Les articles sur "Nancy"

Jonathan Jeanne victime d’une maladie rare, son rêve NBA brisé

L’intérieur du Mans puis de Nancy Jonathan Jeanne (2,18m, 19 ans), qui était présent à la NBA Draft Combine à Chicago, là où les  joueurs s’exposent en prévision de la draft qui va se tenir le 22 juin 2017, et qui espérait être choisi au premier tour, a vu son rêve américain brisé.

« Une IRM a montré une anomalie au niveau du rachis lombaire de JonathanSur les recommandations de la NBA, des examens médicaux et tests génétiques ont été exécutés et ont fait apparaitre des troubles des tissus conjonctifs, appelés syndrome de Marfan, » explique son agent Bouna Ndiaye à L’Equipe.

Le syndrome de Marfan est une maladie génétique qui touche une personne sur 3 à 5000, à transmission autosomique dominante, du tissu conjonctif et qui atteint l’ensemble des organes du corps humain, avec des degrés très variables dans ses manifestations cliniques. L’oeil, le système cardio-vasculaire et le squelette sont les organes les plus touchés.
Dans un communiqué, son agence Comsport a écrit que «les équipes NBA ne prennent pas le risque d’engager les joueurs atteints de ce syndrome. »
Jonathan Jeanne conserve néanmoins l’espoir de poursuivre sa carrière professionnelle.

 

Salaires Nancy: La chute des revenus et sportive

L’équipe du SLUC de Nancy, désormais en Pro B

Lire la suite »

Benjamin Sène (Nancy) à Gravelines, c’est officiel

C’était dans les tuyaux depuis plusieurs jours, il ne manquait plus que l’officialisation. C’est désormais chose faite. Le BCM Gravelines-Dunkerque a confirmé cette après-midi la signature de Benjamin Sène (1,88m, 23 ans) en provenance de Nancy. Lire la suite »

Trophée du Futur : le SLUC Nancy sacré pour la deuxième fois, Enzo Goudou-Sinha MVP

Opposé à Cholet en finale du Trophée du Futur, le SLUC Nancy l’a emporté 67-58 et s’est adjugé son deuxième titre après 2011. Lire la suite »

Trophée du Futur: Nancy rejoint Cholet en finale

L’appui de leus nombreux supporters n’aura pas suffit aux espoirs du Limoges CSP pour se qualifier pour la finale du championnat espoir. Le SLUC Nancy, meilleure équipe de la saison régulière (33 victoires pour une seule défaite), s’est imposé à Beaublanc, 69-52.

Le pivot Bastien Vautier (2,10m, 19 ans, 16 points et 6 rebonds) et le meneur Enzo Goudou-Sinha (1,82m, 19 ans, 14 points et 9 passes) ont été les plus performants.

Le SLUC affrontera Cholet Basket demain en finale du Trophée du Futur.

La boxscore est ici.

Trophée du Futur: Nancy se régale contre Hyères-Toulon

Dans le troisième quart-de-finale du Trophée du Futur, pas de suspense. Le SLUC Nancy s’est facilement imposé à Hyères-Toulon (58-38) après un troisième quart-temps à sens unique (22-4).

Individuellement, c’est Valentin Chemy (2,00m, 19 ans) qui a été le plus efficace avec 13 points et 10 rebonds.

La boxscore est ici.

Greg Beugnot pas certain d’être reconduit à la tête du SLUC Nancy

Alors qu’un contrat de deux ans lui était promis en cas de maintien en Pro A du SLUC, l’Est Républicain rapporte que le futur de Gregor Beugnot en Lorraine s’assombrit.  Lire la suite »

C’est officiel: le SLUC Nancy est en Pro B

C’est cette fois définitif: le SLUC Nancy, un monument du basket français, deux fois champion de France, cinq fois finaliste au total, le tout dans les années 2000, jouera en Pro B la saison prochaine.

Sa sortie face au Mans à Gentilly a été à l’image de sa saison. Un gâchis.

En première mi-temps, profitant du laxisme des manceaux visiblement plus guère concernés par cette saison, le SLUC avait pris les affaires en mains avec un Brion Rush très efficace (20 points en 20′). Les Lorrains comptaient ainsi 15 points d’avance à la 16e minute (43-28).

Il aura suffi que le MSB monte d’un cran son agressivité avec Mike Gelabale en moteur (12 points, 5 rebonds et 7 passes) pour que le SLUC panique, se fasse rejoindre, puis dépasser. Le Mans s’imposait finalement 82-76.

« C’est impressionnant et inexplicable de faire n’importe quoi à ce point-là », a commenté Gregor Beugnot à L’Est Républicain.

« Saison gâchée, blason bafoué, joueurs non concernés = le SLUC en Pro B », avait écrit des supporters sur une banderole.

« Un match de m…, à l’image d’une saison de m… », lâcha le président Marc Barbé.

Rien à dire de plus.

 

Jonathan Jeanne (Nancy) est parti à Chicago

Jonathan Jeanne (2,18m, 19 ans) sera absent du match Nancy-Le Mans ce soir. Le Guadeloupéen prêté par le MSB au SLUC s’est inscrit à la prochaine draft et il va faire le NBA Draft Combine à Chicago afin de faire monter sa cote auprès des représentants des franchises. Il le faut car depuis son arrivée à Nancy, son rendement demeure faible: 3,7 points et 3,9 rebonds pour 13 minutes de temps de jeu moyen. Jonathan Jeanne ne sera également pas disponible samedi pour le match à Monaco alors que le SLUC tire ses dernières cartouches pour sauver sa peau en Pro A.

 

Greg Beugnot (Nancy): « Ce n’est pas de la trahison, c’est des starlettes de merde! »

« Ce n’est pas de la trahison, c’est des starlettes de merde! »

C’est la phrase choc de la soirée prononcée par Greg Beugnot et rapportée par Jean Fauret, journaliste à la République des Pyrénées.

Visiblement, ce qu’il a vu hier soir au Palais des Sports de Pau a fait très mal aux yeux, à la tête et au coeur du coach du SLUC Nancy. Greg Beugnot parlait de possible exploit avant le match, il a vu une reddition sans condition. L’écart n’a cessé de croître à chaque quart-temps pour atteindre à la fin des proportions inimaginables pour une équipe venue en Béarn pour obtenir un dernier sursis : -7, -17, -22 et… -39 (61-100).

Forcément, la lecture de la feuille de stats des Lorrains pique les yeux: 34,4% d’adresse générale, 7/33 à trois-points, 25 rebonds (contre 38 à Pau), 17 balles perdues. Le SLUC a tout juste évité de prendre 100 points d’écart à l’évaluation dans la vue: 134-46! Seul individuellement Elton Brown (11 points et 8 rebonds) s’en sort convenablement.

La soirée a permis à D.J. Cooper d’égaler pour la deuxième fois son record de passes décisives: 18. Les jeunes Guillaume Valayer et Franck Seguela ont même participé au festin.

Même les plus fidèles Couguars n’y croient plus… Le SLUC va bel et bien descendre en Pro B.

 

Photo: Taqwa Pineiro (Pau-Lacq-Orthez)