Autre

L’incroyable victoire du Paris-Levallois

Encore une défaite qui va marquer au fer rouge l’Entente Orléanaise. Alors qu’elle mettait tranquillement la main sur le match en menant notamment de 15 points avant le dernier quart-temps (58-43), Orléans s’est fait surprendre, s’inclinant finalement 79-76 dans un Coubertin en fusion.

Résumé et images.

Les 33 points de Chatfield, et les 63 du trio US Chatfield – Hamilton – Williams, ont complètement inversé la tendance. Un dernier quart temps en fusion du Paris Levallois (36-16) sur son parquet de Coubertin lui permet d’engranger une nouvelle victoire et de pointer dauphin à égalité avec le défait de l’autre match du soir, Chalon.

Alors qu’il s’était royalement planté le week-end dernier contre Nancy (3/16 aux tirs), Eric Chatfield a montré pourquoi il est actuellement le meilleur attaquant de notre championnat. Avec un 6/7 derrière l’arc, un parfait 11/11 aux lancers et 33 points pour autant d’évaluation globale, l’arrière américain a impulsé et cadencé le retour fulgurant des parisiens.

Les 17 points et 10 rebonds de Lamont Hamilton équilibrent le jeu avec un poids intérieur de qualité et Jawad Williams fait le lien avec ses 13 unités un peu forcées (5/12) mais toujours nécessaires.

Côté orléanais, les cadres ont un peu arrosé : Banks à 5/14 (13 points), Sy à 5/15 (14 points et 7 rebonds), Greene à 7/19 (16 points et 10 rebonds). Et surtout, ce véritable raz-de-marée offensif des parisiens n’a jamais été ralenti dans le 4ème quart : 36 points encaissés, et la défaite donc. Qui laissera forcément des séquelles…

La fin de match vue des tribunes

[videopub http://youtu.be/Nb-gvF7siEA]

[box boxscore_proa-7eme-journee_paris-levallois_orleans]

Commentaires   |  11 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *