Les articles sur "limoges"

Dusko Vujosevic nommé coach de la Bosnie-Herzégovine

Selon les médias du pays, l’actuel coach monténégrin du Limoges CSP Dusko Vujosevic, 58 ans, vient d’être nommé coach de l’équipe nationale de Bosnie-Herzégovine. Vujosevic devrait quitter son poste d’entraîneur du CSP à la fin de la saison.

 

 

Kyle Milling (Hyères-Toulon), futur coach de Limoges?

D’après L’Equipe et le journaliste du Populaire du Centre Matthieu Marot sur son compte Twitter, l’actuel coach de Hyères-Toulon Kyle Milling, 42 ans, tient la corde pour devenir le coach du Limoges CSP pour la prochaine saison.

D’origine américaine, Kyle Milling a fait comme joueur la majeure partie de sa carrière en France notamment au HTV. Naturalisé français, il fit partie de l’équipe de France A’ en 2005.

Après une saison qui avait vu Hyères-Toulon finir premier de la saison régulière de Pro B et monter en Pro A, Kyle Milling a été élu Coach de l’Année 2016 de Pro B.

Cette saison, avec le plus petit budget de Pro A, le HTV réalise un remarquable parcours et se positionne à la 12e place.

 

Livre: L’histoire du Limoges CSP par son président historique

Xavier Popellier, 88 ans, est le président historique du Limoges CSP et celui qui avec son compère Jean-Claude Biojout a « fait » le club que l’on connaît avec ses cinq coupes d’Europe.

Quelques mois après le journaliste Jean-Luc Thomas et son « Limoges CSP : un nouvel art du feu », Xavier Popelier publie à son tour un ouvrage sur le club le plus glorieux du basket français, aux Editions La Geste, intitulé « L’histoire du Cercle Saint Pierre ».

France Bleu Limousin l’a interviewé et Xavier Popelier, qui est un excellent conteur, revient notamment sur les menaces d’agression de supporters mécontents de ne pas avoir de places pour entrer à Beaublanc :

« Mes vendeuses étaient inquiètes d’avoir au téléphone des supporters qui peut-être les attendraient à la sortie du magasin. »

Il évoque également dans le livre ses 40 heures de garde à vue en plein cœur de la tempête judiciaire de 2000 qui a provoqué la chute du CSP :

« J’ai senti de la suspicion autour de moi, on ne m’invitait plus dans les soirées. »

A l’inverse d’autres protagonistes, Xavier Popelier fut complètement innocenté et aujourd’hui il est le président d’honneur du CSP.

Réf. : LUP2041, Edition : Reliée, Format : 19,3 x 26 cm, Nombre de pages : 148

A commander ici.

 

Romain Duport (Limoges) va reprendre l’entraînement aujourd’hui

C’est aujourd’hui que Romain Duport (2,17m, 30 ans) devrait reprendre l’entraînement avec le Limoges CSP, une échéance qui a été plusieurs fois repoussée. L’ancien pivot strasbourgeois n’a pas encore porté le maillot du CSP puisqu’il a été victime en septembre d’une rupture partielle du tendon rotulien et d’un épanchement entrainant la nécessité d’une intervention chirurgicale.

« J’ai surtout envie de refouler le terrain en match. Je suis un compétiteur donc forcément, ça me manque. Après, il y aura forcément un peu d’appréhension au départ. Mais j’ai déjà été confronté à ça par le passé. Je sais ce qu’est un retour à la compétition. Ça me permet de relativiser », a t’il indiqué sur les ondes de France Bleu Limousin précisant qu’il ne se sent pas encore à 100%.

1h47 de highlights de Jerome Randle, le nouveau meneur de Limoges

Vous voulez tout savoir sur la saison de Jerome Randle dans le championnat australien avec les Adelaide 36ers ? Ses paniers, de loin, de près, à la renverse, ses passes dans le chas d’une aiguille, ses dribbles déroutants, ses petits trucs et ses tics ? Plus encore?

NBAussie Films Presents… 1h 47 minutes de « FULL 2016-17 NBL Season Highlights EVERY FG & Assist included! » (sic). Un hommage au MVP de la saison de NBL.

Après ce visionnage, vous saurez absolument tout sur le nouveau meneur du Limoges CSP. Ses fans vont se régaler. Les coaches adverses chargés de l’espionner aussi. Personne ne peut rester indifférent. Et puis, si vous trouvez le temps un peu long, vous n’êtes pas forcé d’aller jusqu’au bout!

Jean-Marc Dupraz: « ce n’est pas facile tous les jours mais je fais face »

A lire absolument, l’interview que Jean-Marc Dupraz a donné à lnb.fr.

L’ancien coach du Paris-Levallois et de Limoges parle des contacts qu’il a eus avec des clubs de Pro A et de Pro B qui n’ont pas abouti, de ses occupations en attendant un nouveau job, et aussi des moments terribles qu’il a vécu récemment.

« Aujourd’hui, ça va. Je suis passé par une période très douloureuse, avec la perte de mon épouse, en octobre dernier. Les derniers mois de sa vie n’ont pas été évidents non plus, du fait de la maladie… Mais la vie continue, et doit continuer pour elle, qui était une femme formidable, mais aussi pour moi et pour ma fille. Elle va fêter ses 5 ans dans deux jours (entretien réalisé lundi), elle est pleine de vie. Ensemble, on se tire vers le haut, on affronte ce moment-là tous les deux. Elle m’aide à avancer. Ce n’est pas facile tous les jours mais je fais face. Petit à petit, le temps fait son œuvre. Le chagrin ne s’estompe pas, mais se vit d’une autre manière. J’ai aussi la chance d’être bien entouré. Je suis retourné auprès de ma famille, dans la région lyonnaise, et son soutien est important. »

 Photo: Limoges CSP

Jerome Randle impulse une nouvelle dynamique à Limoges

A peine sorti du championnat australien et des Adelaide 36ers, nanti d’un trophée de MVP, le meneur de petite taille Jerome Randle (1,75m) a effectué une entrée lumineuse dans le championnat de France sous les couleurs de Limoges et face à Gravelines.

Relayant DaShaun Wood, l’Américain a montré dès les premières séquences des qualités de dribbleur exceptionnel, avec un centre de gravité très bas, de vitesse et sa capacité à faire des passes dans des trous de souris et dans un timing parfait. Après dix minutes de jeu, cette petite peste en était déjà à cinq assists et surtout le CSP transcendé menait 28-11. Voilà qui s’appelle marquer son territoire !

L’écart va ainsi monter jusqu’à 24 points (39-15) mais la belle machine limougeaude se déréglait subitement. Un 12-0 impliquait que le BCM était revenu en un clin d’œil, 39-27. Le top-scoreur Kyle Gibson (11 points), le pivot Richard Solomon (11 points et 7 rebonds) dominateur à l’intérieur, un trois-points de dix mètres et au buzzer de Rudy Jomby et une défense limougeaude laxiste permettaient au Nordistes de gommer presque entièrement leur déficit à la mi-temps (42-48).

Le BCM n’ira pas plus loin. La faute à un jeu trop stéréotypé hyper dépendant de son meneur Justin Cobbs (1,91m) et de ses raids solitaires. Celui-ci va accomplir statistiquement une deuxième mi-temps remarquable (25 points, et au total de 30 points, 12 passes, et 39 d’évaluation) mais en pure perte. Sûr qu’il ne rend pas les autres meilleurs.

11 passes mais 6 balles perdues

Les responsabilités furent mieux réparties au CSP, notamment entre le trio William Bufford (19 points et 10 rebonds), Ousmane Camara (18 pts et 7 rbds) et DaShaun Wood (15 pts et 7 fautes provoquées).

Quant à Jerome Randle, sa deuxième mi-temps fut marquée par davantage de sobriété et aussi quelques bavures (6 balles perdues pour 11 passes au total) notamment dues à des embrouilles avec des systèmes de jeu qu’il découvre. Mais c’est assurément un pur talent.

L’essentiel, c’est qu’avec l’autre arrivant Joseph Jones et ses larges épaules, il impulse une nouvelle dynamique au CSP. Avec ce succès, les Limougeauds ne sont plus qu’à une victoire –et avec le point-average positif- de leurs adversaires du soir et de Villeurbanne. Le CSP n’est pas pour autant devenu en un claquement de doigt un candidat au titre national. Comme le faisait remarquer le président Frédéric Forte au micro de SFR Sport 2, lorsque Pooh Jeter est arrivé pour la fin de saison régulière 2015, Limoges était troisième, pas neuvième.

 

https://twitter.com/SFR_Sport/status/838843858008014851

 

Germain Castano met les choses au clair à propos du poste d’entraîneur de Limoges

Annoncé par Delta FM puis confirmé par Fred Weis comme ayant refusé le poste d’entraîneur de Limoges que lui aurait proposé le futur Directeur Sportif du club Olivier Bourgain, Germain Castano, à travers la page Facebook du CSP, a tenu à rectifier les choses.  Lire la suite »

Vule Vujosevic (Limoges) : « Il ne faut pas construire l’équipe pour seulement un an. Ou pour deux mois »

Demain soir, Limoges sera au Sportica de Gravelines avec deux nouveaux joueurs dans son effectif : Joseph Jones (2,06m, 31 ans) et Jerome Randle (1,75m, 29 ans). Un match à fort enjeu dans la perspective des playoffs.

France Bleu Limousin a demandé à Vule Vujosevic, le coach du CSP s’il est satisfait de ce recrutement. Sa réponse : oui, mais…

« C’est une bonne chose. Notre équipe est finalement au complet. Après la blessure de JR Bremer, il était très difficile de trouver un meneur US avec un passeport européen. Le club l’a fait, de manière incroyable. Avec cette équipe, les play-offs peuvent être un objectif réaliste. Mais à une condition, que ce groupe soit ensemble dès le premier jour de la pré saison quand on arrive ici au mois d’août ! Je ne sais même pas combien de joueurs on a changé cette année. Mais à chaque fois que l’on change un joueur, il faut repartir de zéro. Faire du 5 contre 0. Revoir les principes, attaque, défense, systèmes. Dans le même temps, notre équipe est au complet. Beaucoup plus tard que ce qui devrait, mais on est au complet. »

Un peu plus loin dans l’interview, le coach monténégrin en remet une couche sur le renforcement tardif.

« La bonne méthode, c’est d’avoir des systèmes. Pas d’attendre que les championnats chinois et australiens se terminent ! Il ne faut pas construire l’équipe pour seulement un an. Ou pour deux mois. Il n’y a pas d’alternative à ça. Dans cette situation, on doit juste faire de notre mieux. »

Les oreilles du président Frédéric Forte doivent siffler et c’est aussi un message pour le prochain directeur sportif Olivier Bourgain. Si Dule est encore en Limousin la saison prochain, évidemment.

Olivier Bourgain, directeur sportif de Limoges : c’est fait !

Dans un communiqué commun Jean Pierre Desgardin, président du SOM Boulogne, et Frédéric Forte, président du Limoges CSP ont officialisé l’arrivée d’Olivier Bourgain, actuel coach du club boulonnais (Pro B) au sein du CSP à l’issue de cette saison.

« Après 14 années de collaboration fructueuse avec le S.O.M. Boulogne en qualité d’Entraîneur puis de Manager Général, Olivier Bourgain a choisi de relever un autre challenge ambitieux en rejoignant le projet de développement du CSP Limoges en qualité de directeur sportif, » peut-on lire dans ce communiqué.

Une prochaine conférence de presse devrait donner davantage de détails sur ce transfert.

Photo SOMB.