Autre

ASVEL – Gravelines : les réactions d’après-match

Défaite sur son parquet, l’équipe villeurbannaise a ce matin la gueule de bois. C’est le premier revers pour Parker cette saison qui, malgré son dos en compote après 20 heures d’avion, a tout de même compilé 18 points, 5 rebonds et 3 passes.

Mais pour tous les acteurs de la soirée, qui ont répondu à nos confrères du Progrès , c’est la bataille du rebond qui a fait basculer le match en faveur des Nordistes. Les statistiques ne mentent pas dans le département : 40 à 30 pour Gravelines-Dunkerque.

Pierre Vincent (coach de l’ASVEL): « au rebond, c’est une catastrophe »

« Gravelines tire à 36 % de réussite mais quatorze fois de plus que nous. Point final. Le rebond est un secteur de jeu où nous sommes en difficulté et nous le savons bien. Nous avons toujours les mêmes difficultés parce que Tony s’est peu entraîné avec nous. Cela va se régler avec le temps. Ce qui va avoir du mal à se régler avec le temps, c’est chercher des rebonds… Nous avons fait ce qu’il fallait en défense pour les tenir mais si nous faisons bien des choses compliquées cela ne sert à rien si nous ne tenons pas le repli défensif et le rebond. Nous avons fait des progrès sur le repli mais par contre, au rebond, c’est une catastrophe. Rebondeur, c’est un métier. Turiaf ? Un joueur fort, sous le cercle, va nous changer la vie. Nous avons besoin de quelqu’un de fort, de costaud. Sinon, on ne pourra pas gagner de matches. »

Kim Tillie (Asvel) : « il faut que nous soyons beaucoup plus agressifs »

« Les rebonds offensifs que avons laissés à Gravelines nous ont coûté le match. Il faut que nous soyons beaucoup plus agressifs, combatifs, concentrés. Un renfort intérieur ? Nous avons ce qu’il faut, mais il faut faire le travail… »

Christian Monschau (coach de Gravelines): « une performance collective »

« Si on enlève les deux premières minutes, qui auraient pu nous coûter le match, nous avons fait une très bonne première mi-temps. Il fallait avoir beaucoup de ressources collectives pour revenir progressivement et aller chercher le match défensivement. Nous sommes très contents de cette performance collective. »

Commandez le magazine papier Basket Europe
Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *