Autre

Alonzo Gee file à la polonaise…

Dans la série des joueurs NBA qui claquent la porte de leur équipe sans demander leur reste, on voudrait Alonzo Gee.

Après Earl Clark en Chine, Dajuan Summers en Italie ou encore Marcus Landry en Espagne, c’est donc au tour de Gee de faire preuve d’inélégance dans son départ.

Un simple texto qui annonce que le joueur ne viendra plus aux entraînements et doit retourner aux Etats-Unis pour des ‘motifs personnels’, voilà ce qu’il a fallu à l’ancien Cavalier pour partir de manière, on peut le dire, très cavalière.

L’Asseco Prokom Gdynia qui évolue en Euroleague va donc se mettre en chasse pour un nouvel arrière sachant que Gee n’avait pas réussi à trouver son rythme dans le basket FIBA : 11 points à 38% d’adresse et 6 rebonds en 29 minutes (3 matchs joués).

L’équipe polonaise avait déjà testé l’ancien NBAer Devin Brown, qui lui aussi n’avait pas convenu, arrivé hors de forme après un an sans club. A croire que le Prokom va arrêter les frais avec les Américains…

Offre spéciale Noël - Basket Europe, choisissez votre cadeau
Commentaires   |  2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • RunTMC dit :

    Je connaissais "filer à l'anglaise" et le "lit à la polonaise". J'espère qu'il n'a pas mis les voiles pour une histoire de coucherie.

  • ed50 dit :

    le pire c'est que ces joueurs n'arrangent pas la réputation de mercenaires que les américains ont…
    heureusement que a coter il y a des Ron Anderson, Jimmal Ball et autres joueurs US parfaitement intégré.