La Grèce sort son Zisis

Emmanuel Laurin
40

Loin du niveau exceptionnel proposé dans le groupe E, le groupe F – comme la pire note chez nos amis US – offre des rencontres qui laissent un arrière-goût d’inachevé.

Lors de la rencontre entre la Grèce et la Slovénie, on a eu droit à un énorme feu d’artifice derrière la ligne à trois points, avec de longs moments d’errance offensive de part et d’autre. Heureusement, les Grecs nous avaient concoctés un bouquet final à la hauteur de leur prestigieux passé.

Zizis, l’homme du match avec 19 points, décoche deux flèches meurtrières dans la dernière minute et crucifie les Slovènes qui avaient réussi à revenir en fin de match. Au final, la Grèce s’impose 69-60.

Un match d’anciens coaches de Pro A

La particularité de cette rencontre est l’opposition de deux pointures du coaching, bien connues en France, puisqu’il s’agit de Bozidar Maljkovic, l’ancien gourou des Limougeauds champions d’Europe en 1993 et depuis naturalisé Français ; et Elias Zouros, feu coach du Paris Basket et actuellement salarié en Lituanie (au Zalgiris Kaunas).

Connus pour leurs philosophies défensives (notamment Maljkovic), le match débute avec un petit score. Les deux équipes se neutralisent et on comptabilise seulement 31 points marqués à la fin du premier quart (18-13 pour la Grèce).

Les troupes héllènes se réveillent enfin en second quart durant lequel elles passent un 17-7 à une Slovénie apathique. Zizis pointe déjà à 9 points alors que Calathes marque 7 points avant la pause. Les Slovènes, eux, se cantonnent à shooter de loin pour un résultat assez médiocre de 1/12 à trois points.

Le score de 37-25 en leur défaveur ne donne pas raison à ce choix tactique. Ca a du barder dans les vestiaires côté slovène, car la reprise est définitivement à l’avantage des hommes de Boja.

Revenue à -3 sur une interception de Zoran Dragic (10 points et 5 rebonds) qui marque 6 points de suite, la Slovénie passe même devant sur un shoot dans le corner du vieux grognard Matjas Smodis. Après avoir connu un premier trou d’air en fin de première mi-temps, la Grèce est à nouveau pris de vertiges offensifs : 5 minutes sans marquer le moindre point !

Un véritable concours à 3-points

Papanikolaou à 3-points brise la série noire mais Jaka Lakovic (14 points mais à 3/8 à 3 points) répond du tac au tac avec un trois points dans son style si particulier. Papanikolaou ne se démonte pas et remet le couvert. C’est un duel de pistolero qui se lance et le grand Erazem Lorbek, du haut de ses 2,10m, se joint à la fête.

Les Grecs ne parviennent cependant pas à créer l’écart jusqu’à ce que Zizis (19 points à ¾ à 3) plante une première fois à 1 minutes de la fin (57-61). Mais Bourousis (8 points, 7 rebonds) commet la faute sur Goran Dragic. Le meneur de Houston se manque et ne fait qu’un petit 1/3 aux lancers-francs.

Fotsis, puis à nouveau Zizis, repoussent finalement les derniers assauts de Lakovic & Co. La Grèce file vers la victoire (69-60) et soignent sa sortie avec un petit dunk de Bramos au buzzer.

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

40 Responses
  1. worldwidethe2nd

    bip bip!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! ouaaaaaaaaaaaiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiis!!!!!!!!!!!!!
    Emmanuel sacré champion du monde de titre , la délivrance après tant d'années de sacrifices. Il remercie sa famille, ses sponsors et tous ceux qui l'ont soutenu pour atteindre le sommet.
    La dépêche tombe: "C'est juste incroyable, je crois que c'est le plus beau jour de ma vie, tous ces efforts qui finnissent par payer c'est magique , je ne trouve plus les mots, je…je…(sanglots)…."
    Laissons le reprendre ses esprits, et à plus tard en direct dans le 20h pour plus d'émotions.
    Thierry Roland : "oh putain quel pied, après avoir vu ça on peut mourir tranquille."

  2. CBreezy

    Ah ba bravo Emmanuel, avec ton titre il n'y en a pas un qui parle du match ^^

    J'y vais donc : J'ai pas vu le match en intégralité, mais sur ce que j'ai vu les tendances se confirment.
    Bourousis et Zisis sont clairement les boss, le banc peut s'avérer très utile (petit plus pour Koufos et Fotsis) mais surtout : Calathès est une plaie, avec ses pertes de balles gratuites !!!

  3. HoustonSprewell

    J'espère juste que ce sera pas encore la France qui se fera enfiler en quart de finale. (je me met au niveau 🙂 )

  4. NBAers

    lui au moins il a arrosé le panier pas comme certain ici qui aurait pris pour cible les pompom girls !!!
    pas de rébellion les gars OK !!!

  5. Carlosss

    Emmanuel Laurin, va falloir qu'à l'avenir je me souvienne de ce nom quand mon môme me demandera ce qu'il faut faire quand une fille ferme la porte de sa chambre à clef alors qu'elle lui avait juste dit que c'était pour lui faire réviser son hist-géo …

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

octobre 2018
L M M J V S D
« Sep    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements