Livenews LNB Pro B

Le Syndicat des Joueurs souhaite que la Pro B soit une couveuse de talents du basket français

Comme il l’avait fait pour la Pro A, le Syndical National des Basketteurs a calculé l’impact des jeunes joueurs français de moins de 23 ans en Pro B. Et pour le SNB, le constat est tout aussi préoccupant que celui de l’élite.

« 4, c’est le nombre d’équipes de Pro B où les joueurs U23 jouent plus de 24% du temps de jeu cumulé (Charleville, Denain, Poitiers, Roanne)

7, c’est le nombre d’équipes de Pro B où les joueurs U23 jouent moins de 6% du temps de jeu global de l’effectif (Aix-Maurienne, Boulazac, Bourg-en-Bresse, Fos-sur-Mer, Evreux, Le Havre, Saint-Quentin)

10, c’est le nombre d’équipe de Pro B où les joueurs U23 marquent moins de 9,5% des points de l’effectif. »

Petit point de règlement : depuis la saison 2013-2014, chaque club de Pro B doit disposer d’un centre de formation. Si ce n’est pas le cas, alors le club devra compter quatre joueurs U23 dans son effectif. Cette disposition avait été adoptée avec la volonté d’augmenter les responsabilités des jeunes joueurs dans l’antichambre du basket français. A la vue des chiffres, le SNB se pose donc légitimement la question suivante :

« Les centres de formations ont-ils encore une raison d’être en ProB ??

Les clubs disposant d’un centre de formation agréé donnent 9,6% de leur temps de jeu cumulé aux joueurs U23. Les clubs n’ayant pas de centre de formation agréé donnent eux pour leur part 20,7% du temps de jeu de l’équipe aux U23. Il nous apparaît donc légitime mais aussi totalement paradoxal de nous poser la question de l’utilité des centres de formation en Pro B. »

Avant de conclure en prenant exemple sur les deuxièmes divisions d’autres pays européens :

« Ce championnat doit être un terrain d’expérimentation, comme le sont les 2e division turque ou espagnole. Il faut considérer que 20% du temps de jeu pour les joueurs U23 devrait être une moyenne pour toutes les équipes et non une exception. »

Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *