Autre

Asvel : Ronny Turiaf qualifié pour jouer face à Nancy

Update : la LNB vient d’annoncer que Ronny Turiaf était qualifié pour le match de Pro A, dimanche, face à Nancy. Il ne reste donc plus désormais que l’accord de l’agent du joueur.

Jouera, jouera pas ?

Alors que tout est réglé du côté de son assurance sur le plan financier, Ronny Turiaf ne sait toujours pas s’il pourra jouer dimanche face au Nancy de Nicolas Batum.

Arrivé à Villeurbanne depuis une dizaine de jours, l’intérieur de New York s’entraîne avec le reste du groupe depuis mercredi, mais son agent souhaite blinder le contrat d’assurance pour éviter toute mauvaise surprise.

Du côté de la LNB, on pourrait valider son contrat ce vendredi, et donc le qualifier pour le choc face au SLUC.

La balle sera ensuite dans le camp de son agent…

Commentaires   |  3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • _Pierre_ dit :

    Sans déconner mais c'est quoi ce monde… Le mec est d'accord, l'assurance est d'accord, le club est d'accord, les supporters sont d'accord et c'est son agent qui va trancher. Juste comme ça : c'est bien l'agent de Turiaf qui travaille pour lui ou c'est l'inverse ?!

    • Tirelipimpon dit :

      L'agent d'un joueur est là justement pour aider le joueur à prendre les bonnes décisions, parfois à l'encontre du joueur. Avec le passif de Turiaf il a raison de prendre énormément de précautions.
      Imagine que le gars se blesse dimanche et que le lockout se finisse la semaine prochaine; ben il pourrait se faire couper par les knicks et compromettre sa carrière NBA. Qui est plus importante que jouer qq matchs avec l'ASVEL. (Jsuis Villeurbannais au passage)

      • _Pierre_ dit :

        Même si je ne suis pas si candide, que je connait un peu les pb de santé de Turiaf etc : je trouve ça totalement scandaleux comme démarche. J'imagine que Turiaf n'est pas un trisomique : il doit s'être posé la question de l'impact qu'une blessure aurait sur sa carrière…
        En fait ce qui me gène c'est qu'on discerne mal à quel moment son agent défend les intérêts de son client et à quel moment il défend son propre intérêt.