Autre

Live : Espagne – France (98-85)

Voilà, on y est ! On n’était peu à y croire il y a trois semaines, et ce soir, on a le droit à cette finale de rêve : France – Espagne. L’outsider bleu face à l’ogre espagnol, champion d’Europe en titre.

Même si la pression est redescendu d’un cran après la qualification pour les Jeux Olympiques, les Bleus auront à coeur d’aller décrocher l’or, et d’effacer les deux lourdes défaites concédées en match de préparation, puis lors de la deuxième phase de l’Eurobasket.

Bon match à toutes, et tous !

TELEVISION

Canal+ Sport et France 4

INTERNET

Lien streaming

1ER QUART-TEMPS

Pietrus dans le 5 pour densifier dans la raquette. Noah ouvre le score sur un dunk énorme. Intensité énorme des Français en défense. Et Diaw qui dunke aussi à son tour. (4-0). Navarro à 3-points et Gasol à 3 mètres donne l’avantage aux Espagnols, mais Piétrus et Noah (sur un dunk) remettent les Bleus dans le bon sens (8-8). Niveau de jeu exceptionnel ! Parker met ses premiers points sur un shoot difficile. (10-8). Il reste 5min30 à jouer. L’Espagne n’arrive pas à mettre les ballons dans la raquette mais Calderon plante à 3-points (11-10). Les Bleus, peut-être en sur-régime, lâchent sur des fautes. Vincent Collet prend un temps-mort (17-12) après un 9-2 encaissé. Parker réussit tout ce qu’il entreprend mais l’Espagne répond du tac-au-tac. Séraphin est rentré. Les Espagnols enchaînent les 3-points avec navarro et… Marc Gasol ! Tout leur réussit. Mais TP aussi. 9 pts pour le meneur français.

Score : Espagne 25-20.

2EME QUART-TEMPS

Serge Ibaka nous fait très mal. Deux contres d’affilée pour l’intérieur du Thunder. Les Espagnols font un écart : 29-20. Et il faut deux 3-points de Gelabale et de Parker pour nous ramener à -3 (29-26). Et ce diable de Navarro répond par un 2+1. L’Espagne est dans un grand soir, et on lâche prise (36-26) à 6min30 de la mi-temps. Ibaka en est à 4 contres en 4 minutes.  On ne peut pas approcher du cercle. Seules bonnes nouvelles : les 2 fautes de Navarro et Pau Gasol. Diaw marque à 3-points mais Ibaka scotche Noah, puis marque à 5 mètres. Ils sont injouables, et on fait ce qu’on peut (42-33). Et le ton monte lorsque Rudy Fernandez égorge Tony Parker dans la raquette ! Cela mérite une disqualifiante, et c’est juste une antisportive… Et Batum venge TP avec un 3-points et un dunk énorme. Quel putain de match ! (46-41). Les Bleus sont encore là, et rejoignent le vestiaire avec 9 points de retard (50-41). C’est un moindre mal surtout qu’on est à 60% à 3-points.

Score : Espagne 50-41.

3EME QUART-TEMPS

Flo Piétrus prend sa 3ème d’entrée… et Navarro convertit deux lancers (52-41). Boris Diaw se réveille : passe aveugle et le drive. Noah ajoute son shoot improbable (56-47). Mais que c’est dur… et Parker met le turbo pour un lay-up facile (56-49). Mais l’Espagne enchaîne par un 4-0 avec une action d’école entre les Gasol. Il n’y a rien à faire ! Mais Gelabale et Noah enchaînent un 5-0. Mais Navarro et Calderon répondent par… un 5-0. C’est un match de série, et les Espagnols conservent 11 points d’avance (65-54). Nvarro commence son show, et c’est difficile de ne pas sombrer. Il faut des exploits en permanence avec Noah et Gelabale. A 45 secondes de la fin, 71-62 pour l’Espagne qui termine par un 4-0.

Score : 75-62.

4EME QUART-TEMPS

L’Espagne est survolté, et démarre le quart-temps par un 4-0. On est à -15, et Pau Gasol sort de sa boîte. Noah marque main gauche, mais prend sa 4ème derrière. L’écart monte à 16 points (84-68) avec un Pau qui monte un 3-points, et Fernandez qui dunke sur contre-attaque. Parker fait son match, mais il manque de soutien. Batum n’a pas marqué en 2ème mi-temps. On revient à -12 mais à 5 minutes de la fin, ça va être difficile d’aller les chercher. Les Espagnols continuent de jouer des muscles et les Bleus donnent tout ce qu’ils ont. On ne peut rien leur reprocher dans l’attitude. Noah sort pour 5 fautes à 3 min de la fin. Derrière, Pau colle le 11ème contre de l’Espagne. Navarro plante ses 26 et 27ème points sur un shoot sur une jambe. Il est juste injouable ! + 15 à 2 minutes de la fin. Collet ouvre son banc, et Albicy et Séraphin nous ramènent à -13. Il n’y a rien à dire : 98-85. L’Espagne était la plus forte, et Juan Carlos Navarro est un joueur d’exception.

Score finale : Espagne – France 98-85.

Acheter Magazine Basket Europe
Commentaires   |  622 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *