Preview France – Espagne : une finale de rêve

Emmanuel Laurin
37

On ne pouvait rêver mieux comme finale. Comme à Pékin lorsqu’on avait eu une opposition entre les Etats-Unis et l’Espagne.

Sauf que cette fois-ci, l’Espagne a le rôle des Etats-Unis, et que la France est l’outsider qui rêve de renverser Pau Gasol et les siens de leur piédestal.

Les deux équipes les plus fortes sur le papier ont su concrétiser les espoirs qu’on avait placés en eux. Maintenant, on demande juste un feu d’artifice en guise de bouquet final.

Un rookie contre un ogre

Complètement « rookie » à ce niveau de compétition, la France sera l’outsider face à l’Espagne qui cumule les finales de grand championnat depuis maintenant 10 ans (3 sur 5 dans les championnats d’Europe ; et une de chaque pour les mondes et les JO).

Rappelons également que les deux équipes se sont rencontrées à deux reprises récemment : la première en préparation avec une première fessée le 9 aout dernier à Almeria (77-53) ; et la dernière en date en phases de groupes de l’Euro avec une seconde rouste (96-69). Mais ces deux résultats un peu honteux ne doivent pas occulter que l’équipe de France était : 1) encore en phases de préparation, et 2) sans Parker, Noah et Gélabale, soit trois titulaires en force.

En somme, la confrontation de demain sera tout à fait différente à la fois car les Bleus sont désormais sans pression après avoir rempli leur objectif des Jeux, mais également, et surtout, car ils sont sur une dynamique d’enfer. Analyse des forces en présence.

Les grandes lignes

 « Croquer » dans le match

C’est souvent un des problèmes des Bleus. David Cozette l’avait justement mentionné : la France démarre souvent mal ces matchs quand elle porte le costume de favori. En l’occurrence, contre l’Espagne tenante du titre, elle ne l’est pas. Gageons que Parker & Co seront d’emblée pied au plancher dans l’attitude défensive comme dans le mouvement offensif.

Rester au contact pour les faire douter

On en avait déjà parlé pour le match de poule. L’Espagne n’aime pas être bousculée. La pousser dans ces retranchements équivaut à la faire douter. Et comme l’histoire de la Russie en 2007 en atteste, tout devient ensuite possible. Ne pas se prendre d’écart durant le match signifierait que la balance puisse miraculeusement (au vu de l’histoire récente des Bleus) pencher enfin en notre faveur.

Alterner zone et individuelle en défense

Sans vouloir remplacer Vincent Collet qui réalise une compétition de haute volée (avec ses assistants Nelhomme de Poitiers et Jacky Commères du Centre fédéral), il semblerait être intéressant de faire le choix tactique de brouiller les cartes en défense. Habitués qu’ils sont à dominer dans la peinture avec l’hydre à trois têtes, Pau Gasol – Marc Gasol – Serge Ibaka, l’option de faire zone quand la pression intérieure est forte ; et de reprendre en individuelle stricte quand les intérieurs ont été muselés, pourrait être une solution pour ralentir le jeu ibère. Car, ne nous leurrons pas, les Espagnols vont scorer. Il ne faudra pas se décourager mais au contraire faire preuve d’une persévérance sans faille pour venir à bout de la Roja.

Les détails qui feront la différence

Limiter Juan-Carlos Navarro

Complètement stratosphérique depuis deux matchs (61 points en tout dont 13 puis 19 dans les 3e quart-temps), Jean-Charles de Navarre sera un sacré client pour la défense française. Capable de séries hallucinantes, il faudra impérativement le mettre sous l’éteignoir. Son influence s’étend au-delà de ses shoots aux courbes arc-en-ciel ; il est le leader émotionnel de l’équipe. Une possibilité (parmi d’autres évidemment) serait peut-être de relancer Andrew Albicy à ses basques car Batum et Kahudi, et Gélabale (d’autant plus s’il n’est pas complètement remis) semblent trop grands pour défendre sur ce nain génialissime.

Tenir Ibaka

Relativement transparent durant le tournoi (7 points, 5 rebonds, et 1 contre de moyenne), l’ailier du Thunder s’est réveillé dans la demi-finale contre la Macédoine (11 points, 4 rebonds et 1 contre). Difficile d’exister derrière la fratrie Gasol qui prend environ 1/3 des shoots de l’équipe (21 sur 64 au total). Mais face à la France au jeu très NBA, nul doute qu’Ibaka essaiera de continuer à retrouver son rythme. Attention en particulier à sa capacité à shooter au poste haut.

Retrouver le Boris de l’Italie

Le trio Parker – Batum – Noah nous a littéralement portés vers la finale, les deux premiers par leurs gros shoots en fin de match ou le dernier par son incroyable énergie communicative et son sens du placement et du jeu (complètement sous-estimées) dans certaines phases défensives cruciales. Contre l’Espagne, il est fondamental que l’attaque des Bleus soit plus polyvalente. Un retour de Gélabale serait excellent ; mais d’ores et déjà, une grosse performance de Boris Diaw, aussi saignant qu’on avait pu le voir contre l’Italie, serait un plus incroyable. Il nous faut retrouver des situations de pick & roll entre Tony Parker et Boris. Ou tout simplement offrir plus de positions postes bas pour la créativité de Diaw à la finition.

Relancer Kévin Séraphin

Cela est un choix délicat à opérer en fin de tournoi car le pivot des Wizards n’a pas joué du tout des deux dernières rencontres. Mais lors du match du second tour, il avait été – et de très loin – le meilleur Bleu (18 points en 19 minutes à 8/11). Son physique golgothesque ne plaît visiblement pas aux Gasol. Ce serait un risque mais une finale ne se gagne pas en restant mesuré. Alors why not…

La clé du match

Ne rien regretter. Après leur formidable et historique parcours, la France doit lâcher les chevaux, croquer dans le match, pour écrire une nouvelle page de cette fantastique histoire écrite en terres lituaniennes.

STATS

Espagne France
Attaque 83.9 79.1
%2PTS 52.3% (23.4/44.7) 51.6% (24.3/47.1)
%3PTS 33.2% (6.4/19.3) 37.9% (4.7/12.4)
%LF 79.9% (17.9/22.4) 81.6% (16.4/20.1)
R Off 12.0 9.6
R déf 26.7 24.6
Rbds 38.7 34.2
Pds 19.5 12.3
Bps 11.4 12.8
Int 8.1 7.8
Ct 3.2 2.4
Fautes 19.8 21.0

HISTORIQUE DEPUIS 20 ANS

29/06/1991 ROME Championnat d’Europe ESPAGNE b FRANCE 101-83
02/07/1993 MUNICH Championnat d’Europe ESPAGNE b FRANCE 95-83
19/07/1994 CORDOUE Amical FRANCE b ESPAGNE 70-68
23/06/1995 ATHENES Championnat d’Europe FRANCE b ESPAGNE 86-75
01/07/1995 ATHENES Championnat d’Europe ESPAGNE b FRANCE 75-74
15/07/1998 SEVILLE Amical ESPAGNE b FRANCE 73-63
20/07/1998 ANTIBES Amical FRANCE b ESPAGNE 83-78
02/06/1999 TORELLAVEGA Amical ESPAGNE b FRANCE 91-81
26/06/1999 PAU Championnat d’Europe FRANCE b. ESPAGNE 74-57
02/07/1999 PARIS Championnat d’Europe ESPAGNE b. FRANCE 70-63
20/08/2000 PAU Amical FRANCE b ESPAGNE 82-58
08/09/2000 PERTH Amical ESPAGNE b FRANCE 82-67
19/08/2001 ALGESIRAS Amical ESPAGNE b FRANCE 98-91
27/08/2005 ALICANTE Amical ESPAGNE b FRANCE 95-84
28/08/2005 ALICANTE Amical ESPAGNE b FRANCE 94-88
25/09/2005 BELGRADE Championnat d’Europe FRANCE b ESPAGNE 98-68
29/08/2007 ALICANTE Amical ESPAGNE b FRANCE 87-72
17/09/2009 KATOWICE Championnat d’Europe ESPAGNE b FRANCE 86-66
28/08/2010 IZMIR Championnat du Monde FRANCE b ESPAGNE 72-66
09/08/2011 ALMERIA Amical ESPAGNE b FRANCE 77-53
11/09/2011 VILNIUS Championnat d’Europe ESPAGNE b FRANCE 96-69

 Espagne 14 victoires ; France 7 victoires

TELEVISION

En direct à 20h00 sur France 4 (TNT) et Canal+ Sport (câble, satellite et ADSL).

Photo : JF Mollière / FFBB

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

37 Responses
  1. tp9darius

    Une finale logique dans ce championnat d'Europe, mais c'est très loin d'être gagné ! Si on stoppe Navarro sa pourrait passer !

    1. Gregou

      Nan pas moi ! Au lieu de regarder Parker qui met la balle dans le panier je regarderais DSK qui explique comment il a mis la main au panier.
      Vous me raconterez le match les mecs !

  2. allez les gars ! Une grosse équipe en face mais pensez aux 10 secondes de reportage que vous aurez sur TF1 si vous gagnez !!! De sacré connaisseur ces gars là ! En plus ils vous plaçerons entre le sujet « sarko est grand et beau » et la météo…prime time quoi…la classe. Plis sérieux, on peit faire l’exploit…tant mieux qu’on ne part pas favoris…on ne sera pad trop déçus ou alors super content. L’espagne ne doit , a aucun moment creuser un trop gros écart , il verrouillerons la raquette ensuite et on serait neutralisé…il faudra rester dans leur sillage et les surprendre au bon moment…un peu comme les lakers en 2010 au game 7 ou Dallas aux finals…mais bon chuis pas le coach…

  3. GoCavs86

    Pour une fois, il va falloir arrêter Navarro, et non l'inverse, et surtout ne pas manqué de Gasol !! Voilà les gars, autant lancé les futures vannes pourris de la soirée dès le matin, histoire de se préparer…cependant j'en ai que 2, je suis sur que certains en trouveront des bien meilleurs 🙂

  4. m28ax

    Bon ce soir c'est 100% chauvinisme , tous habillé en bleu blanc rouge , aucun commentaire ne doit parler de la supériorité l’Espagne , on casse les genoux aux gasol , , on demenbre le Navarro et on n'est champion olympique en 2012 ( oui monsieur )

  5. worldwidethe2nd

    Pour Séraphin je suis complètement d'accord, il a le physique pour géner les Gasol. Et puis on a 3 pivots alors autant les utiliser, ne serait-ce que pour distribuer des fautes.

  6. BobbyJCantSwim

    Faut leur rentrée dedans, coller au score comme Monclar le dit, et ils douteront les Espagnoles, limiter l'inspecteur Navarro, et couper les passes pour les Gasol…….voila facil!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Bon courage aux Piou Piou, ils ont le talent pour en tout cas, et pour une fois tout un pays derriere eux.

  7. RjRdo9

    J'ai du mal avec Albicy sur Navarro, je mettrai plutot Gelabale qui est un meilleur defenseur que lui après pour le choix de Seraphin c'est une excellente idée. Boris Diaw pour moi il est inconstant donc il faut voir ce qu'il va faire mais pour moi il aura jamais était un titulaire indiscutable sauf dans le dernier quart temps contre l'Italie

  8. Bishop301

    On dirait un film un peu , le gros outsider qui fait un parcours historique contre le rouleau compresseur espagnol , sa va etre de la bombe ce match , je vois bien chaque joueur de l'equipe de france tenter de sortir le meilleur match de leur vie .

  9. DreSevn

    Pitié arrêtez de parler de nain pour un joueur d'un mètre 92 ! J'ai à chaque fois l'impression d'être un basketteur dans un corps de jockey ^^

  10. Jeanmayonnaise

    justement, y faut que Diaw se sorte un peu les doigts, plus que contre la Russie ( au niveau défensif je parle). Sur le cinq majeur si on est a 200% on peu tenir si TP est en feu et que Batum assure.
    Mais sur les rotations c'est quand même difficile à mon avis

  11. Shampooooo

    La clef du match :
    la défense française!

    Navarro face a des défenseurs athlétiques et rapides, je ne sais pas ce qu'il vaut mais ça risque de la faire . J'alternerais avec Batum et Pietrus (+Kahudi) en défense et le faire défendre en poste bas. Et contre la Turquie, même si Pau n'avait pas jouer (enfin l'Espagne sans Pau est censé dominé la Turquie), il avait été très maladroit et l'Espagne avait perdu.

    Noah sait défendre et son activité devrait bloquer un des deux Gasol. Seraphin ou Diaw pour l'autre? Ça va sentir le gros combat in the paint. Personnellement, Noah sur Marc et l'autre sur Pau qui s'écarte plus du cercle et qui est "plus faible" dos au panier.

    Parker n'a rien a envier a Calderon. Il faut que Parker sorte un match à 25 points. Il est beaucoup plus rapide et la défense n'est pas le fort de l'espagnol. Batum est Diaw doivent assurer une partie du scoring! Aller Bobo, prend tes shoots si tu peux les tenter!

    Sur le banc, entre Fernandez, Llul et Ibaka, c'est du lourd! A De Colo, Traore et surement Seraphin de répondre!

    On est pas favori mais on peut les taper! Deux grosses claques sur des matchs non officiel (amical puis avec le banc) mais on l'es avait tapé aux Mondiaux 2010! Et l'Espagne, avant de mettre le turbo (ou une méga série offensive) en deuxième mi-temps notamment, ils ont eu du mal face à la Macédoine (mi-temps très serrée) et la Slovénie (début de match catastrophique coté Ibérique) et aussi face à la France des remplaçants…

  12. Love_Sports_US

    la clé du match, foutre le bordel dans le couple de Gasol, qu'est ce qu'il joue mal quand il a des problèmes sentimentaux 🙂

  13. Property_Of_Nba

    Voilà mon statut Facebook :

    "Si vous devez regarder une fois dans votre vie un match de basket, c'est ce soir mes amis, finale des championnats d'Europe : France / Espagne. Nique sa mère DSK et nique sa mère Lyon-Marseille. Merci."

    Je vous invite à faire de même.

  14. pippenshow33

    on a notre chance
    rubio rudy calderon sont loin d etre a leur top
    meme pau avec sa cheville touchée n est pas a 100%
    oui l interieur est impressionnant!!!mais si bobo nous sort 1 vrai match que noah ne prend pas 2 fautes trop vite que kevin et traoré arrivent a scorer 15pts a eux 2 ont peut exister
    le navarro on a les armes defensives pour le "limiter"(je cite pas tous nos joueurs)
    tout le monde doit prendre ses responsabilités car TP est svt en difficulté face aux espagnols,le danger doit venir de partout

  15. vasja

    Yasport TV diffuse OL – OM et j'aurais du mal à me passer de la paire Monclar/Cozette au micro. Quels sont les autres liens corrects en stock?

  16. VilainFarfadet

    Le match passe sur france 4. Normal que sur le programme télé sur le net il n'est pas indiqué ? et que rocky 4 est tjs programmé ? merci

  17. Captain Obvious

    Rien que pour faire fermer sa grande bouche à cet arrogant type du service des sports de Canal + sur sa nouvelle orientation c-est-pas-trop-ça-le-basket-mais-le-handball-c-est-beau-c'est-bon-mangez-en, j'espère qu'ils l'emporteront. Et pour eux, avant tout. Ils le méritent.

    1. Lattrell Hardaway

      On dirait que yasport prefère passer OL-OM… c'est naze.
      Si qq'un a du veetle ailleurs, ça m'interresse, j'ai rien contre Dacoury mais je veux Monclar au commentaire!!!

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

septembre 2018
L M M J V S D
« Août    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements