Autre

Equipe de France : Tony Parker rentre aux Etats-Unis

tony-parker-banc-edf
Une très très mauvaise nouvelle pour les Bleus, à la suite du match poussif contre la Hongrie : Tony Parker a été sommé par son Club de San Antonio de rentrer aux Etats-Unis faire examiner sa cheville. Victime d’une entorse, le meneur des Bleus avait manqué les derniers matches de préparation mais espérait être de retour sur les parquets pour la première rencontre officielle des repêchages de l’Euro le 5 août prochain.
On savait les Spurs, comme les autres clubs NBA, pointilleux sur la santé de leurs joueurs étrangers engagés dans des joutes internationales, mais on pensait (et TiPi le premier), qu’avec son passé, son sérieux, son expérience et la confiance que lui accorde Popovich, que cette affaire serait réglée en interne.

Le leader de l’EdF doit donc s’envoler ce matin à destination du Texas pour être examiné et soigné par les médecins de son club. Une IRM passée mercredi dernier -déjà à la demande des Spurs- avait pourtant indiqué que la blessure était bénigne. Dans un communiqué commun, Parker et la féderation dévoilent leur incompréhension face à cette décision.

Fédé : Le meneur français a été prié, à la surprise générale, après la rencontre de jeudi soir à Paris face à la Hongrie, de regagner les Etats-Unis pour être vu par sa franchise. Les soins prodigués en équipe de France devaient permettre un retour rapide du joueur sur les parquets.

Parker : San Antonio m’a instamment demandé de revenir pour être vu par les médecins de la franchise. Je ne comprends sincèrement pas cette décision. Je regrette ce qui se passe. Je suis obligé de suivre les injonctions de mon club mais j’espère revenir au plus vite.

A supposer que les Spurs le laissent revenir à temps pour l’Italie, dans quel état de forme et de fraîcheur sera TiPi ? Et s’il ne revenait pas ? Voilà de gros soucis pour Vincent Collet et son staff, au moment où les remplaçants de Parker ne convainquent absolument pas. Le solution passe-t-elle par décaler Nando de Colo à la mène « pure » ? Rappeler Curti ou Jeanneau ? La réponse dans les prochains jours.

Crédit photo Michael Ponomarenko / France Sport
Commandez le magazine papier Basket Europe
Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *