Autre

Pro B : résumé de la 1ere journée (partie 2)

Suite de notre résumé de la 1ère journée de Pro B avec notamment la victoire à l’extérieur du CSP Limoges, le succès après prolongation de Rouen face à Vichy.

Nantes-Limoges :82-85

La première marche de la saison semblait un peu haute pour les Nantais à domicile, et pourtant, les hommes de Guillaume Quintard ont tenu tête à l’armada limougeaude. L’écart créé par le CSP avant la pause n’a pas réussi à calmer les ardeurs de cette nouvelle équipe de L’Hermine. Le trio Ramseyer-Fields-Fergerson (39pts) a parfaitement secondé Nicolas Gayon au scoring (15pts 6/9 aux tirs). Mais par manque d’attention, ce dernier a laissé filer le soldat Sambou Traoré dans le money-time, qui ne s’est pas fait prier pour clore le suspense. Taille patron, le duo Gomis-Massié, a répondu présent pour ce premier match et guidé son équipe (sous ses nouvelles couleurs) vers la victoire (respectivement 22 pts à 8/12, 8 pds, 26 d’éval., et 15 pts à 6/7, 7 rbds pour 22 d’éval.).

Châlons-Reims – Saint Vallier : 75-69

L’Union Chalôns-Reims ne sévit en Pro B que depuis deux ans mais a déjà de grosses ambitions. Face aux irréductibles drômois de Saint-Vallier (un des plus petits budgets du championnat), la victoire du CCRB a mis du temps à se dessiner. Malgré la perte de cadres comme Charles-Henri Bronchard, Saint-Vallier a su se renforcer intelligemment. Encourageant pour la suite même si sur ce match, les 17 pts de David Denave n’ont pas pesé dans la balance face au talent du revenant Rodrigue Mels (20pts) et de ses deux acolytes made in USA Chris Daniels (15 pts, 14 rbds !) et Nate Carter (10pts, 6 rbds, MVP de la finale de Pro B avec Nanterre).

Quimper – Antibes : 76-71

Les deux clubs sortent d’une saison pénible et aimeraient redorer leur blason en 2011-2012. Antibes peut regretter d’avoir gâché une belle avance acquise en début de match. Handicapé par les fautes, le nouveau poste 4 antibois Jeff Allen n’a pas pu s’exprimer mais devrait faire des dégâts cette saison du côté de Salusse Santoni (7 pts en 11 mins). L’homme du soir côté breton s’appelle Jeremy Williams. Alors qu’Antibes avait une balle pour revenir à -2, c’est lui qui faisait basculer la rencontre en allant péter le dunk de la soirée, sur le buzzer du 3ème quart, svp (52-45). Intenable derrière, il creusait l’écart à lui tout seul et offrait une belle victoire à l’UJAP.

Boulogne-sur-Mer – Evreux : 85-80

Les Ebroïciens ont accusé un retard de 14 points à la mi-temps qu’ils n’ont pas su rattraper. Les supporters normands s’apprêtent à vivre une saison difficile suite au départ de leur meneur-leader, Philippe Da Silva. Le nouveau meneur de Boulogne en revanche, Zaynoul Bah, qui a brillé cet été au Quai 54, a prouvé qu’il savait aussi se montrer précieux à la marque (22pts,3 / 4 à 3 pts, 20 d’éval.). Bonne rentrée également pour Jonathan Rousselle (14pts, 16 d’éval) venu en voisin du BCM pour acquérir du temps de jeu.

 SPO Rouen – Vichy : 96 -93 (a.p)

Nous n’avons pas d’images du premier gros match du week-end opposant deux concurrents à la montée. Un match résolument offensif qui a failli voir les Vichyssois l’emporter sur le fil. Mais Rouen dispose d’un « psychopathe du shoot » (Copyright : JM) dénommé Jason Siggers. C’est lui qui offrait 5 minutes de bonheur supplémentaire aux Cotonniers avant de célébrer le premier succès de la saison sur un 3-points de Bronchard. Les deux héros de la soirée se sont même permis le luxe de terminer à 2/2 dans l’exercice.

Les supporters de ces deux équipes devront donc attendre une semaine de plus avant de voir ou revoir des images de leur formation favorite. Patience (ou dommage, au choix).

Commandez le magazine papier Basket Europe
Commentaires   |  5 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *