Autre

Le cinq de la 5ème journée d’Euroligue : Kirilenko MVP

Si la semaine dernière avait consacré Nicolas Batum après sa performance stellaire contre Vitoria, cette semaine, c’est son concurrent direct, Andreï Kirilenko, qui tient le haut de l’affiche.

Encore invaincu avec son CSKA Moscou, l’ailier à tout faire a encore noirci la feuille de match tout en sobriété : 39 d’évaluation en 35 minutes (avec seulement 3 tirs !), comment faire mieux ? Jankunas, l’improbable ailier lituanien de Kaunas a failli apporter la réponse avec 38 d’éval dans son escarcelle…

Au rayon top de la semaine, pas forcément de gros cartons puisque le meilleur score est de 26 points pour Spanoulis, Teletovic et le jeune Motiejunas. Sont à noter les 11 rebonds de Heytvelt pour Zagreb qui remporte son 1er succès, et les 10 passes de Sergio Rodriguez du Real qui déroule son jeu d’attaque.

Plus étonnant, les 7 caviars du gros pivot Papadopoulos d’Olympiakos qui a démonté la défense de Nancy (avec 9 rebonds en prime).

Les lauréats de la 5ème journée d’Euroligue

Donatas Motiejunas (Asseco Prokom) : 26 points (dont 4/7 à trois points), 9 rebonds, 1 contre pour 29 d’évaluation.

Milan Macvan (Partizan Belgrade) : 18 points, 11 rebonds, 2 passes pour 24 d’évaluation – et 3 victoires de rang pour Belgrade.

Andrei Kirilenko (CSKA Moscou) : 17 points dont 12/13 aux lancers-francs, 9 rebonds, 6 interceptions, 3 contres, et 7 fautes provoquées pour 39 d’évaluation en 35 minutes.

Paulius Jankunas (Zalgiris Kaunas) : 24 points, 11 rebonds, 2 interceptions, 9 fautes provoquées pour 38 d’évaluation en 28 minutes.

Terrell Liday (Unics Kazan) : 22 points dont 7/8 à deux points, 7 passes, 4 rebonds pour 30 d’évaluation.

[videopub http://www.youtube.com/watch?v=SMXHfyd9FLE]
Commentaires   |  7 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Larry_Legend dit :

    Quand je vois le niveau qu'il a actuellement ce cher Kirilenko, j'ai limite l'impression qu'il était lassé à la fin de jouer en NBA… Il n'avait plus la même motivation ces deux trois dernières années, à cause des blessures, mais il y avait aussi sûrement un ressort qui était rouillé dans la tête.

  • GoCavs86 dit :

    Une question qui n'est pas ironique mais sérieuse : Tout joueur qui sortirait les stats de Kirilenko aurait cette évaluation de 39, ou il y'a d'autre facteur ? (l'écart à la fin du match, les actions"clutch" la dissuasion défensive, tout ce qui est "hors" stats) Parce que bien que ce soit énorme, un 17/9/6/3 me parait moins bon qu'un 34/5/5 comme TiPi….après j'adore Kirilenko, donc c'est juste une question ! 🙂

    • Larry_Legend dit :

      L'adresse rentre en compte, et les fautes provoquées aussi je crois, mais je ne suis pas bien sûr par contre.

      • GoCavs86 dit :

        Ok ! En fait j'ai jamais vraiment totalement compris comme l'évaluation fonctionné, si c'est les même critères en Pro A, en Pro B et en Euroligue…un petit article détaillant tout ça pourrait être bien sympa, car je suis sur que je suis pas le seul à ne pas connaitre tout les critères rentrant en compte…:)

        • RayRay dit :

          Eval en Pro A/Pro B/NBA: (Points+Rebonds+Passes décisives+Contres+Interceptions) – (Tirs manqués + LF Manqué + Pertes de balles)
          Eval en Euroleague et ACB: (Points + Rebonds + Passes décisives+Contres+Interceptions+Fautes provoquées) – (Tirs manqués + LF Manqué + Pertes de balles+Fautes commises)