EuroBasket 2009 : le résumé de la première journée du second tour

la rédaction
0

Le second tour commençait aujourd’hui. La France et la Grèce restent invaincus dans cet Euro et grâce à leur bilan parfait sont déjà qualifiés pour les quarts de finale.

Quant aux deux autres places dans ce groupe, elles risquent d’être très, très chères entre la Russie, l’Allemagne et la Croatie.

< Malgré son nouveau match de folie, le jeune meneur allemand Heiko Schaffartzik n’a pas réussi à être le premier, lui et son équipe, a vaincre la Grèce.

Groupe E

Russie – Croatie 62-59
Décidemment, décevante équipe que cette Croatie. Avec une victoire ce soir, celle-ci aurait pu définitivement écartée la Russie de la course aux quarts puis avec une victoire contre l’Allemagne se serait assurée d’y participer. Mais dans un match très serré, elle s’est montrée incroyablement maladroite (35.5% de réussite aux shoots) et a concédé trop de lancers francs (20 contre 10 réussie pour elle) à cause d’un grand nombre de fautes (26 au total), fait non rarissime dans cet Euro aux arbitres tatillons. Malgré les réveils de Mario Kasun (13 points à 6/7 et 6 rebonds en 20 minutes), Marko Banic (11 points à 4/6 et 7 rebonds) et Zoran Planinic (12 points à 4/12, 4 rebonds et 3 passes en 23 minutes), Vujcic (3 points à 1/10 en 15 minutes), Ukic (6 points à 2/9 en 21 minutes), Kus (0 point à 0/7 en 24 minutes) et Popovic (6 points à 2/7 en 24 minutes), habituels leaders de la sélection depuis le début de l’Euro, sont complètement passés à travers. Côté russe, mis à part le très prometteur pivot Timofey Mozgov (15 points à 7/10 et 8 rebonds en 32 minutes), la marque a été très bien répartie (quatre autres joueurs à plus de 8 points) dans un match défensif.

Allemagne – Grèce 76-84
Malgré le faux rythme adopté par l’Allemagne depuis le début de l’Euro, la Grèce a su conserver son jeu up tempo symbole de réussite en ce moment chez eux. Jamais malmenée, grâce notamment aux exploits du jeune prodige Heiko Schaffartzik (23 points à 8/8, 5/5 à trois points, et 3 passes en 24 minutes) pour l’instant officieusement nommé révélation de l’Euro 2009, l’Allemagne est néanmois toujours restée à distance (-6, -8, -11 et -8 au final). Dominateur à l’intérieur (14 points en 20 minutes pour Schortsanitis et 12 pour Fotsis contre 3 seulement pour la « star » allemande Jagla), la sélection de Kazlaukas s’est surtout appuyée sur un excellent Spanoulis encore une fois (20 points à 6/9, 7 passes et 4 rebonds), enfin obligé de jouer jusqu’au bout (34 minutes).

France – République de Macédoine 83-57
Voir le résumé BasketUSA

Leave a Reply

Archives

mai 2018
L M M J V S D
« Avr    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements