Autre

Mondial 2010 : les effets positifs sur les joueurs du Team USA

Cet été, lorsque la fédération US avait dévoilé le roster des Etats-Unis pour les Championnats du Monde, nous étions nombreux à considérer cette sélection comme une  « équipe B ». La faute aux nombreux absents, présents à Pékin deux ans plus tôt.

Finalement, leur médaille d’or a rapidement mis fin au débat et avec le recul, on se rend compte que les joueurs qui composaient cette équipe ont quasiment tous franchi un palier cette saison.

Une montée en puissance à mettre au crédit de l’expérience Team USA selon Scott Brooks, coach du Thunder.

« Ça aide de jouer avec d’autres bons joueurs. Le niveau de jeu qu’ils ont rencontré, les lieux où ils ont joué et le niveau d’expérience auquel ils ont dû faire face, tout ça aide. »

Evidemment, ce n’est pas Brooks qui s’en plaindra puisque deux de ses joueurs, Kevin Durant et Russell Westbrook faisaient partie de l’effectif.

Mais le cas des deux compères d’Oklahoma est loin d’être isolé. On pourrait également citer Derrick Rose, pressenti pour être le MVP de la saison, Tyson Chandler, décisif avec Dallas, Andre Iguodala, patron d’étonnants Sixers, ou encore Kevin Love, auteur cette nuit d’un record historique.

« J’ai toujours su que je pouvais en faire partie, » confie l’intérieur des Wolves au Miami Herald. « Le simple fait d’être sélectionné dans cette équipe était agréable. Mais être capable d’apporter quelque chose, c’était vraiment spécial. »

Kurt Rambis, le coach de Love, rappelle quant à lui que tous ces jeunes joueurs sont dans la ligue depuis trois ou quatre ans et que c’est généralement à cette période que les joueurs commencent à s’affirmer. Mais il reconnaît tout de même que leur passage par l’équipe nationale les a probablement aidé dans ce processus.

D’ailleurs, les jeunes loups de Team USA ne sont pas les seuls à avoir tiré des bénéfices de leur expérience en Turquie. La preuve avec Lamar Odom qui a même réussi à étonner Kobe Bryant cette saison.

« Il est en grande forme. Il a beaucoup travaillé sur son shoot là-bas. L’an dernier, il était bon shooteur mais cette année, il est encore meilleur. »

Dispensé de Mondial pour cause de blessure au genou, Kobe Bryant a certainement eu le droit au récit de ce périple par Lamar Odom. Son coéquipier n’a pas dû manquer de lui préciser que les membres du Team USA 2010 n’étaient pas prêts à gentiment céder de nouveau la place à ceux de la Redeem Team.

L’effectif médaillé d’or en Turquie

Chauncey Billups, Tyson Chandler, Stephen Curry, Kevin Durant, Rudy Gay, Danny Granger, Eric Gordon, Andre Iguodala, Kevin Love, Lamar Odom, Derrick Rose et Russell Westbrook.

Commandez le magazine papier Basket Europe
Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *