Autre

Preview France – Russie : à 40 minutes des Jeux Olympiques

L’avant-dernière fois que les deux équipes s’étaient affrontées, c’était en 2007. En quart de finale de l’Eurobasket. Un traumatisme (un de plus) pour les fans français de la première heure. Nos héros se détachent avant de s’écrouler dans les dernières minutes. L’arme du crime en l’occurrence : des lancers-francs ratés.

Aujourd’hui, les Bleus retrouvent la seule équipe encore invaincue du tournoi avec un double enjeu : se qualifier pour les Jeux Olympiques, et atteindre la finale d’un Eurobasket pour la première fois.

En face, une Russie qui avance tranquillement vers le but ultime. Portés par le duo de revenants, Kirilenko – Khryapa, les Russes rêvent de nous rejouer la chanson de 2007 pour remonter sur le toit de l’Europe.

ADVERSAIRE

No Nom Pos. Taille
4 Andrey Vorontsevich Ailier-fort 2.04
5 Timofey Mozgov Pivot 2.15
6 Sergey Bykov Arrière 1.90
7 Vitaliy Fridzon Arrière 1.95
8 Aleksey Shved Arrière 1.95
9 Nikita Shabalkin Ailier-fort 2.06
10 Victor Khryapa Ailier 2.04
11 Semen Antonov Ailier-fort 2.02
12 Sergey Monya Ailier 2.02
13 Dmitriy Khvostov Arrière 1.90
14 Anton Ponkrashov Meneur 2.00
15 Andrei Kirilenko Ailier 2.06

 

POINTS FORTS

 

Un collectif et un physique homogènes

Comme la France, la Russie est bien dotée en athlètes. Fréquente pourvoyeuse en talents NBA depuis de nombreuses années, que ce soit évidemment les actuels Kirilenko ou Mozgov ; ou les anciens Krhyapa, Monya ; ou les futurs avec Shved (voire Bykov ou Fridzon – 2ème meilleur scoreur de l’équipe avec 10 points de moyenne), la grande Russie présente un effectif long et talentueux à tous les postes. Les deux duels dans le match seront les oppositions entre Noah et Mozgov sous le cercle et entre Diaw et Kirilenko dans les ailes. La bataille du rebond, qui se jouera avec les acteurs précités notamment, sera un élément clé au moment des comptes finaux.

L’expérience 2007

C’est une forme de grinta « à la russe. » Depuis leur exploit de 2007, la Russie semble avoir pris goût à ce type de rencontre aux couteaux. Les retours de Kirilenko et de Khryapa dans la sélection viennent renforcer un groupe qui a beaucoup mûri par sa propre expérience l’an dernier. Il y a une certaine forme d’insouciance dans cette équipe qui surfe sur une superbe dynamique de 9 succès de rang. Le jeune Shved en est l’exemple vivant – et vivace. Les Russes sont une équipe qui joue sur la confiance. Il faudra d’entrée les sortir de leurs zones de confort et les forcer à prendre des shoots difficiles. Faire à la Russie ce que la France vient de subir contre la Grèce en quelque sorte.

Coaching

Ce David Blatt est un énergumène. Israélo-américain devenue star au pays du grand froid, son parcours n’est pas commun. Ses méthodes non plus. Il est un « players coach, » un de ces techniciens qui fonde sa réussite sur des relations privilégiées avec ses stars. Laissant par exemple libre cours au jeu peu orthodoxe de Kirilenko, il en tire un maximum sans pour autant ruiner les systèmes collectifs. Capables de gros coups, comme cette séquence de défense de zone press qui a complètement chamboulé l’ordonnancement de l’académie serbe (Teodosic en a encore la tête qui tourne : 9 balles perdues), Blatt sait mettre ses joueurs dans les meilleures conditions pour réussir. La marque des plus grands.

POINTS FAIBLES

 

Les lancers-francs

Avec 61% de réussite pour l’équipe, et des stars telles Khryapa qui traîne à 40%, Shved à 52%, voire Kirilenko à 66%, ce n’est pas peu dire que la Russie lâche des munitions sur la ligne de réparation. Alors, certes, cela ne constitue pas en soi un élément essentiel du plan tactique que Vincent Collet va élaborer. Mais dans l’absolu, et surtout dans ce type de match ultra-serré, l’adresse aux lancers-francs pèsera son lot de cacahuètes dans le final. A ce petit jeu là, la France est a priori supérieure. Reste que la Russie avait mis les siens en 2007 quand nos Bleus avaient dévissé… Basket et science exacte ne font pas bon ménage.

Une Kirilenko-dépendance ?

On sait que la Russie est homogène, que ses joueurs peuvent scorer à tous les postes, et que coach Blatt est un virtuose du pianotage sur le banc ; mais, dans le fond, le jeu russe dépend assez largement du rayonnement de leur ailier estampillé NBA. De la même génération que Parker, Kirilenko est le moteur de cette équipe. Sa capacité à être partout sur le terrain, au contre comme au rebond offensif, inspire tous ses coéquipiers. Le but, côté français, sera d’isoler au maximum cet électron libre en sorte que le système russe se dérègle.

Pas de véritable meneur

JR Holden n’est plus là. Vous savez, le héros naturalisé illico presto par Poutine, et qui miracle – ou ironie – de l’histoire avait inscrit le panier décisif pour renverser l’Europe du basket en 2007. C’était lui, le meneur de l’équipe russe. Un meneur scoreur, certes ; mais un meneur. Désormais, David Blatt doit faire avec Bykov qui est davantage un arrière (un peu à l’image de Nando De Colo pour nos Bleus) et le jeunot Shved. Et les deux n’ont pas encore complètement convaincu. Le premier peine encore à trouver son rythme (5 points de moyenne) tandis que le second est quasi-exclusivement scoreur (9 points de moyenne). Mais aucun des deux ne fait vraiment jouer les autres. Au contraire, c’est la technique du « point-forward » qui est mise en avant avec Khryapa en tête de raquette et en tête des passeurs (5 par match) et Ponkrashov également mis à contribution dans la création offensive. Pour nos Bleus, qui en sont capables (Albicy, Kahudi), il faudra mettre une grosse pression sur le porteur de balle pour désorienter et retarder la mise en place offensive des russes.

LA CLÉ DU MATCH

Meilleure défense du tournoi (64 points encaissés), énorme académie de basket (19 passes par match), grosse présence physique (36 rebonds de moyenne), la Russie est un gros morceau pour nos Bleus. Ils devront essayer de fissurer ce bloc en alternant leur jeu d’attaque, avec les pénétrations de Parker, Batum d’une part ; mais en impliquant très tôt Noah, Diaw voire Séraphin et Traoré. Comme en 2007, les lancers-francs devraient jouer un grand rôle.

STATS

France Russie
Attaque 79.1 74.8
% 2-pts 51.5% (24.4/47.4) 54.6% (22.9/41.9)
% 3-pts 35.7% (4.4/12.4) 34.8% (6.1/17.6)
% LF 81.3% (16.9/20.8) 61.9% (10.7/17.2)
Rbd Off 9.3 11.9
Rbd Déf 24.8 24.3
Rbds 34.1 36.2
Pds 12.1 19.0
Bps 12.1 14.2
Ints 7.6 8.0
Cts 2.4 3.6
Fautes 21.0 22.0

OPPOSITIONS

DATE LIEU COMPETITION SCORE
29/05/1993 ARLES-SUR-TECH Amical FRANCE b RUSSIE 91-78
30/05/1993 ARLES-SUR-TECH Amical FRANCE b RUSSIE 87-85
22/06/1995 ATHENES Championnat d’Europe RUSSIE b FRANCE 85-65
02/07/1995 ATHENES Championnat d’Europe RUSSIE b FRANCE 108-89
29/06/1997 GERONE Championnat d’Europe RUSSIE b FRANCE 93-80
10/07/1998 BREME Amical FRANCE b RUSSIE 83-79
27/06/1999 PAU Championnat d’Europe FRANCE b. RUSSIE 66-62
28/08/2000 ANGERS Amical FRANCE b RUSSIE 84-79
24/08/2001 LE MANS Amical FRANCE b RUSSIE 90-86
25/08/2001 ANGERS Amical FRANCE b RUSSIE 92-70
09/09/2001 ISTANBUL Championnat d’Europe RUSSIE b FRANCE 78-73
10/09/2003 STOCKHOLM Championnat d’Europe FRANCE b RUSSIE 76-69
01/09/2005 ISTANBUL Amical RUSSIE b FRANCE 73-69
19/08/2007 PARIS Amical FRANCE b RUSSIE 92-56
13/09/2007 MADRID Championnat d’Europe RUSSIE b FRANCE 75-71
09/09/2009 GDANSK Championnat d’Europe FRANCE b RUSSIE 69-64

 

TELEVISION

Canal+ à 20h00 (en crypté) ; rediffusion Sport+ samedi à 13H30

 Photo : JF Molliere / FFBB

Acheter Magazine Basket Europe
Commentaires   |  28 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Da_Spark dit :

    Je ne sais pas pourquoi mais je le sens mieux que la Grèce.

  • benjamin44 dit :

    j'ai encore en tête cette horrible, horrible fin de match de 2007 – tellement emblématique de cette décennie, de cette génération de joueurs – mais c'est en train de tourner, enfin !

  • Tom Felton dit :

    Les Russes jouent un peu de notre façon, c'est déjà un avantage par rapport au match d'hier. Une chose est sure, on aura besoin de Boris Diaw. Quand on voit le nombre de tirs ouverts qu'il a refusé de prendre hier ça fait mal… J'adore Boris, j'irai même plus loin, lorsqu'il était à Phoenix je voyais en lui un futur all star ! Il a tellement de talent notre BoBo national, il va falloir te sortir les doigts du cul et nous gratifier de tes "bobo feinte" ! (David Cozette je t'aime)

    • jeff dit :

      Parfois je me demande si Boris ne manque finalement pas un peu d'expérience des matchs couperet à très fort enjeu. Depuis les play-offs de Phoenix, certes il fait ses 82 matchs avec les Bobcats mais dans le lot combien de matchs balancés ou joués à l'envers par une des deux équipes (ceux qui regardent bcp de matchs nba me comprendront) ? En Euroligue, c'est peut-être seulement un match par semaine, mais la défaite est mortelle, aux Bobcats, la défaite est une habitude

      • Gus#5 dit :

        Ouai ptet.. enfin je viens de regarder le match d'hier! Et ok il ne prend pas certains shoots, mais il fait quand même beaucoup de boulot! C'est moins impressionnant que quand Pietrus nous prend 3-4 rebonds de suite ou autre, mais Diaw c'est un peu l'huile dans la mécanique de l'équipe de france…

        • loveNash dit :

          ha enfin un qui pense pareil ^^, meme si n'a pas scorer il a été loin d'etre dégeu. Mais voila bobo a un talent fou donc le publique en attend beaucoup et c'est normal. Cependant j'ai quand meme aimé son match hier ^^

  • Austin_Powers dit :

    pour moi la clé du match c'est le duel Kirilenko – Batum

  • Thierry dit :

    Rendez vous pour tous les parisiens au café gourmand (192 avenue de France, 75013 Paris – Métro Quai de la Gare) et ensuite soirée pour fêter l'EdF dans une boite privatisé pour l'occasion
    http://www.facebook.com/event.php?eid=11533211190

  • Michael_Westen dit :

    Cette équipe soviétique me fout vraiment les jetons. J'ai l'impression de devoir aller affronter Ivan Drago…

  • lukas dit :

    l'erreur serait de faire défendre DIAW sur kirilenko !
    j'ai pu observer que lors des différentes confrontations NBA, Batum s'en occupait très bien, avec sa vitesse et son envergure sur les lignes de passe.

    Est-ce que quelqu'un peut le dire à Vincent ?!

  • GogoChi dit :

    Quelqu'un connait un bar dans paris ou on pourrai matter le match s'iou plait ?
    Ca serai trééééééés gentil 😉

  • GogoChi dit :

    Quelqu'un connait un bar dans paris ou on pourrai matter le match s'iou plait ?

    • Carlosss dit :

      Y a le "Café Gourmand " dans le 13è, 192 av.de France, métro Quai de la Rapée…

    • Michael_Westen dit :

      Au 61 rue Saint André des Arts, dans le 6è.

      +ieurs TV, personnel accueillant, y'a de la place, une petite terrasse pour bédave, y'a des meufs… le top. Avant 21h pour Happy Hour.

    • 2_mains_gauches dit :

      va sur http://www.allomatch.com, tu trouveras tous les bars qui vont retransmettre…et donc le plus proche de chez toi! Pour info, y'a une sorte de "collectif" qui invite tout le monde dans un bar du 13ème ( Café Gourmand – 192 avenue de France, 75013 Paris – Métro Quai de la Gare). j'ai vu le post sur allomatch. Je ne sais pas ce que ça vaut, mais bon…

  • Gus#5 dit :

    "L’arme du crime en l’occurrence : des lancers-francs ratés."

    C'était donc un suicide…

  • pippenshow33 dit :

    j ai maté hier soir leur match et les 2 ailliers ont fait fort
    le petit shved est vraiment pas degeu,et mozgov pese
    leur jeu va nous convenir,du coup les bleus vont reprendre du plaisir
    noah va bouffer mozgov je pense
    TP va apprendre le metier a shved(a lui de pas tombé dans le panneau cf teodosevic qui a été trop loin dans ses drives)
    batum pietrus et kahudi doivent sortir la grosse defense.j ai confiance
    diaw….je sais pas quoi dire…rachete toi(1doublette traoré noah serait complementaire)

  • deidara dit :

    J.R Holden n'est plus là ! On a une chance !

  • B_roy dit :

    j'en ai marre d'attendre la ! vivement le match

  • King_Reign dit :

    Pourquoi on lit partout que Bobo s'occupera de Kirilenko ?
    Il joue poste 4 pour les Russes ? paske sinon je vois beaucoup plus Batum apte à défendre dessus !

  • MProphete dit :

    Apres le kebab, je vais me taper une vodka devant le match, qui sait ça portera peut-être chance

  • Boumshakalaka dit :

    Vivement ce soir, je saurai enfin si Mike Piétrus a eu le temps d'indiquer le chemin de la finale à TP et consorts avant de se blesser.

  • DanielBilalian dit :

    Jooks et le mode aspirateur!