Autre

Pro B : présentation de la 6ème journée

Les épidémies virales qui ont accompagné le changement d’heure la semaine passée n’ont pas épargnées Basket Europe.

Résultat, pas de compte rendu de la 5e journée, marquée par le chiffre 35, comme le nombre de points marqué par l’extraterrestre Landon Milbourne pour le CSP Limoges face à Denain (106-72). C’est aussi le total de l’arrière de Boulogne-sur-Mer qu’on ne présente plus, Tony Stanley. A 35 ans, l’Américain naturalisé Français a retrouvé ses jambes de 20 ans pour planter un 9/13 à 3 points et faire plier Fos-sur-Mer sur son parquet, une première cette saison.

Pour se rattraper, voici une présentation de la 6e journée qui débute ce soir avec 4 matches au programme.

Denain- Fos-sur-Mer

Les deux formations ont rendu les armes le week-end dernier et auront à cœur de remettre les points sur les i. Jean Degros pourra compter sur son secteur intérieur de qualité à l’image de Juwann James, meilleur marqueur de Pro B avec 19,2 pts de moyenne par match. La raquette, c’est justement ce qui fait défaut aux Fosséens, qui seront privés de leur « Shaker » Sacha Giffa (ischios) et de Mamadou « The Dream » Dia (entorse au genou).

Avantage Denain

 

Lille – Limoges

Le CSP à l’occasion de prendre seul la tête du championnat. Boulazac, l’autre équipe invaincue de ce début de saison ne jouera son match que le 15 novembre face à Saint-Vallier. Mais la tâche ne sera pas aisée pour autant, sur le parquet du LMBC et de l’ancien limougeaud Mathieu Tensorer. Le calendrier du début de saison n’a pas été tendre avec les Nordistes (à Fos, contre Nantes, puis Rouen-Bordeaux-Vichy). Ce match de gala face à Limoges sonnera peut-être le déclic, même si on voit bien l’équipe de Frédéric Sarre dominer les débats ce soir encore.

Avantage Limoges

 

Aix-Maurienne – Châlons-Reims

Gros duel en perspective, à l’intérieur notamment entre la paire Brown-Osby côté mauriennais et Daniels-Carter, quatre beaux bébés. L’AMSB a du ressasser sa défaite concédée d’un petit point en Gironde toute la semaine (83-82), pendant que le CCRB faisait le boulot contre Antibes (82-58). Avec le couteau entre les dents, les hommes d’Antoine Michon retrouveront la Halle de Merlioz après leur exil au Phare de Chambéry. Difficile d’opter pour un vainqueur dans cette rencontre : joker.

Antibes – Evreux

Lentement mais sûrement, la mayonnaise est entrain de prendre du côté de l’ALM Evreux avec une belle victoire acquise face à Vichy validée par un précieux succès sur le parquet du Portel 77-90. La paire made in USA Rowland-Wood tourne à plein régime (respectivement18,2 et 22,6 d’éval. par match). Les Antibois ne se sont pas encore relevés de leurs deux défaites au scénario catastrophe lors des deux premières journées. Les coéquipiers de Steeve Essart ont encore besoin de repères. Le retour aux affaires de Sacha Massot la semaine prochaine devrait redonner des couleurs aux Azuréens.

Avantage Evreux

SAMEDI SOIR

Bourg-en-Bresse – Bordeaux

Encore un beau duel. Les Burgiens ont un besoin urgent de victoires. La première défaite subie à domicile contre Rouen il y a deux semaines (84-85) ne semblait pas être alarmante. Celle concédée de près de 20 points à Nantes lors de la 5e journée a en revanche de quoi inquiéter Fabrice Courcier. L’heure est donc à la mobilisation générale au moment de recevoir le Bordeaux de Bobo, toujours invaincu lorsque son Président est sur le parquet. Bordeaux nous a habitués à des fins de matchs à suspense. On voit bien la JLB prendre l’ascendant cette fois.

Avantage JLB

Boulogne-sur-Mer – Vichy

Boulogne est allé surprendre Fos-sur-Mer vendredi dernier. Au bout de cinq minutes de jeu, Tony Stanley avait déjà planté 6 paniers à 3 points, refroidissant Parsemain à lui tout seul. Le MVP de la 5e journée aura-t-il la main chaude face aux Vichyssois ? Après un début d’exercice difficile, la JAV a retrouvé le chemin de la victoire. Les hommes de Jean-Philippe Besson n’ont plus de temps à perdre s’ils veulent jouer les premiers rôles et rêver d’un retour en Pro A. Seule la victoire est belle !

Avantage Vichy

(Pour revoir le Stanley Show, voici un résumé très complet de la rencontre entre Fos et Boulogne signé FOPBTV. C’était aussi le retour de Zainoul Bah dans son ancien club)

Rouen – Nantes

Le SPO Rouen est tombé sous les balles de Boulazac, impressionnant leader, samedi dernier. Pendant ce temps, l’Hermine montrait qu’elle savait recevoir en disposant de la JL Bourg. Le trio Fergerson-Bardet-Ramseyer a marqué la rencontre de son adresse (19/30). L’armada de Michel Veyronnet joue un deuxième match à la maison de suite. Après avoir laissé passer le premier, la défaite est interdite face à Nantes.

Avantage Rouen

 

Quimper – Le Portel

L’UJAP n’a qu’une victoire au compteur. Les Quimpérois n’ont jamais pris d’éclats, mais ne parviennent pas encore à forcer la décision dans le dernier quart-temps. De son côté, Le Portel, à l’image de son meneur Ronnie Taylor, doit jongler avec les blessures, ce qui n’est jamais évident dans un championnat aussi homogène. Les Bretons devront agresser l’ESSM d’entrée de jeu pour espérer décrocher un deuxième succès qui leur permettrait de respirer un peu.

Avantage Quimper

Offre spéciale Noël - Basket Europe, choisissez votre cadeau
Commentaires   |  3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • nba_ dit :

    allez l'hermine faut gagner pour enchainer une 3eme victoire d'affilé

  • Got dit :

    Jolie victoire de Lille qui était menée à la pause !!!
    Un résumé s'impose !
    Victoire de Denain avec une nouvelle fois, un 4e quart difficile après avoir mené de 15 points, Fos revient à -2.

  • Thibaut dit :

    Bonjour,
    Pour votre information, Jean Degros, qui fêtera ses 73 ans le 18 novembre prochain, a terminé sa carrière d'entraineur à Denain en 1984. D'ailleurs, la salle dans laquelle joue Denain Voltaire (Pro B) depuis quelques années a été baptisée Complexe Sportif Jean-Degros, lors de son inauguration.

    En revanche, c'est Marc Silvert, ancien coach emblématique de l'USVO (à l'époque, club de Ligue Féminine, à Valenciennes) qui entraine le club denaisien depuis 3 saisons.

    En tout cas, étant proche de la famille Degros, quand je leur ai montré votre article, ça les a bien fait rire ! Quand on veut faire un site un peu plus professionnel, à l'image de Basket Actu, pour lequel je fais des articles occasionnellement, on se rend au moins aux matches pour se rendre compte qu'il y a eu confusion entre le nom du coach et celui de la salle.

    Bien sportivement.