Autre

La soirée des surprises en Euroleague : le Pana et Milan à terre !

Pour cette 5ème journée, et dernière de la phase aller, l’Euroligue nous a réservé de belles surprises. Le champion en titre se fait épingler à Bamberg ; le Milan de Scariolo mord la poussière face au Partizan Belgrade.

Et il s’en est fallu de peu pour que le Maccabi connaisse le même sort face à Charleroi ou Barcelone contre Galatasaray. C’est peut-être le checkpoint de la mi-parcours, mais tout reste encore possible dans cette compétition. Génial !

Kazan – Ljubljana (81-51)

Ljubljana n’aura pas pesé lourd. Face aux Russes de Kazan qui voulaient remporter leur premier succès de la saison à domicile, la jeune troupe slovène a connu un véritable calvaire en seconde période en ne marquant que 5 points en 3ème quart temps, et 17 sur toute la deuxième mi-temps.

Ratko Varda a bien essayé de limiter les dégâts mais il était trop seul (13 points à 6/10 aux tirs, 3 rebonds et 1 contre). Ce ne sera pas Ben Woodside qui pourra l’y aider, lui qui ne trouve toujours pas son rythme en Euroligue (8 points à 3/9 aux tirs, 5 rebonds et 2 passes).

Côté Kazan, c’est un ancien de LNB qui a brillé puisque Terrell Lyday nous gratifie d’une sortie tout à fait convaincante (22 points, dont 10 dans le premier quart-temps, à 9/13 aux tirs, 4 rebonds, 1 contre, 1 interception et 7 passes). Son compatriote Mike Wilkinson était lui chaud comme la braise derrière l’arc avec 20 points dont 4/5 à trois points.

C’est la quatrième défaite pour Ljubljana alors que l’Unics Kazan engrange là son troisième succès de première phase et peut donc encore croire à un ticket pour le Top 16.

Galatasaray – Barcelone (66-70)

L’équipe emmenée par Lorbek (14 points) et Navarro (12 points – qui a encore besoin de 14 points pour battre le record ultime de points marqués en carrière par un joueur) reste invaincue. Elle s’est fait peur en fin de match mais l’emporte contre Galatasaray 66-70.

Sienne – Gdynia (84-73)

Comme souvent, c’est au retour des vestiaires que les écarts se creusent. Le Montepaschi Sienne en a fait la démonstration ce soir contre l’Asseko Prokom qui jusqu’à la pause, tenait encore le choc (32-31).

Mais un cinglant 11-0 impulsé par le duo Kaukenas (15 points – tous en deuxième mi-temps – 5 rebonds et 6 passes) – McCalebb (14 points, 5 passes mais 7 balles perdues) tue les espoirs polonais (43-31). La suite, on la connaît, le champion d’Italie a géré et s’impose avec un bel effort collectif et malgré un énorme match de Motiejunas (26 points et 9 rebonds).

Leur bilan de 4-1 leur garantit quasiment déjà une place au Top 16.

Maccabi – Spirou (69-59)

Ils y étaient presque, les Belges ; aux portes de leur exploit. A la fin du troisième quart, ils passaient devant (50-54). Portés par leur duo magique Mallet (18 points) – Hill (15 points et 7 rebonds), ils faisaient douter le Maccabi sur son propre parquet.

Mais à l’orée du crunch time, les jaunes ont passé la seconde et Spirou a lui complètement calé (un 10-0 pour commencer le dernier quart et 19-5 sur la période). Les vétérans Blu (12 points), Hendrix (8 points) et Elyahu (15 points) ont assuré la victoire de Tel Aviv.

Bien agressifs sur leur défense, les Belges ont bien tenu les arrières israéliens : Farmar à 5 points, 7 rebonds et 5 balles perdues ; Papaloukas à 2 petits points et Pnini à 0. Mais au final, l’expérience a payé : le Maccabi reste leader du groupe C avec 4 victoires et 1 défaite.

Real – Efes (104-84)

Dans un match qui sentait la poudre entre deux équipes qui aiment le jeu d’attaque, le Real a clairement pris le dessus 104-84. Jaycee Carroll continue d’impressionner avec 19 points, et Sergio Rodriguez était très inspiré (10 passes).

Bamberg – Panathinaikos (79-76)

C’est le choc de la soirée ! L’ogre vert du Pana se fait manger par Bamberg, le lutin allemand. Porté par le bon match de Pedrag Suput (19 points), le bon apport de Jenkins (13 points) et de Jacobsen (10 points), Brose Bamberg a tenu son match de bout en bout sans paniquer, et ils s’imposent sur la petite marge de trois points (79-76).

Pour les champions en titre, Diamantidis a encore une fois été le meilleur avec 16 points et 6 passes. Kaimakoglu apporte 13 points et Sato et Calathes chacun 11 points mais le dernier nommé n’a pu forcer la décision sur son dernier shoot lointain.

Le groupe B est complètement relancé après cette défaite surprise du grand Pana à Bamberg. Les grecs sont désormais à 3-2 quand les allemands pointent à 2-3.

Milan – Partizan (65-69)

Le Partizan remporte son troisième match d’affilée dans cette Euroligue. Après avoir scalpé le Real la semaine précédente, l’équipe serbe s’est offert celui du Milan sur son parquet (65-69).

Un hallucinant trou d’air des milanais a permis à l’équipe de Pekovic (15 points) de réaliser un incroyable comeback. Imaginez-vous, Milan menait tranquillement ce match depuis son accélération en 2ème quart (19-5 pour le score de 31-19), mais les 9 petits points marqués mais surtout les 30 points encaissés durant le dernier quart temps ont été fatal.

Milan Macvan nous offre une performance de choix pour la seconde semaine consécutive ; un double double 18 points et 11 rebonds qui permet au Partizan de revenir en bonne position pour le Top 16 après un très mauvais départ (0-2 défaites).

Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *