Livenews LNB ProA ProB

D.J. Cooper (Pau) consacré MVP de la Pro A, Zachery Peacock (Bourg) de la Pro B

 

La consécration de Donnel Junior Cooper, davantage connu par ses initiales, D.J., était attendue. Le jury (joueurs, coaches, journalistes) a élu le meneur palois meilleur joueur de la Pro A pour la saison 2016-17. Il a reçu ce soir son prix lors de la traditionnelle cérémonie des Trophées de la LNB qui s’est tenue dans le superbe cadre de la salle Wagram de Paris et qui fêtait à cette occasion ses trente ans.

On peut l’écrire, D.J. Cooper émerveille le basket français. Par son jeu complet (13,3 pts, 11,1 pds, 5,8 rbds pour 21,3 d’évaluation) qui lui a permis de réaliser trois triple double, une denrée si rare ici-bas, et tout spécialement par la qualité exceptionnelle de ses passes. Sans lui et avec un meneur américain bon sans plus, l’Elan Béarnais n’aurait pas obtenu en saison régulière les résultats qui sont les siens, remarquables pour un club revenu il n’y a pas si longtemps de deuxième division.

D.J. Cooper est un magistral loupé des caïds européens incapables de déceler jusqu’ici sa science du jeu hors du commun, ses dons d’extralucide. Peut-être ont-ils trop douté de son physique de M. Tout-le-Monde (1,83m et pas de super muscles) ? De sa capacité à scorer ? On avait remarqué la saison dernière lorsqu’il était sous le maillot de Monaco sa propension à shooter, main gauche, à huit mètres et même davantage, avec une réussite certaine. Cette année, l’Américain a démontré qu’il peut notamment faire des percées tranchantes et glisser la balle dans le cercle, même s’il préfère donner que recevoir. Sur le terrain, ce timide se transforme en fauve jamais rassasié et qui n’hésite pas à user du trash talking.

Zachery Peacock récidive en Pro B

Ce trophée de MVP est la plus belle récompense pour D.J. Cooper qui auparavant avait été élu Player of the Year de sa conférence, la Mid-American Conference, du temps où il portait le maillot de l’université d’Ohio, et aussi introduit dans le Cinq idéal de la ligue grecque en 2014 quand il menait le jeu du PAOK Salonique. Ce n’est pas rien quand on connait les stars qui pullulent dans les clubs athéniens. A 26 ans, Cooper a ses meilleures années toujours devant lui.

Ce plébiscite est d’autant méritoire que le Palois a eu affaire à une forte concurrence avec notamment les deux Chalonnais, Moustapha Fall (2e), Cameron Clark (3e), Jason Rich (4e) et John Roberson (5e). Quel splendide tir groupé de Chalon!

Le premier est le top-scoreur de la Pro A et a fait preuve d’une constance remarquable. Le second pourrait être candidat au titre de meilleur pivot -au moins français- de trente ans d’histoire de la LNB. Il a d’ailleurs reçu le trophée de meilleur défenseur et est tout prêt de remporter celui de la meilleure progression. « Je pensais que Mous allait le gagner », a d’ailleurs déclaré le lauréat, Paul Lacombe.

Frank Ntilikina (1,96m, 18 ans) a évidemment remporté pour la deuxième fois de suite le trophée de MVP jeune… Probablement le dernier tant il est attendu en haut de la prochaine draft NBA.

Du côté des entraîneurs où cette année la concurrence était particulièrement féroce, c’est Zvezdan Mitrovic qui a été récompensé pour avoir emmené son équipe de Monaco à la première place de la saison régulière de Pro A, à la victoire en Leaders Cup et aussi au Final Four de la Champions League.

Déjà élu MVP étranger de Pro B en 2014 alors qu’il était sous le maillot de Boulogne, Zachery Peacock (2,02m, 29 ans) a de nouveau remporté le trophée, avec Bourg-en-Bresse cette fois.

MVP PRO A

D.J. Cooper (Pau-Lacq-Orthez)

Cinq idéal: Cameron Clark (Chalon), D.J. Cooper (Pau-Lacq-Orthez), Moustapha Fall (Chalon), Jason Rich (Paris-Levallois), John Roberson (Chalon)

 

Joueur (club) Points 1ères places
D.J.Cooper (Pau-Lacq-Orthez) 329 52
Moustapha Fall (Chalon/Saône) 191 7
Cameron Clark (Chalon/Saône) 171 5
Jason Rich (Paris Levallois) 102 7
John Roberson (Chalon/Saône) 95 1
Dee Bost (Monaco) 72 3
Paul Lacombe (Strasbourg) 29
Justin Cobbs (Gravelines-Dunkerque) 20
Zack Wright (Monaco) 18
Chris Warren (Nanterre) 17

MEILLEUR JEUNE

1- Frank Ntilikina (Strasbourg)

2- Elie Okobo (Pau-Orthez)

3- Amine Noua (Villeurbanne)

 

MEILLEUR DEFENSEUR

1- Moustapha Fall (Chalon)

2- Bangaly Fofana (Monaco)

3- Jérémy Nzeulie (Chalon)

MEILLEURE PROGRESSION

1- Paul Lacombe (Strasbourg)

2- Moustapha Fall (Chalon)

3- Mathias Lessort (Nanterre)

MEILLEUR SIXIEME HOMME

Louis Labeyrie (Paris-Levallois)

MEILLEUR ARBITRE

1- Eddie Viator

2- Jean-Charles Collin

3- Habdel Hamzaoui

MVP PRO B

1- Zackery Peacok (Bourg)

2- Martin Harmannsson (Charleville-Mézières)

3- Joe Burton (Roanne)

4- Aaron Broussard (Fos/mer)

5- Jean-Victor Traore (Lille)

Cinq idéal:

Aaron Broussard (Fos/mer), Joe Burton (Roanne), Martin Harmansson (Charleville), Zackery Peacok (Bourg), Jean-Victor Traore (Lille)

MEILLEURE PROGRESSION PRO B

1- Arthur Rozenfeld (Roanne)

2- Thomas Ceci-Diop (Lille)

3- Jean-Baptiste Maille (Fos/Mer)

MVP CHAMPIONNAT ESPOIR

1- Williams Narace (Nancy)

2- Olivier Cortale (Monaco)

3- Olivier Mokoka (Gravelines-Dunkerque)

MEILLEUR COACH PRO A

1- Zvezdan Mitrovic (Monaco)

2- Pascal Donnadieu (Nanterre)

3- Eric Girard (Le Portel)

MEILLEUR COACH PRO B

1- Cédric Heitz (Charleville-Mézières)

2- Rémi Guittia (Fos/mer)

3- Mickaël Hay (Blois)

MEILLEUR COACH CENTRE DE FORMATION

1- Pierre Verdière (Nancy)

2- Mickaël Pivaud (Hyères-Toulon)

3-Romain Chenaud (Chalon)

 


Photo : D.J. Cooper (FIBA Europe)

Commandez le magazine papier Basket Europe
Commentaires   |  1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *