Autre

Joakim Noah : « être un leader, c’est d’abord mouiller le maillot »

Qu’il le veuille ou non, et alors qu’il n’a jamais porté le maillot bleu en match officiel, Joakim Noah est avec Tony Parker l’une des deux superstars de l’Equipe de France.

Logique donc que les journalistes se pressent autour de lui lors de la journée média, mercredi à l’INSEP.

Depuis 2007, l’intérieur des Bulls a choisi la France, et après une petite expérience en 2009, au Tournoi de Strasbourg, le voilà pour de bon en Equipe de France, et il a une pensée pour sa grand-mère, Marie-Claire, la maman de Yannick.

Je suis super fier de pouvoir enfin mettre ce maillot. Ça a été compliqué au début car je me rappelle qu’à une époque, j’avais même du mal à avoir mon passeport français. Ça m’a pris une année. Maintenant, me retrouver ici juste avant l’Euro, c’est quelque chose de très positif. (…) Mes racines basket commencent avec ma grand-mère. Quand elle jouait au Cameroun, c’était la seule blanche. Je sais qu’elle est très fière et qu’elle sera aux matches. Ce maillot de l’équipe de France, il représente ma grand-mère, ma tante, mon père, ma famille que je ne vois pas beaucoup. Je suis fier de le porter.

Pour la partie basket, Jooks refuse ce statut de « leader ».

Leader pour moi, ça ne veut rien dire. Tout le monde peut l’être. Etre un leader, c’est mouiller le maillot, pas se contenter de parler à la presse pour dire ce qu’il faut faire.

Outre le problème d’assurances, Noah semble aussi préoccupé par sa cheville…

Le problème des assurances, c’est aussi la réalité de notre business. On verra comment les choses se passent mais j’espère qu’on restera positif pour qu’on puisse faire un bon championnat dans un mois et demi. (…) J’ai toujours été concentré sur le moment présent. Là, je prépare l’Euro, il y a aussi ce petit problème à la cheville droite dont il faut que je m’occupe pour être à 100 %.

Commandez le magazine papier Basket Europe
Commentaires   |  21 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *