Les articles sur "limoges"

Officiel : Axel Bouteille signe au Limoges CSP

Ce n’était qu’une question de temps avant l’officialisation de la signature d’Axel Bouteille dans le Limousin. Sur Twitter, le CSP vient d’annoncer la venue du champion de France en titre pour deux saisons. Lire la suite »

Nenad Markovic, ancien joueur de Limoges, nouveau coach de Tenerife

Le Bosniaque Nenad Markovic, 49 ans, est le nouveau coach de Iberostar Tenerife, vainqueur de la première édition de la Basketball Champions League.

Markovic est connu en France pour avoir porté le maillot du Limoges CSP entre 1996 et 1999. Sa carrière s’était poursuivie notamment à Valence et Olympiakos.

Il était cette saison le coach de Pınar Karşıyaka Izmir en Turquie. Nenad Markovic est également titulaire du passeport espagnol.

 

LNB: Le Conseil d’Etat valide le système des Wild Cards

Dans un communiqué, la Ligue Nationale de Basket indique que le Conseil d’Etat vient de valider le système de Wild Cards  (invitations) qu’elle avait mis en place en juin 2012 suite à une décision de son Assemblée Générale et qui avait élargi la Pro A de 16 à 18 clubs pour la saison 2013-2014. Châlons-Reims et Rouen avaient alors profité de l’aubaine après présentation de dossiers.

 Pour rappel, les principes de mise en œuvre du passage de 16 à 18 en Pro A étaient les suivants :

  • –  le 15ème et 16ème de Pro A descendent en Pro B.

  • –  le 1er de la saison régulière de Pro B ainsi que le Champion de Pro B accèdent en Pro A

  • –  La LNB délivre deux invitations à participer au championnat Pro A aux deux clubs choisis par la Commission Indépendante et validés par le Comité Directeur.

    « Ces invitations répondaient aux objectifs de la Ligue Nationale de Basket de développement du basket professionnel en France et d’amélioration de la compétitivité des clubs sur la scène européenne. A moyen terme et dans ce cadre, la Ligue a voulu, par ce système, renforcer les ancrages régionaux, développer de nouveaux marchés, augmenter le nombre de rencontres et l’affluence dans les salles grâce à une amélioration de l’attractivité du championnat élite. N’ayant pu sélectionner des clubs répondant à ces conditions dès la saison 2013-2014, la LNB a reconduit ce principe par AG du 4 mai 2013, pour la saison 2014-2015. »

 Le Limoges CSP avait alors attaqué les décisions du Comité Directeur de mise en œuvre de ce système.

« Les motifs tenaient à leur illégalité tant dans leur forme (compétence et composition du Comité Directeur, forme des décisions) que sur le fond au regard de critères qu’elle avait jugés exclusivement commerciaux et financiers portant ainsi atteinte, selon elle, aux exigences légales d’accès de tous à la pratique sportive et à l’équité dans le déroulement des compétitions sportives.

Par une décision en date du 9 juin 2017, le Conseil d’Etat vient de valider le système « d’invitations » mis en place par la Ligue Nationale de Basket, confirmant ainsi la parfaite légalité de l’ensemble des décisions entreprises.
Rejetant toute l’argumentation présentée par le club du Limoges CSP, la Haute Assemblée a confirmé le total respect des statuts de la Ligue et des pouvoirs respectifs de son Assemblée générale, de son Comité Directeur dans toutes les décisions contestées.

Elle a également reconnu la parfaite validité de la composition contestée du Comité Directeur.

Enfin et surtout, elle valide le système des invitations de 2 clubs de Pro B à jouer en Pro A dès la saison 2014 -2015 en sus des montées /descentes annuelles, au regard des critères particuliers instaurés pour retenir les clubs concernés.
La Haute Cour relève notamment « qu’en tenant compte « de critères tels que la solidité économique et la gouvernance des clubs, leur intérêt géographique, le caractère innovant et structuré de leurs projets, leurs équipements », les décisions contestées ne portent ainsi au principe d’égalité aucune atteinte qui serait disproportionnée au regard des objectifs poursuivis par la Ligue Nationale de Basket, qu’elles ne sont pas susceptibles d’altérer l’équité ou le bon déroulement des championnats de Pro A et de Pro B, qu’en tout état de cause, elles ne portent pas atteinte au principe de libre accès aux activités sportives à tous niveaux ».

La Ligue Nationale de Basket se félicite de cette décision définitive qui confirme sa vision du nécessaire développement novateur, construit et mesuré du basket, respectueux des principes généraux du Code du sport. »

Jean-Frédéric Morency, de Nanterre à Limoges ?

 
 
D’après Le Populaire, l’intérieur de Nanterre Jean-Frédéric Morency (1,99m, 28 ans) est sur les tablettes du Limoges CSP après s’être mis d’accord avec les dirigeants du club francilien pour ne pas honorer sa dernière année de contrat.
Formé à Pau-Lacq-Orthez, le Parisien a passé deux ans au BCM Gravelines et une seule à Nanterre 92. Il a compilé cette saison 5,6 points, 3,0 rebonds, 0,7 passe décisive pour 5,9 d’évaluation.  
 
Photo: FIBA Europe
 

Alain Béral, président de la LNB, n’apprécie pas que Limoges soit invité en Eurocup

Le moins que l’on puisse dire c’est que le président de la Ligue Nationale de Basket a peu apprécié le fait que le Limoges CSP se voit offrir une wild-card pour l’Eurocup. Car si c’est la LNB elle-même qui avait proposé le Paris-Levallois et Villeurbanne pour l’Eurocup en tant que demi-finalistes, elle n’a pas été consultée pour le choix du CSP.

« Chalon et Strasbourg avaient déjà décidé de jouer la BCL. Il n’y a donc pas de surprise à voir Paris et Villeurbanne s’engager en Eurocup », a t-il déclaré à L’Equipe. « En revanche sur le cas de Limoges, je vais simplement dire que nous trouvons bizarre qu’ils aient accepté. Deux raisons à cela : Limoges a assigné la Ligue en justice à cause de la création de «wild-cards» (la Pro A est passée de 16 à 18 en 2014 via des invitations sur dossiers, attribuées à Rouen et Châlons-Reims). Un dossier sur lequel le CSP a récemment perdu au Conseil d’Etat. Alors je suis surpris qu’ils acceptent une wild-card pour jouer une compétition. Par ailleurs, on ne peut pas accepter que le dixième du Championnat dispute une Coupe d’Europe quand le neuvième et le huitième n’ont pas cette option. »

 Photo: LNB

 

Darrin Dorsey (Le Portel) dans le viseur du CSP Limoges?

Après une première saison en Pro A des plus convaincantes, le meneur américain Darrin Dorsey (1,88m, 30 ans) serait maintenant en contact avec le CSP Limoges. Lire la suite »

« Big Fred Style » : la chronique de Frédéric Weis

Dans sa rubrique « Big Fred Style », Frédéric Weis, le consultant de SFR Sport revient sur des sujets d’actualité et pour sa première, l’ancien international donne son point de vue sur les playoffs de Pro A et notamment l’élimination rapide de Monaco en quart de finale, sur la situation du Limoges CSP et aussi sur le conflit Euroleague-FIBA.

L’élimination de Monaco :

« C’était prévisible, les mecs ont eu une pression folle. C’est l’équipe qui a archi-dominé le championnat et quand tu arrives sur des matchs couperet, tu as forcément la pression et franchement, pour moi, ça me paraissait logique qu’une équipe comme l’ASVEL, qui revenait de la mort, qui n’avait rien à perdre, allait battre une équipe comme Monaco, qui justement était obligée de gagner. Trop de pression pour Monaco, finalement trop de matchs gagnés et ce n’est pas toujours bon. Ils n’étaient pas dans une dynamique de souffrance, ils n’ont jamais souffert dans la saison et ils géraient même à la fin en faisant jouer un peu tout le monde. Il faisait tourner son banc le mec [Zvezdan Mitrovic, ndlr]. Un peu trop simple comme saison finalement et c’est curieux justement. C’est ce qui est paradoxal sur ces playoffs.

Franchement, la Pro A cette année c’était moyen, il y a des matchs qui étaient vraiment moyen mais quand je regarde les playoffs, je trouve ça super chouette donc je me dis qu’il y a vraiment une différence entre ce Top 8 et les autres équipes. Ce qui tend à prouver que ce n’est pas parce que tu es champion de la saison régulière que tu vas forcément être champion de France. Le BCM avait souvent terminé la saison à la première place mais sans être sacré champion de France.

Maintenant Monaco va devoir assumer son statut. Ce n’est pas forcément le plus simple d’assumer un statut et tout le monde les attend au tournant. Je crois qu’ils ont déjà été déçus de leur défaite en BCL et donc forcément ça a été super chaud pour eux dans la tête, ils ont dû se dire « ah! finalement on peut perdre ». Ils ont commencé à stresser, ils avaient le même comportement avec les arbitres sauf que les arbitres étaient plus durs avec eux. Ils ont été frustrés sauf qu’ils n’ont pas su gérer cette frustration vu qu’ils n’en ont pas eu de l’année, ou quasiment pas. Forcément sur des matchs de playoffs comme ça, t’es pas bien. A l’ASVEL, ils ont été frustrés toute l’année donc ce n’est pas eux qui venaient pleurer. Franchement, l’ASVEL toute l’année ils ont super mal joué, ils alternaient le mauvais et le très mauvais, et au final ils sont chauds quand il faut. C’est comme quand t’es bon à l’entrainement, ça sert à rien.

 

« Livio Jean-Charles, il est monstrueux, il est revenu d’une année durant laquelle il a progressé comme j’ai rarement vu un joueur de basket progresser »

 

Les playoffs de l’ASVEL :

Comme je l’ai dit, les mecs reviennent de l’enfer, ils n’ont plus rien à perdre !Ils jouent leur va-tout à chaque fois, le staff a eu l’intelligence de se séparer des mecs qui étaient un peu compliqués pour le groupe –pour ne pas dire des cancers. J’aime beaucoup Walter Hodge, j’ai été déçu quand il a été écarté mais force est de constater que finalement c’est peut-être une bonne chose. Ça a donné des responsabilités à DeMarcus Nelson, Casper Ware est complètement titulaire alors qu’avant, oui, il commençait les matchs mais il était pas mal en alternance avec Hodge. Maintenant, il est sur le terrain et ça a permis l’émergence des autres. Amine Noua, lui, le départ de Dragovic ça l’a complètement transcendé. Donc, entre Amine Noua et Livio Jean-Charles finalement tu t’en sors mieux qu’avec Nikola Dragovic parce que tu as plus de possibilités. Livio Jean-Charles, il est monstrueux, il est revenu d’une année durant laquelle il a progressé comme j’ai rarement vu un joueur de basket progresser, il est rassurant pour l’équipe, il est bon dans les moments chauds et il fait toujours les bons choix. Donc tu te dis que finalement ça cogite à l’ASVEL.

Strasbourg et le Paris-Levallois

Strasbourg-Pau, je pensais que ça allait faire un 2-0. Ils ont été héroïques, les Palois. C’était impressionnant de les voir à ce niveau-là, empêcher la SIG de faire le 2-0 et gagner face à Strasbourg au Rhénus pour le premier match c’est chaud quand même. On avait tendance à se dire qu’il n’y avait que D.J. Cooper à Pau mais finalement, non, il y avait d’autres joueurs et ils ont tout donné jusqu’au bout. Taqwa Pinero et John Cox ont été très forts. Au niveau du recrutement, les Palois ont été très bons et finalement il n’y a pas eu que D.J. Cooper puisqu’Alain Koffi a été excellent aussi cette année –bien servi par D.J. Cooper encore une fois mais quand même-, il a répondu plus que présent. Pour le PL, c’est simplement qu’ils ont joué plus dur face à Nanterre, ils ont joué super dur. Dans le match 1 ils reviennent de l’enfer, les Parisiens. A un moment, je pensais qu’ils allaient se faire écraser par Nanterre et finalement ils sont là puis à la maison ils ont fait exactement comme ils ont fait dans le match 3 face à Chalon, ils ont mis un mur, ils ont dit « on défend et vous n’allez pas passer les gars ! ». Physiquement ils ont été impressionnants et Nanterre n’a pas su répondre.

 

« La seule chose qui m’ennuie c’est que Jim Bilba a été remercié. Pour moi, c’est un emblème du club, c’est quelqu’un d’adorable, qui se donne à fond pour le club et qui représente vraiment le Limoges CSP »

 

Le CSP Limoges :

Limoges a fait une saison décevante et c’est un doux euphémisme… Ils ont fait une saison de merde ! Ils avaient misé sur un coach sur lequel personnellement j’aurais 

Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
*
Prénom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Merci de renseigner des données valide.
Prénom invalide. Merci de renseigner un prénom valide ou nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Nom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Merci de renseigner des données valide.
Nom invalide. Merci de renseigner un nom valide ou de nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Adresse email
Vous devez renseigner votre adresse email
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Cet e-mail est déjà enregistré. Merci d'en choisir un autre.
*
Mot de passe
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Merci de renseigner des données valide.
Veuillez entrer au moins 5 caractères.
Sélectionnez votre moyen de paiement
Numéro CB
Le numéro de carte ne peut pas être vide.
Veuillez entrer au moins 16 chiffres.
Maximum 16 chiffres autorisés.
Date d'expiration - Mois (MM) :
Le mois d'expiration ne peut pas être vide.
Année (AA) :
L'année d'expiration ne peut pas être vide.
Cryptogramme
Le nombre CVV ne peut pas être vide. Il s'agit des 3 chiffres présent au dos de votre CB
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?
Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus
Valider

Brian Conklin (Nanterre) annoncé à Limoges

 
Différentes sources dont Le Populaire envoient l’intérieur américain de Nanterre, Brian Conklin (1,98m, 27 ans), pour deux saisons à Limoges. Nanterre 92 a ensuite confirmé l’information sur les réseaux sociaux.
Nanterre fut la première destination européenne de cet intérieur petit mais costaud (113kg), battant, apprécié humainement, qui fut champion de Nouvelle-Zélande et de République Dominicaine ainsi que MVP du championnat australien en 2015.

Avec Nanterre, en sortant du banc (seulement deux titularisations en trente-quatre matches, septième temps de jeu de l’équipe), l’Américain a tourné à 8,8 points à 54,0%, 3,1 rebonds pour 8,4 d’évaluation en 32 matches de saison régulière avant d’assurer 10,5 points, 3,5 rebonds pour 6,5 d’évaluation lors des deux matches des quarts de finale de playoffs face au Paris-Levallois. 

 

Photo: FIBA Europe

Salaires Limoges: C’est loin l’Euroleague

Fréjus Zerbo sous les couleurs du CSP

Lire la suite »

Antony Thiodet (1ère partie): « L’Euroleague, c’est attractif pour des investisseurs »

Antony Thiodet a déjà multiplié les expériences. Directeur de la communication et du marketing à la FFBB (1994-1998), il fut responsable du sponsoring football chez Adidas Europe (1998-2001) avant d’être le Directeur de l’ASVEL Basket (2003-2009). Consultant associé de g2 Strategic Europe, fondateur de AddedValue et de Time for Biz, il est ou a été le conseiller de la Ligue de Football, de handball, de nombreux clubs de plusieurs disciplines et c’est lui le moteur d’un projet d’un grand club de basket de niveau Euroleague à Tremblay-en-France où doit être édifiée une enceinte de 10 000 places.

Basket Europe l’a interrogé sur tout ses volets. Une interview en deux parties.     Lire la suite »