Les articles sur "limoges"

Spécial Salaires – Limoges: Un recrutement français réussi

BasketEurope.com offre à ses abonnés en exclusivité les salaires de tous les joueurs de Pro A, équipe par équipe. Voici le Limoges Cercle Saint-Pierre.

On peut déjà écrire que le recrutement 2017-18 du Limoges CSP est une réussite, surtout côté français.

Lire la suite »

Vidéo: La série de trois-points de Chris Lofton (Le Mans)

 

Le Mans Sarthe Basket a été vaincu hier soir à Limoges (70-74) mais le deuxième arrière Chris Lofton a confirmé qu’il est un fameux shooteur à trois-points. 5 de ses 7 tentatives ont fait mouche. La semaine précédente, il avait réussi un 4/7 face à Nanterre. Au total, il en est à 15/28 depuis son retour au Mans début novembre en remplacement de Pape-Philippe Amagou victime d’une hernie discale.

 

https://www.facebook.com/LeMansSartheBasket/videos/10155178661539103/

Vidéo: les highlights de Limoges-Le Mans

Le Limoges CSP a pris seul la deuxième place du classement de la Pro A en venant à bout du Mans, 74-70.

Emmenés par un Chris Lofton de gala (25 points à 5/7 à trois-points), qui sera probablement prolongé jusqu’à la fin de saison, les Manceaux ont pourtant mené l’essentiel du match mais cédé dans les dernières minutes face à un Danny Gipson très incisif (16 points à 4/4 à trois-points) et un Mam Jateih (16 points et 6 rebonds) pas effrayé par la présence de Youssoupha Fall (12 points et 7 rebonds) qui bizarrement resta sur le banc dans le money time.

Avec 5 défaites lors des 7 derniers matchs, le MSB est rentré dans le rang alors que Limoges, déjà qualifié pour le top 16 de l’Eurocup, parvient à être compétitif sur les deux tableaux.

« Cette victoire-ci est la conséquence de tous nos efforts de début de saison », a commenté Mam Jaiteh. « On a commencé le championnat difficilement. On a un nouveau groupe qui avance, semaine après semaine. Toute cette solidarité emmagasinée, tout ce coeur et ce public fantastique, ça donne de tels résultats. Avec un tel état d’esprit, le sport devient magique. »

Le résumé SFR du match est ici.

 

Le Nigerian Ebi Ndudi nouvel intérieur de Boulazac

Le Boulazac Basket Dordogne annonce la signature de l’intérieur nigérian Ebi Ndudi (2,07m, 33 ans) afin de compenser le départ de Darnell Jackson.

Ebi Ndudi a joué 19 matches aux Minnesota Timberwolves en 2003-05, puis il a fait carrière en D-League, en Israël, en République Dominicaine et en Italie.

Il avait fait un crochet par Limoges lors de la saison 2010-11 pour 10 matches à 11,9 points et 6,6 rebonds.

« Outre ses qualités physiques, le coach Claude Bergeaud a particulièrement apprécié son leadership naturel et son enthousiasme », peut-on lire sur le site du club.

Frejus Zerbo (Limoges) vers Monaco ?

C’est l’information que rapporte Le Populaire aujourd’hui. Selon le quotidien limougeaud, Frejus Zerbo pourrait être prêté à Monaco jusqu’à la fin de la saison.  Lire la suite »

Eurocup: Limoges qualifié pour le Top 16

Avec notamment 20 points de Lucio Redivo, Bilbao est allé s’imposer sur le terrain du Partizan Belgrade (83-67) et l’une des conséquences est de qualifier le Limoges CSP au Top 16 de l’EuroCup (3 janvier au 7 février).

En effet, les Espagnols (2v-6d) ne peuvent plus rejoindre le CSP (4v-4d) qui possède le point average après ses deux victoires sur l’équipe basque.

Actuellement quatrièmes, à Belgrade puis contre le Lietuvos Rytas, les Limougeauds tenteront d’obtenir le ou les victoires afin d’améliorer encore leur classement afin d’être positionnés au mieux au moment de l’établissement des groupes du Top 16 (4 groupes de 4).

Le CSP, qui s’est vu ouvert les portes de l’Eurocup sur invitation, a d’ores et déjà rempli sa mission.

Sur le plan populaire, c’est l’Alba Berlin qui possède la meilleure affluence de la compétition (8 112 spectateurs), l’ASVEL est troisième (5 310) et le CSP onzième (4 110).

Photo: Eurocup

 

Quand la légende Alexandre Gomelski découvrit des extra-terrestres à Limoges

Décédé en 2005, Alexandre Gomelski aurait eu 90 ans le 18 janvier prochain. C’est une sommité du basket européen qui a notamment été le coach de l’URSS championne olympique en 1988, deux fois championne du monde et plusieurs fois championne d’Europe. Il a aussi remporté quatre coupe des clubs champions.

Lire la suite »

Eurocup – Kyle Milling (Limoges): « On a un pied et demi au top 16, pas deux! »

« En attaque, on a joué juste. Drew et Danny ont été exceptionnels dans l’apport au scoring, l’alternance entre le tir, la passe, les pénétrations. On est vraiment content de nous. On s’en souviendra ! » 

Ainsi le coach Kyle Milling a qualifié au micro de France Bleu la prestation de ces deux meneurs américains Danny Gibson (16 points avec 4/7 à trois-points et 6 passes) et Dru Joyce (12 points et 5 passes) dans la victoire du Limoges CSP à l’Alba Berlin (84-78). Les Limougeauds ont su donner le coup de rein nécessaire dans le troisième quart-temps (23-10) alors que les Allemands avaient pris une dizaine de points d’avance.

A l’intérieur Mam Jaiteh (13 points à 6/7 aux tirs et 6 rebonds) a fait aussi du bon taf. Quant au Lituanien Tautvydas Lydeka (7 points, 2 rebonds, 3 passes), il s’est parfaitement intégré à l’ensemble.

Comme l’ASVEL au Zénith Saint-Petersbourg, il s’agit d’une victoire majeure pour un club français face à une équipe européenne référencée où l’ancien nanterrien Spencer Butterfield s’est contenté de 8 points à 3/9 aux tirs.

Le CSP est pour l’instant quatrième de son groupe avec autant de victoires (4) que de défaites (voir ici le classement).

« On a gagné 4 matches mais mathématiquement, rien n’est fait. On est très content parce que c’est une grosse victoire. Mais on a un pied et demi au top 16, pas deux ! Il faut continuer et ne rien lâcher, » a conclu Kyle Milling. »

Photo: Mam Jaiteh (Eurocup)

Italie: L’ex-Limougeaud Randy Culpepper cartonne avec Cantu

Vous vous souvenez de Randy Culpepper? C’est ce meneur d’1,83m dont le président du Limoges CSP, Frédéric Forte, voulait faire le nouveau Pooh Jeter. Un joueur capable par ses seuls talents d’attaquant de faire basculer un match. N’avait-il pas été le meilleur marqueur de la VTB League et de l’Eurocup juste auparavant avec Volgograd. Pour la saison 2015-16, le CSP se l’était offert pour 220 000 €.

Seulement, Randy Culpepper s’était mis à dos une partie de l’équipe et surtout son coach Philippe Hervé. Dès le début novembre il était placé au rebut ne jouant que 3 matches de Pro A pour 11,0 points de moyenne.

On le vit la saison suivante à Besisktas puis dans un autre club turc, Best Balikesir, mais là encore l’affaire tourna court après 14 matches.

Ingérable Randy Culpepper? Ou est-ce une question d’environnement? En tous les cas, depuis le début de cette présente saison il cartonne à Cantu au point d’être le marqueur numéro un du championnat italien avec 19,5 points en moyenne.

Ce week-end, face au Bologne de Marcus Slaughter et Alessandro Gentile, Culpepper n’y est pas allé de main morte: 28 points, 4/5 à trois-points, 10/10 aux lancers, 4 interceptions, 34 d’évaluation.

Bref, tout ce dont Frédéric Forte rêvait.

 

 

Jean-Frédéric Morency (Limoges): « Franchement, c’est beau. Il y a du monde, de la ferveur »

Nanti d’une cinquième victoire consécutive, voici plus que jamais le Limoges CSP en embuscade derrière Monaco et Le Mans. Rien n’a été simple hier soir pour les Limougeauds face au Portel qui menait encore 68-63 à l’entame du dernier quart-temps mais ils ont su donner le coup de rein décisif pour l’emporter 88-79.

L’homme de la deuxième mi-temps fut Jean-Frederic Morency (1,99m, 28 ans) auteur au final de 18 minutes très bien remplies: 15 points (4/5 aux shoots) avec beaucoup de tranchant puisque amenés par 6 fautes provoquées avec 2 interceptions en bonus.

Lui l’ancien Palois, qui a grandi au centre de formation de l’Elan Béarnais, a eu droit à sa première ovation de la part de l’exigeant public de Beaublanc qui a joué comme souvent un rôle majeur pour pousser ses joueurs, et comme le rapporte France Bleu, il en était forcément ravi:

« Ça fait énormément plaisir. Merci au public. J’aurais jamais imaginé ça il y a quelques années – rires – Franchement, c’est beau. Il y a du monde, de la ferveur. Il y a des jours où il y a de la réussite. Ce soir, c’était moi. J’ai pris les opportunités et mes responsabilités, en me sentant bien, en étant en confiance.« 

Bien positionné sur les fronts français et européens, le CSP accueillera samedi Le Mans. Un match qui sera certainement volcanique. Mais entre-temps, il doit se rendre mardi à l’Alba Berlin, deuxième du groupe C de l’Eurocup et déjà qualifié pour le tour suivant. Et c’est un rendez-vous tout aussi important.

Photo: CSP