Une défaite qui donne à réfléchir

Emmanuel Laurin
35

La France s’est inclinée 77-53 contre l’Espagne pour son troisième match de préparation. C’est une défaite presque attendue contre un adversaire qui ne réussit pas aux Bleus, mais c’est surtout un avertissement sans frais du manque de dureté autant physique que mental de l’Equipe de France.

Un non match

[pub_300] On sait bien qu’il s’agit d’un match de préparation, les équipes sont encore en phase de chauffe, les Espagnols étaient à domicile, les arbitres un peu oublieux de la sacro-sainte neutralité, les Bleus un peu fatigués et certainement déjà un peu la tête aux trois jours de repos qui les attendent après la rencontre. Mais les faits sont ce qu’ils sont.

Une nouvelle fois, la France s’est pris les pieds dans le tapis d’entrée de jeu avec une mise en route ratée. Pris d’emblée par la grinta espagnole, les Bleus ont été pris de panique. Incapable de réagir, l’écart était quasiment creusé au bout de cinq minutes (16-4). Cela n’est pas digne d’une performance de haut-niveau.

Une attaque figée et stérile

Trop timorés en attaque, trop passifs en défense, les chefs d’accusation s’accumulent très tôt contre nos clients. Piégés dans un faux rythme d’attaque, les Parker, De Colo, Diot n’ont jamais su impulser un mouvement cohérent en attaque. Bien au contraire, le ballon circulait de mains en mains sans jamais porter le danger dans la défense espagnole.

De l’autre côté du terrain, les Ibériques ne se privaient pas quant à eux de développer leur jeu rapide. Avec Llull, Ricky, et un Pau Gasol incroyable d’efficacité (19 points avec un 2/2 à 3-points), la Roja écrasait littéralement les français de sa domination continentale. L’adresse insolente à trois points n’était qu’une dimension statistique de plus qui confirmait la tendance.

Gasol(s) – Ibaka, ces monstres

Dans la bataille des nouveaux arrivants, c’était logiquement Serge Ibaka qui se mettait en lumière avec une présence dissuasive aux contres d’abord, puis en seconde mi-temps, une présence offensive (9 points) qui fait déjà cauchemarder tous les coachs adverses quand on sait que si Gasol se repose, c’est ce bon Sergio qui vient reprendre le flambeau. De son côté, Joakim Noah n’a pas démérité mais dans le charabia de basket que nous proposaient les troupes de Vincent Collet, il était bien difficile de produire des chiffres.

Les enseignements sont donc nombreux, et en premier lieu, il s’agit de se regrouper mentalement autour de l’identité de jeu que la France se doit d’avoir. Le haut niveau exige une concentration maximale, une intensité totale, et la mentalité défensive qui doit habiter nos Bleus n’était pas encore suffisamment présente ce soir. Trop de balbutiements, d’hésitations, de gestes inachevés.

La France en « arrested development » ?

Alors, la route est encore longue, comme le soulignait TP après le match, mais d’ores et déjà, il convient de se construire une force mentale que la France ne possède pas. Ce match ressemblait à s’y méprendre à la fessée déjà reçue il y a deux ans des mains espagnoles. Une différence flagrante d’intensité, de concentration, de placement, d’allant. Il ne faut plus regretter. Sans vouloir accabler un joueur en particulier, l’exemple d’Antoine Diot qui se montre incapable de créer à son poste de meneur, qui fige le jeu offensif, et se trouve dépassé par Llull, exemplifie cet état d’ « arrested development » que l’on ne veut pas voir en Edf.

Le potentiel est bien réel, il faut se retrousser les manches et aller au charbon. Il n’y a pas de secret !

Crédit photo : FEB

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

35 Responses
  1. Airmax3D

    Diot n'a pas le niveau, Kahudi a été affreux, De Colo et Gélabale n'ont jamais regardé vers le panier et Parker et Diaw ont perdu des ballons bêtement! je ne retiens rien de positif de ce match hélas…

    1. Dubitatif

      Il y a quand même une grosses différence entre ce qu'ont produit les trois premiers joueurs que tu cites (rien, nada, zob) et les trois derniers, qui ont alterné le médiocre et le moins bon.

      J'ai bon espoir que Parker, Diaw et Gelabale (qui est régulièrement bon avec l'EDF) nous fassent de belles choses à l'Euro. En revanche, ni Diot (qui n'a été bon qu'à son entrée en jeu ce soir) ni De Colo (qui peut flamber tous les quatre matchs mais qui va pourrir le rythme des bleus pendant les trois autres) ne sont assez réguliers pour permettre à l'équipe de se créer une dynamique.

    1. between11

      D'un côté les français sont les rois de la naturalisation de champion. La liste est trop longue pour tous les cités.

  2. shaka31

    De Colo ce soir ete infect, je l'aurais baffé !!! il m'a saoule a perdre ballon sur ballon sans jamais se battre. outre son non match qui peut arriver a tout le monde c'est son attitude que je denonce. apres tout a ete dis, ils sont plus talentueux et se connaissent mieux donc on en prend 20.
    maintenant qu'on a les stars qu'on voulait dans cette equipe sa serait bien de mettre des systeme pour eux, TP n'a jamais d'espace pour ces drive, on n'utilise pas la vitesse de TP, Batum et Noah. on a plein de possibilite mais c'est sterile, figé et sa c'est la faute de Collet

  3. ale6x2

    L'edf peut espérer faire de belles choses dans cet euro, c'est une évidence. Mais il y a quand même une classe d'écart entre la France et l'Espagne qui est vraiment la 2ème équipe mondiale après les USA. Alors pour gagner l'euro, il faudrait vraiment un exploit.

  4. Rayan

    euhh..tu shoot ?
    non vasez toi ?
    allez shoot.
    non toi tu shoot
    mais shoooot
    non non donne le a lui
    non non merci
    biiiiiiiip 24 secondes, et meeeeeerde

    1. C'est un peu la philosophie de jeu de Collet … Sans vouloir lui manquer de respect ! Ca a marché avec Le Mans et une année à l'ASVEL mais c'est souvent des systèmes de passes, passes, passes et repasses … Les joueurs donnent l'impression d'être mal exploité ! Je ne dit pas qu'il faut tout jouer sur la première intention mais l'EDF a une équipe qui doit défendre pour courir, courir et surtout courir ! On a des athlètes qui ce rapproche plus d'un Team USA toute proportions gardé, qu'une équipe Espagnole au style de jeu purement européen … On ne joue pas sur nos qualités première, tout ca pour faire des passes passes et des politesses et cette façon de jouer enlève toute agressivité aux joueurs qui, on l'a très bien vu, ne regardais même plus le cercles mais faisait des passes pour … faire des passes.Alors que l'on a vu que sur de simples pick & roll, ca marchait très bien compte tenu des qualités de passeur créateur de nos postes 3/4 entre autre (Diaw,Batum).

      1. Rayan

        toute a fait d'accord mec, le basket est un sport qui consiste a mettre plus de points que l'adversaire et pour mettre des points il faut prendre des shoot, et nous on a met 20pts en 1er mi-temps, c'est hallucinant 20pts et pas un tire primé (ou un seul je sais pas trop )

        1. aragorn23

          Pas totalement juste ton raisonnement. Tu peut gagner un match en encaissent aussi moins de point que l'adversaire. La défaite de l'EDF n'est pas principalement du à l'attaque mais plutôt à la défense. Quand en 5 minutes tu encaisse 16 pts c'est qu'il y a un gros souci. Au basket les titres se gagnent toujours en défense. Ce qu'il manque à l'EDF pour retrouver sa place dans le carré finale de l'euro, c'est notre défense ultra physique qui était notre force avant. Et avec Jooks, Turiaf/Diaw, Diaw/Gelabal, Batum et Parker sur le terrain on devrait pouvoir atteindre un niveau athletic plutôt intéressent. Sincèrement, physiquement on à rien à envié au Espagnol et pourtant sur le match ils nous ont bouffés !!!

  5. HoustonSprewell

    Et concernant Ali traoré, il a pas du tout joué? Est ce que ça voudrait dire qu'il ne sera pas dans le groupe? Dommage de n'avoir pas essayer tous les joueurs qui se battent pour une place, surtout qu'on avait vraiment du mal en attaque et que lui peut apporter à ce niveau là

  6. Bisousatous

    c'est bon vous avez enfin compris que la médaille d'or c'est pas pour cette équipe? il y a 3 4 équipes devant la france, jamais cette équipe gagnera quelques choses, trop de défaillance

  7. Tsts VC#25

    Vous vous souvenez pas avec une equipe de bras cassé (faut le dire) Albicy , Batum Gelabale avait battu l'espagne . C'etait bien vilain le match mais faut pas tirer de conclusion en disant lui il joue mal faut le virer de l'equipe de france . par exemple noah est un super joueur faut juste un peu de temps pour qu'il s'habitue . Moi je pense qu'on peut choper le podium voir plus ! Vaut mieux qu'il se retame la que au premier tour de l'euro..

  8. El_Funcionario

    Certes la raclée est sévère, mais effectivement les 2 équipes ne sont pas au même niveau de préparation.

    Et d'après ce que j'ai vu dans l'article d'hier qui parle des France-Espagne des 10 dernières années, l'Espagne gagne les matchs amicaux et la France remporte les matchs officiels, alors je signe tout de suite…

  9. Michael_Westen

    Point positif : Noah.
    Point négatif : l'absence d'organisation et de détermination (comme toujours).

    C'est jeudi le prochain match ? Contre qui ?

  10. W0los

    Espana !!!! Trop facile pour eux ! Bon je vais aller voir du basket parce que la France est encore loin de ce sport 😉 Erreur d'arbitrage ou Préparation on a clairement vu la différence entre un champion du monde/europe et une petite équipe nationale de province…

  11. Supersonics

    Le fait de faire jouer Diaw en poste 4 est selon moi une mauvaise idée, surtout face à l'Espagne. Hier, il s'est fait bouffer par pau gasol (d'ailleurs j'ai pas compris pourquoi c'est pas noah qui le prenait) et vu qu'il ne possède pas les qualités défensives qui lui permettraient de compenser son manque de taille, il risque de ramasser à tous les coups. Laissons les Turiaf, Noah, Séraphin, Pietrus s'occuper du secteur intérieur.

  12. iFlooo

    Pas un mot sur Gelabale qui fait pas un mauvais match pourtant nan? Tout du moins en 2eme mi-temps !

    Et c'est pas folichon folichon tout ca… J'espere que ca va leur remettre les idées en place et qu'ils seront plus préparé pour le prochain match et surtout debut septembre !

  13. d_wait

    OH LA MAUVAISE FOIS DE L AUTEUR DE L'ARTICLE !! ", les Espagnols étaient à domicile, les arbitres un peu oublieux de la sacro-sainte neutralité, les Bleus un peu fatigués et certainement déjà un peu la tête aux trois jours de repos qui les attendent après la rencontre" Non sérieux, arrête tes sketchs grand. L'équipe de France a pas le niveau contre les hispaniques, et c'est tout. Point barre.

    1. RonaldMcBlobby

      justement non lis bien, il dit que c'est pas une excuse! c'est clair et tout le monde l'a bien vu, l'espagne était largement au-dessus hier

  14. BecomeLegend95

    Mais dis-donc, ils sont passés où les haters de Noah ? Ils ferment leurs gueules hein ? Ca fait du bien de ne pas les voir

  15. Naismith1891

    Le problème de l'EDF c'est qu'elle n'a pas de vrai shooteur. Batum, parker, gelabale peuvent rentrer des paniers de loin ou à mi distance mais ce ne sont pas de véritable shooters fiables et réguliers.

Ecrire un commentaire

Archives

décembre 2020
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements