Autre

Le Real s’impose avec autorité à Malaga

A l’instar de ce que fait habituellement la comateuse NBA, la Liga Endesa s’organise un programme dominical chargé en ce 13 novembre avec 6 matches dont le choc entre Malaga et le Real Madrid à l’heure de l’apéritif et le sommet Barça – Valence à l’heure du dîner.

Bon appétit !

Un rush avant la pause

Et le match du midi part sur des bases offensives très hautes. Le duo Joel Freeland et Tremmell Darden (respectivement 10 et 13 points à la pause) lancent les hostilités pour les verts de l’Unicaja. Mais le premier quart donne néanmoins raison aux visiteurs qui, avec un trio d’intérieurs Ibaka-Reyes-Tomic  bien en rythme en attaque, pointe en tête (24-21) après le premier quart.

La suite confirme l’impression originale : le Real semble au-dessus ! Dès qu’il accélère, les andalous boivent la tasse. Rudy enchaîne deux 3-points, Jaycee Carroll en rajoute un et le Real prend son plus grand avantage avant la pause (53-42).

La force de frappe extérieure du Real

Et le retour des vestiaires se passe encore plus mal pour les locaux. Mirotic, Llull dégainent de loin ;  Fernandez à nouveau dans ses œuvres avec un 2+1… Le Real prend le large (66-48) face à une équipe de Malaga bien trop impatiente en attaque.

Le Real au contraire déroule son jeu offensif ; les 3-points tombent dedans (11/23 contre 4/16 pour Malaga) et Sergio Rodriguez s’occupe d’impliquer tous ses coéquipiers dans le mouvement avec ses 7 passes. Rudy termine avec 4 passes également en plus de ses 18 points. Carroll finit également à 18 unités, alors que cinq joueurs du Real passent la barre des 10 points.

Pour Malaga, le duo Darden (17 points et 5 rebonds) et Freeland (20 points et 10 rebonds) est bien seul. Le banc andalou ne score simplement que 26 points. Malaga s’incline sans surprise 103-87.

Commentaires   |  5 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *