Autre

Nicolas Batum : « on n’a encore rien fait »

Après la victoire des Bleus face à la Grèce, Nicolas Batum revient sur les doutes qui ont accompagné l’équipe de France lors de la première mi-temps, ses shoots essentiels en fin de match et la demi-finale de demain soir.

« C’est un demi-objectif de réalisé pour l’instant (d’être qualifié pour le tournoi pré-olympique) mais on n’a encore rien fait. Notre objectif c’est plutôt d’aller directement à Londres, ça veut dire une place en finale ».

Est-ce que les Bleus ont douté ?

« Un petit peu en première mi-temps. Je pense qu’on était un peu sous pression car on a fait un parcours énorme depuis le début et si on perd ce match-là, après on joue quasiment pour rien donc c’est un peu difficile. En première mi-temps, ils ont vraiment bien joué, mais on est resté au contact, on n’a pas pris d’éclat. Et dans le dernier quart-temps, on a tout donné sur le terrain, on a pris tous les rebonds, on a été plus durs qu’eux et on a mis des gros shoots à la fin ».

Ses shoots dans le money-time ?

« J’étais un peu sous pression, à l’image de l’équipe, et à la fin quand j’ai vu que Tony n’arrivait plus à marquer, je me suis dit que c’était à moi de le faire. Vincent m’a dit de prendre les tirs et j’en ai mis deux ».

Une préférence pour la demi ?

« Non, mais bon, on a pris notre revanche sur 2005 en battant les Grecs, alors pourquoi pas prendre notre revanche de 2007 en battant la Russie ».

Acheter Magazine Basket Europe
Commentaires   |  9 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *