Autre

Cantu – Nancy : les réactions

Pour la première journée d’Euroligue, Nancy s’est incliné en Italie à Cantu (80-69).

Si les Nancéiens ont cédé en seconde mi-temps, ils savent pourquoi et analysent leur défaite.

Jean-Luc Monschau regrette d’abord de « goal tending » sifflé contre Moerman dans le dernier quart-temps.

« Avec des lancers réussis, on était dans le match. On a plutôt bien défendu. Et pourtant, la rencontre a failli déraper sur un contre tout à fait correct de Moerman sur Basile. A la sortie, l’erreur d’arbitrage, nous coûte cher (quatre points et une nouvelle possession, NDLR). Mais il y a du positif. Et s’il le faut, je pense qu’on est capable de reprendre onze points à Cantu à la maison. » explique Jean-Luc Monschau à l’Est Républicain.

Pour Adrien Moerman, la faillite a été physique et tactique.

« On a moins couru dans les couloirs, on a été moins agressif en seconde période, mais ça reste tout de même un bon match. Le coach nous a demandé d’insister à l’intérieur, car Akin était dominateur, mais on aurait peut-être pu alterner davantage entre le jeu intérieur et le jeu extérieur. Il faut maintenant enchaîner. On va recevoir Bilbao. Il y a des matches à prendre à la maison » analyse Adrien Moerman à l’est républicain.

Néanmoins, la confiance est là pour la suite de la compétition, notamment pour le coach Monschau.

«Je suis confiant pour l’avenir parce que mes joueurs ont bataillé et ont montré une attitude positive pendant quarante minutes. Je suis déçu de l’écart final car les deux équipes sont plus proches. Un pourcentage décent aux lancers (12/24) nous aurait permis de rester dans le match jusqu’à la fin. Mais Cantu a joué un très bon basketball. Bravo à eux.» raconte-t-il à L’Equipe.

Altruiste (8 passes) mais peu mis en valeur par ses coéquipiers, Nicolas Batum résume l’impression générale.

«On a fait un bon boulot en première mi-temps, dominant sous le cercle et trouvant des paniers faciles en contre-attaque. Dans la seconde, on a souffert en attaque, manqué trop de lancers pour gagner à l’extérieur, forcé trop de situations et on n’a pas joué ensemble.»

Commentaires   |  2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • drazenattitude dit :

    je pense que le sluc a pêché au LF, ils auraient pu repartir avec un écart de 10 pts à la fin du 1er quart temps. Apres c'est l'Euroleague, Cantu shoot énormément à 3 pts et forcement maitrise bien cet exercice. L'apport de Basile est ENORME pour moi, plus que l'expérience, il a planté un 3 pts hyper important en fin de rencontre. le fait de ne pas servir Batum je ne suis pas d'accord. il prend 11 tirs, il est ciblé des le départ, et je pense que le sluc ne doit pas attendre 30 pts de Batum à chaque rencontre mais plus un 12-6-6. Par contre Shuler un peu léger, il faut un joueur d'expérience pour passer un top 16…..il y avait la place….. ce que je ne comprend pas , c'est pourquoi les joueurs décrochaient autant sur les aides en sachant que les mecs sont des pistoleros….. j'ai tjr préféré prend 2 pts que 3…. surtout à l'extérieur, et surtout face à une équipe qui est a 5/6 dans le Quart temps…

  • Djayabalan dit :

    ce qui est dommage c de laisser Batum 40 min sur le terrain. ce n'est pas WonderWoman.