Autre

Espagne : le résumé de la 4ème journée et le Top 7

Alors que les Gasol Bros s’en retournent tous deux aux Etats-Unis pour poursuivre leur phase d’entraînement, le championnat espagnol continue de battre son plein.

C’est la 4ème journée et ce week-end a été spectaculaire avec pour thématique des renversements de situation.

Plus particulièrement ces quatre rencontres où on comptait entre 13 et 21 points d’écart à un moment du match ; et puis le revirement. Valence, Estudiantes, Murcie et Fuenlabrada sont les heureux vainqueurs de rencontres où ils se sont fait peur. Pour le reste, Barça, Real et Malaga continuent d’impressionner.

Valence renverse la vapeur

Menés 19 à 2, les coéquipiers de Nando De Colo n’en menaient pas large contre Vitoria. Mais petit à petit, ils sont revenus dans le match grâce à Stefan Markovic (21 points) et Serhiy Lishchuk (12 points en 17 minutes) alors qu’en face, le Caja Laboral ne survivait que par Teletovic (23 points et 8 rebonds).
Toujours dans le même registre, la palme revient à Estudiantes qui se voyait très mal embarqué contre Lagun Aro : 25-46 (-21) à la 25ème minute mais a fini par l’emporter grâce notamment à Luis Flores qui termine à 15 points et Antoine Wright qui se remet en selle avec 14 points.
Egalement menés au score assez largement mais finalement vainqueurs, les équipes de Murcia et Fuenlabrada. Pour Murcia, c’est Josep Franch (16 points et 4 passes) et l’ancien Magic James Augustine (11 points et 13 rebonds) qui permettent à leur équipe de remporter la victoire malgré 19 points de l’ancien Manceau Luka Bogdanovic pour Séville. Pour Fuenlabrada, bonne entrée de l’ancien du BCM Saer Sene qui met 10 points en 13 minutes et qui permet de battre Badalone malgré un faux-départ (8-21).

Le Barça remporte le duel au sommet

Opposé à Bilbao, le Barça avait fort à faire, et surtout après avoir connu la défaite la semaine passée contre Séville (81-75). Pour le 40ème anniversaire du Palais Blaugrana, et également le retour de l’ancien pilier du club, Roger Grimau, l’équipe de Juanca Navarro (27 points) n’a pas lésiné. Face à un prétendant au titre, c’est d’abord Erazem Lorbek qui lance la machine bleu-grenat (19 points et 4 passes). Puis le taulier Navarro prend la relève et retrouve son adresse (5/10 à trois points). Kosta Perovic (13 points) et Pete Mickeal (10 points et 8 rebonds) se chargeront du reste alors qu’en face, D’Or Fischer, le contreur de Bilbao, termine meilleur marqueur pour son équipe avec 13 points.

Malaga en rythme de croisière

A domicile, sans trop forcer, l’équipe de Malaga a remporté facilement son match contre Saragosse (79-57) avec un bon Joel Freeland (14 points, 11 rebonds, 4 passes). Tremmell Darden a inscrit 7 points et Luka Zoric 16.
Le Real a également su s’imposer sur ses terres contre Saint Jacques de Compostelle (81-67). Pas de miracle donc pour Blusens Monbus malgré les actions spectaculaires de Washington (voir Top 7) qui avait trop à faire avec le Real. Un nouveau double double pour Reyes (12 et 12), 14 points pour Rudy, et 17 points et 7 rebonds pour Mirotic ; plus Begic, Carroll et Llull à 10 points ou plus.

Le Top 7 de la 4ème journée

Commentaires   |  3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *