La Lituanie dégoûte la Serbie au terme d’un match somptueux

Emmanuel Laurin
13

Troisième match du jour, troisième affiche ! Cet Euro atteint des sommets de basket avec ces rencontres entre les meilleures nations européennes dès le second tour. Ces deux nations historiques que sont Lituanie et Serbie nous ont offert une soirée monumentale.

Après la rouste espagnole, les Lituaniens, piqués dans leur honneur, ont fait des talentueux serbes une simple victime expiatoire de leur déconvenue précédente. Ils s’imposent avec autorité (100-90) après un match somptueux.


Le réveil des snipers

Les Lituaniens devaient une revanche à leur public fervent. Ils le savaient et ont répondu présents contre la Serbie qui n’est jamais facile à manœuvrer. 7/10 à trois points en première mi-temps, des éclairs de génie de Jasikevicius, des shoots de haute précision de Mantas Kalnietis (19 points et 7 passes dont 5/7 à trois points). Avec Pocius et le Saras national tous deux à 2/3 dans l’exercice, la Lituanie pouvait voir venir. Ils prennent déjà un avantage de 10 points à la pause (54-44).
Pour les Serbes, il faut la maîtrise technique d’un Teodosic dans la gestion – avec une passe lumineuse en deuxième quart, de Krstic dans la finition et du « diable » de Kesselj à trois points pour garde espoir devant ce raz-de-marée verte. Les joueurs enfilent les shoots comme des perles ; on atteint déjà des sommets.

Valanciunas à 1 point par minute !

D’autant que la Lituanie lance dans le bain sa dernière pépite. Le pivot Jonas Valanciunas confirme qu’il a tout des très grands à tout juste 19 ans. Il est hyperactif, se bat aux rebonds, et démontre une belle habileté dans le petit périmètre. Le bilan statistique est monstrueux avec 18 points et 5 rebonds en 19 minutes (mais 4 balles perdues, nul n’est parfait).

[pub_300] La Serbie résiste tant bien que mal. Krstic se bat avec 21 points, Savanovic se montre intraitable avec 16 points, Milenko Tepic se bat comme un beau diable en pénétration (12 points), et Teodosic rentre bien les gros shoots en fin de match. Mais rien n’y fait. A chaque tentative de retour serbe, répond une nouvelle bourrasque lituanienne.

Paulius Jankunas, par exemple, se régale et inscrit 13 points dans ce finish incroyable où tout un peuple chante ses héros. Comme un symbole, c’est le jeunot Valanciunas, qui d’un départ rapide ligne de fond dépose Krstic et inscrit le « panier garni » pour atteindre les 100 points. Cumulant 25 passes décisives, l’équipe de coach Kemzura a développé un jeu offensif de rêve.

La Serbie dans le dur pour les J.O.

Les Serbes accusent donc une seconde défaite de rang. Mais, à vrai dire, cela est davantage le fait d’un tirage au sort biaisé que d’une quelconque faiblesse de leur niveau de jeu. Tout simplement moins bons que les très bons, les Serbes vont devoir cravacher pour se qualifier aux prochains J.O.
Le paysage à venir pour la Lituanie se présente un peu mieux car c’est la France, déjà qualifiée (par la défaite des Serbes), qu’elle rencontrera vendredi soir avant de terminer par l’Allemagne dont les chances sont également fort compromises. L’orgueil lituanien était touché, et la réponse cinglante du soir est que la nation basket est loin d’avoir abdiqué dans sa quête du titre suprême.

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

13 Responses
      1. tomselecta

        oui aussi…mais je m'interroge sur la pression exercé par les Serbes, notamment à trois point. Un moment ils étaient à 10/15 faut arreter..
        J'attends de voir ce que ca va donner avec une grosse defense bien physique, genre celle de la France quoi!

  1. greg

    Les Lituaniens ne ratent quasiment jamais dès qu'ils ont un peu d'espace … certes ils seront certainement un peu moins adroit le prochain match mais vu notre défense plus que suspecte jusque la sur les shooteurs à 3 pts on peut s'inquieter … par contre leur défense n'est pas bonne et est d'une lenteur remarquable … donc si l'EDF retrouve une grosse défense , la victoire est jouable

    1. Freezz

      La capacité athlétique de la France peut mettre la Lituanie en difficulté! face a l`Espagne, elle a montrée des faiblesses face au jeu rapide et puissant !

  2. Michael_Westen

    Quel match ! La Lituanie en feu a fessé la Serbie au 2è quart (28/20), car contrairement aux apparences, la 2è mi-temps était parfaitement équilibrée (46/46).

    La Serbie ne ne donne pas vraiment l'impression de maitriser, et pourtant ils sont là. Qu'est ce que ce sera si ils se mettent VRAIMENT à jouer..!

    Pour moi les 2 meilleures teams ! RV en finale.

  3. Michael_Westen

    Ce sont LES 2 "NATIONS BASKET" ! Y'a qu'à voir leurs palmarès, pour de si petits pays !!

    Ce qui est fou, c'est que l'ex-URSS fournit 5 pays à l'euro, et l'ex-Yougoslavie TOUS SES PAYS ( = 6) ! Soit presque la moitié des nations présentes au départ, et la moitié de celles toujours présentes après la 1ère phase ! ETOURDISSANT !!

  4. mare16

    La Serbie a trop de passage à vide. Ca peut passer contre les "petites" équipes, mais pas contre les grandes. Ils sont capable de mettre un 10-0, mais aussi de s'en faire prendre un tout de suite après…

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

septembre 2018
L M M J V S D
« Août    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements