Autre

Andrei Kirilenko, MVP de l’Euroleague en octobre

Avec un bilan parfait (2 victoires), le CSKA Moscou s’impose comme l’un des favoris sur la scène européenne. Et la première raison est la présence de l’enfant-prodige Andrei Kirilenko.

Premier à l’évaluation (30), aux rebonds (9,5) et aux contres (2,5), l’ailier russe savoure particulièrement son retour à la maison. Avec des moyennes de 14,5 points, 9,5 rebonds, 5,5 passes et 2,5 contres, AK47 devenu AK15 rayonne sur l’Europe.
Il glane le premier titre de MVP de la saison d’Euroleague, et si la NBA ne le rappelle pas de sitôt, il se pourrait bien qu’il en amasse quelques autres.

« Ce sont les équipes avec une bonne cohésion qui remportent le titre »

Sur le site euroleague.net, Kiri a fait part de ses objectifs avec son club comme de son adaptation au jeu FIBA. Extraits.

« Le jeu européen est très collectif. Cela n’a aucune importance de battre son défenseur en un contre un. Car si tu y arrives, tu vas vite te rendre compte sur la prochaine attaque qu’il y aura une prise à deux ou une aide défensive. Alors il devient fondamental pour l’équipe de savoir bien se passer le ballon, de bien shooter et de jouer efficacement dans le collectif. Ce sont les équipes qui développent une bonne cohésion qui remportent généralement le titre. »

Au passage, il glisse un petit couplet sur la différence d’arbitrage.

« Le fait de jouer chaque été en équipe nationale un jeu de type européen et FIBA aide forcément. Il faut toujours s’adapter aux différentes règles, parce que la NBA et l’Euroleague n’ont pas les mêmes règlements, et l’arbitrage y est aussi différent. Je ne dis pas que c’est un mal, mais parfois, c’est vrai que la réaction de l’arbitre peut être très surprenante. Dans la longueur d’un match, j’ai déjà vu plusieurs moments de confusion, mais ça s’améliore. Le style de jeu est par contre très différent. Mais je m’adapte assez facilement et d’autant mieux que je joue chaque été en sélection. »

« Notre objectif : gagner chaque match, c’est aussi simple que ça ! »

« On est clairement en mission cette saison. Notre objectif est de gagner le titre, rien d’autre. C’est facile de regarder notre effectif sur le papier et dire, oui, on a une grosse équipe. Mais les joueurs doivent jouer, ce ne sont pas que des noms sur du papier. On doit bien jouer en défense et en attaque, développer un jeu équilibré, pour gagner chaque match cette saison. Cela ne sera pas facile, ce ne sera certainement pas une balade de santé. Chaque équipe a un bon roster maintenant et chacune peut gagner des matchs. »

« Notre objectif est de gagner chaque match, c’est aussi simple que ça. On a une grosse pression sur l’équipe et sur l’entraîneur. Nous ne devons pas nous relâcher, même pour une seconde. Tout le monde nous observe et chaque défaite est considérée comme un désastre. Donc il y a une grosse pression pour gagner chaque match. Mais j’aime jouer avec ce type de pression. C’est une bonne manière d’aborder les matchs, surtout quand on a tous les outils pour gagner. Nous avons un super groupe. Tout ce que nous avons à faire est d’assurer notre boulot, et le plaisir et les victoires suivront. »

Commentaires   |  3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *