Autre

Euroleague : le Real s’impose avec autorité (104-84)

Ce n’est pas si souvent que cela que l’on passe la barre des 100 points dans un match d’Euroligue. Et pourtant, avec le Real, ça devient presque normal avec leur armada offensive emmenée par le surprenant Jaycee Carroll qui score 19 points.

Du jeu d’attaque

L’Efes a bien tenté un comeback et revenait à -10 à 6 minutes du terme mais rien n’y a fait. Pas même le trash talking entre Vujacic et Fernandez qui faisait monter la température déjà ‘muy caliente’ de la « Maison Magique » du Real. Un quart temps à 31 points (le 3ème), les autres autour de 25, les hommes de Pablo Laso ont récité leur basket.

Porté par un Sergio Rodriguez qui passe 2 fois plus qu’il ne score (5 points et 10 passes), et par leur collectif bien huilé, le Real prenait le meilleur départ. Un 16-4 que les Turcs subissaient pour n’avoir pas été prêts à en découdre d’entrée de jeu.

L’Efes dans le désordre

La suite s’équilibrait, mais encore et toujours, l’inarrêtable Carroll frappait encore. 11 points à la pause, 19 en tout, le shooteur américain est insolent de réussite avec un 5/8 derrière l’arc. Rudy Fernandez n’est pas en reste, côté offensif, avec deux alley oop par la porte de derrière qui sont devenus ses classiques (14 points).

Plus intéressant encore, l’apport des intérieurs. Le trio Mirotic (17) – Tomic (9) et Reyes (8) cumule pour 34 points et 15 rebonds. En face, c’est également un trio qui s’illustre avec Savanovic qui finit à 15 points, Ilyasova à 14 et Kuqo à 15 aussi. Mais c’est dans le désordre le plus complet.

Quand le jeu du Real canalise 25 passes, celui de l’Efes n’en additionne pas la moitié (12) et au contraire en perd 2 de plus (17-15). Bref, le Real est au-dessus et l’emporte logiquement 104-84 avec une marge qui impressionne.

Commentaires   |  2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • RunTMC dit :

    "le surprenant Jaycee Carroll" a quand même fini meilleur scoreur de la liga ACB la saison dernière. Mais c'est vrai qu'il s'adapte bien à l'Euroleague.

  • gerardmensoif dit :

    Surtout quand on voit la série qu'il tappe, il était a 4/5 a 3pts en p'tet 3minutes…bon après il a fini sur un 0/5 au shoot, mais a un moment tu sentait qu'il pouvait rien rater