Autre

Le jet lag secoue le Team USA

Les Etats-Unis sont en Espagne pour disputer leur derniers matchs de préparation en vue du Championnat du Monde en Turquie.

Seulement, le décalage horaire a laissé des traces sur des joueurs habitués à des « jet lag » beaucoup moindres lorsqu’ils traversent les Etats-Unis.

La situation la plus compliquée concerne les joueurs n’ayant jamais voyagé aussi loin, comme par exemple Kevin Durant et Russell Westbrook. Ou encore Kevin Love qui n’avait jamais mis les pieds en dehors des Etats-Unis et du Canada.
Arrivés en Europe, ces trois-là n’ont pas dormi de la nuit, obligé de s’entrainer tard et de ne pas se coucher afin d’être prêts pour l’entrainement du matin.

Une séance matinale difficile pour tout le monde, et pas uniquement pour Stephen Curry, blessé à la cheville. Les jambes étaient lourdes et la maladresse au rendez-vous.

« C’est pour cela qu’on est arrivé dès mardi, explique Mike Krzyzewski sur la site de la fédération américaine. Nous voulions être là le plus tôt possible car il n’y a qu’une heure de décalage avec la Turquie. L’important, c’est d’être prêt dans une semaine ».

Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *