Eurocoupe : l’ASVEL s’incline à Sofia (66-62)

Emmanuel Laurin
7

Auteurs d’un départ catastrophique (17-4), les joueurs de l’Asvel ont bien tenté de revenir mais des décisions arbitrales contestables et une défense trop permissive auront eu raison de la volonté villeurbannaise (66-62).

Une fin écourtée

On est dans le dernier quart-temps, les hommes de Pierre Vincent viennent de récupérer la balle et Léo Westermann hérite de la gonfle à quelques encablures du panier. Il entame son double pas, se heurte au défenseur. Faute… offensive.

L’Asvel perd la balle et le vent tourne définitivement. Sofia par Stojanovksi se fait justice sur la ligne de réparation. Avant cela, Brandon Heath (18 points) avait martyrisé une défense bien faiblarde alors que Lamont Mack régnait dans la peinture (13 points et 7 rebonds).

De rares éclaircies pour les jeunes

Côté Villeurbanne, on aura la satisfaction d’avoir vu des temps forts de jeu grâce aux jeunes Westermann, Lacombe et Jackson. Edwin qui termine à 11 points et 7 rebonds, Léo intercepte 4 ballons et Paul récolte 5 rebonds en 11 minutes. Des éclaircies qu’il faudra stabiliser.

Car, sans Tony Parker, on a retrouvé une Asvel balbutiante. Ni Thompson (13 points), ni Goss (11 points) n’ont pris position en tant que leader. Turiaf a fait le taff (11 points, 3 passes et 8 fautes provoquées) mais n’est pas un scoreur.

Mais au niveau déception, et si on parle beaucoup des américains de l’Asvel, il convient de noter plutôt le trou d’air que connaissent Hilton Armstrong et Jamie Skeen avec une mention spéciale au premier. 6 points cumulés à 2 en 30 minutes totales, c’est très peu et ça manque cruellement.

Le raté final de Phil Goss pour arracher la prolongation symbolise le match trop inconstant, et surtout trop permissif dans l’aspect défensif de Lyon Villeurbanne (66-62). L’exploit de Valence reste donc sans lendemains, et la dépendance à Tony Parker reste encore d’actualité.

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

7 Responses
  1. Didiergwada

    C'est nul de dire que toutes les équipes françaises sont pourries !!! Quand on connait pas Les équipes " étrangères" ,on se tait !!! J'espère que L'asvel n'est pas parti avec cet état d'esprit déplorable…

  2. gerarducomptoir

    C'est sur que sansParker ca change…

    Après j'ai quand même le sentiment que cette team était construite sur des bases trop faible pour réver de quoi que ce soit cette saison si parker et Turiaf avaient pas signé, et que du coup, ca peut être que bénéfique pour les jeunes plutot que d'alligner défaite sur défaite…

    Après ca reste délicat a évaluer ce genre de paramètres psycologico-technique 😀

  3. Et le Bcm encore une fois absent des posts pourtant il me semble bien qu’on est premier du championnat , premier du groupe d’eurocup .
    C’est vrai que pour les médias ya pas assez de nom ronflant

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

octobre 2018
L M M J V S D
« Sep    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements