Euroleague Livenews

Euroleague : le CSKA Moscou et Fenerbahçe font le break

L’un joue à domicile et l’autre à l’extérieur, mais le CSKA Moscou et le Fenerbahçe ont fait le break en remportant chacun le 2e match de leur série de playoffs. Les champions en titre ont eu très chaud face à Vitoria, mais un ultime rebond offensif de Kyle Hines les a tiré d’un bien mauvais pas (84-82).

Quant au Fener, Bogdan Bogdanovic (25 points, 8 rebonds, 6 passes) a encore été monstrueux pour une seconde victoire de rang sur le parquet du Panathinaikos (80-75). C’est tout simplement la première fois de l’histoire de l’Euroleague qu’une équipe parvient à s’imposer à l’extérieur sur les deux premiers matchs des playoffs… et la première fois qu’un joueur dépasse les 30 points d’évaluation dans deux matchs de suite !

Un nouveau retour trop court

Rodrigue Beaubois (21 points, 5 passes) pensait bien avoir arraché la prolongation sur un tir à trois points plein de sang froid dans le coin… Mais sur l’ultime action, Milos Teodosic (16 points, 8 passes) rate son tir qui retombe par miracle dans les mains de Kyle Hines (10 points, 3 rebonds) qui va donner la victoire au CSKA… sur deux lancers !

Devant tout le match, les coéquipiers de Nando De Colo (10 points, 3 passes) n’ont jamais paniqué malgré la pression tout terrain des Basques en 2e mi-temps, et un bon Kim Tillie (10 points, 9 rebonds). Désormais dos au mur, le Baskonia a peut-être trouvé quelques pistes en faisant jouer davantage Nicolas Laprovittola en plus de Beaubois et Larkin. Après deux retours trop courts sur le parquet moscovite, Vitoria n’a plus le choix : il faudra gagner…

Udoh – Bogdanovic, le duo qui tue

Lors du premier match, le Panathinaïkos avait complètement craqué en 2e mi-temps avec seulement 16 points marqués après la pause. Hier soir, le score offensif était moins pitoyable… mais le scénario s’est reproduit pour les Greens. Incapables de tenir le rythme du Fener, se reposant trop sur des exploits individuels, les hommes de Xavi Pascual ont à nouveau dû s’incliner.

Outre la performance magistrale de Bogdanovic (qui a apprécié l’ambiance à l’OAKA, ainsi qu’il l’a expliqué après le match), les stambouliotes ont également pu compter sur un très bon Ekpe Udoh qui termine à 22 points, 9 rebonds et 2 contres. Au bout du rouleau physiquement, l’ancien pivot NBA a de nouveau tenu la baraque dans la peinture. Et le Fener (comme le CSKA) n’est plus qu’à un succès du Final Four…

Commentaires   |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *