Vincent Collet : « on va à Londres par la voie royale »

Romain Brunet
7

Heureux de la performance de son équipe durant cet Euro en général et du match des Bleus face à l’Espagne, malgré la défaite, Vincent Collet n’a jamais été aussi bavard et estime qu’une équipe est née.

« Comme on est des compétiteurs, des sportifs, bien sûr on a rêvé de poser cette cerise sur le très beau gâteau qu’on avait confectionné tout au long de cet Euro. Maintenant, on est aussi réaliste, on connaît aussi le basket et au niveau où étaient les Espagnols ce soir, c’était quand même très compliqué d’aller chercher cette médaille d’or. Je ne crois pas qu’on ait à rougir de notre match. Simplement, l’Espagne a joué à son meilleur et on savait que dans ce cas de figure, c’était très dur de pouvoir s’imposer. C’est sûr qu’on est déçu pour le match, mais malgré tout on n’a pas lâché. On a su offrir à toute l’Europe une très belle finale de basket avec beaucoup d’actions spectaculaires, beaucoup de rythme, beaucoup d’intensité. Mais quand l’Espagne est à ce niveau, ils sont quasiment injouables. Il y a deux ans, Gasol avait fait un festival, ils ont ajouté Marc (Gasol) l’année dernière, Ibaka cette année, et puis Navarro qui marchait sur l’eau depuis une semaine. »

« Il y a de l’amertume, mais c’est important de célébrer. On va se quitter demain, c’est important de prendre date. On a beaucoup insisté auprès des uns et des autres pour qu’on se souvienne de ce qui a été fait. C’est un encouragement pour le futur. Rien n’est jamais donné en sport. On est allé la chercher cette médaille. Pour aller plus haut, il faut qu’on progresse tous, que tous on se remette en question. Et je pense qu’avec le même type de préparation, on peut se préparer de bonnes années. »

« Pour moi, c’est indéniable qu’une équipe soit née. Ce qu’elle a fait ce soir le prouve encore. Il y a deux ans, la Serbie en avait pris trente contre l’Espagne en finale. Nous, on n’a pas lâché et même dans la difficulté on est revenu plusieurs fois. Mais ils étaient vraiment hors norme ce soir et mettaient des paniers incroyables à chaque fois qu’on s’approchait. À un moment donné il faut savoir accepter d’être battu par plus fort que soi. »

« On voulait aller à Londres. On ne savait pas par quelle voie, on y va par la voie royale en étant dans les deux premiers. C’est une immense satisfaction. On a bien sûr perdu la finale, mais avant ça on a montré tous les jours de très belles choses. Un état d’esprit, une solidarité qu’on avait peut-être jamais vue dans notre équipe de France. Tout ça ce sont des motifs de satisfaction, des encouragements pour le futur. Et il y a quand même cette médaille, je ne suis pas près de l’oublier. »

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

7 Responses
  1. Slam Dunk

    Wow, personne ne commente… Réveillez-vous !
    C'est pas parce qu'on a perdu ce match qu'il faut baisser la tête, on peut être fier de cette équipe.

  2. ThomasDCEM1

    Félicitation à Vincent Collet qui a bien géré son effectif durant cet Euro, avec les possibles retours de Beaubois, Bokolo et Turiaf plus l'expérience emmagasinée dans cet Euro on a largement les moyens de faire une médaille aux JO. Cet équipe de France nous aura fait rêver sur cet euro on est tombé sur plus fort que nous actuellement, pas sûr que ce sera le cas dans un an. Bravo et merci les bleus rdv à Londres

  3. nockawa

    Ce qu'on peut retenir c'est qu'un équipe est née!

    Difficile de dire ce qu'il fait la différence avec les précédentes années (on a quand même eu le droit à du beau monde parfois) mais il y a eu ce petit déclic qui a fait que cette fois-ci la boucle est bouclée: la France a une vraie équipe de Basket!

    Merci les gars pour ce superbe tournois, les matchs étaient tous beaux (a l'exception de la Grèce, mais ca, ce n'est pas de votre faute! ;))

  4. N!co

    Quand je vois le plaisir de Flo Pietrus et son courage chaque année en EDF depuis 10 ans, je me demande pourquoi son frère n'a pas le même engouement, c'est quand même bizarre !

    Pour moi les joueurs qui ont manqué pour passer un petit palier sont : Mike Pietrus, et Beaubois (+ Gelabale pas blessé).

    Mais pour les JO, Turiaf a une énergie et une envie dingue mais n'aurait pas fait mieux que Traoré et Seraphin, surtout offensivement (ce dont on a le plus besoin et il est petit en défense), Diot est un super playmaker mais entre Albicy, Beaubois, Diot, De Colo et Kahudi, qui prendre ?

    Bref, trouver un équilibre en 2012 ne sera pas chose aisée si tous les joueurs sont dispos. Et prendre Mike alors qu'il n'a pas participé à la qualif, ça peut frustrer ceux qui n'iront pas.

Leave a Reply

Archives

juin 2018
L M M J V S D
« Mai    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements