Autre

Chine : fin de l’aventure pour Stephon Marbury

Après une première saison convaincante, Stephon Marbury s’était fait une joie de prolonger avec son club de Shanxi Zhongyu. En Chine, son business marche parfaitement, et il se plaît dans ce championnat.

Résultat : les deux parties s’étaient entendu sur une prolongation de trois ans.

Mais, surprise, en arrivant cette semaine pour la reprise de l’entraînement, Marbury a appris qu’il n’était pas conservé et que le club avait engagé Jamal Sampson à sa place.

C’est le site NiuBBall qui révèle les dessous de l’histoire.

Avant de repartir aux Etats-Unis pour y passer l’été, Marbury et ses dirigeants s’étaient effectivement entendu sur un contrat de trois ans. Mais rien n’avait été signé, et les deux parties avaient décidé de poursuivre les discussions sur les clauses du contrat.

Or, Marbury avait de nombreuses exigences. Il exigeait que le club conserve Mo Taylor, et que les deux anciens NBAers vivent dans un luxueux hôtel avec un chef cuistot rien que pour eux. Ensuite, il a ajouté d’autres clauses comme de nombreux billets d’avion pour sa famille et de nombreuses assurances.

En prime, il avait décidé de reprendre l’entraînement après le reste de l’équipe, sans donner de nouvelles sur son état de forme.

Finalement, le patron du club en a eu marre et il a mis fin aux discussions.

Apparemment, Marbury est tombé de haut et il a été contraint de calmer les fans, en colère.

Il a parlé de « trahison », expliquant, via un de ses représentants, qu’il n’était jamais venu en Chine pour l’argent et qu’il s’était senti adopté par les fans.

« Je ne pense pas que je rejouerai en Chine. Ce qui est terrible, c’est apprendre tout ça à la dernière minute » a-t-il lâché aux fans venus devant son hôtel.

Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *