Autre

Supercoupe d’Espagne : Juanca Navarro frappe encore

Le Caja Laboral de Thomas Heurtel et Kevin Séraphin (joli dunk sur interception…) n’est pas parvenu à créer l’exploit face à l’ogre barcelonais.

La faute à ce diable de Juanca Navarro qui sort de sa boîte dans le dernier quart-temps pour renverser le cours du match. 24 points, la victoire (82-73) et un troisième titre de MVP d’affilée pour lui.

Le plus incroyable, c’est qu’on pensait que l’équipe de Vitoria avait fait le plus dur en menant 65-59 à 8 minutes de la fin, grâce notamment à deux 3-points de Prigioni. Mais Navarro va alors lui répondre : lancers, 3-points, lay-up… 8-0, puis 11-0, et enfin 13-0.

Le Barça a pris les rênes du match, et Vitoria encaisse un terrible 21-4 ! La rugueuse défense de Vitoria a lâché, et la tableau d’affichage marque désormais 80-69.

C’est plié, et Barcelone décroche son premier trophée de la saison en terre basque.

MARQUEURS

Caja Laboral
Heurtel (8 pts, 4 pds), Oleson (5), San Emeterio (4), Teletovic (15), Séraphin (9 pts, 7 rbds, 2 cts), puis Prigioni (14), Ribas (8), Nemanja Bjelica (2), Reggie Williams (6), Milko Bjelica (2) et Dorsey.
Regal Barcelone
​​Huertas (11), Navarro (24), Eidson (9), Lorbek (12) et Ndong (12), puis Sada (5), English (2), Mickael, Wallace (5) et Vazquez (2).

RÉSUMÉ

Commentaires   |  17 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *