet dernier. Car si Sekou est effectivement né en décembre 2000, sa croissance ne doit pas être terminée.

  • MatDFT33 dit :

    Go PB !

  • ChapeauMelon44 dit :

    Sur la vidéo ça a l'air trop simple le basket pour Fall.

    Du coup on se demande presque comment le gars peut ne tourner qu'à 10 ppg.