Autre

Renouveau médiatique : le basket français est-il sur la bonne voie ?

Les débats sur la visibilité du basket en France ont fait long feu, place à la vérité du terrain !

Sur ce que l’on voit, le basket à l’européenne, et surtout à la française, est de retour au premier plan.

Plus deux mois après la médaille d’argent de l’Equipe de France à l’Eurobasket, et alors que le conflit en NBA perdure, Basket Europe enquête sur ce renouveau médiatique.

Les raisons évidentes

Pour commencer, revenons rapidement sur ce que les Américains appellent « l’éléphant dans la pièce ». Tout a commencé cet été avec la performance de l’équipe de France masculine. Vice-championne d’Europe héroïque, la sélection nationale a créé le stimulus fondamental.

La suite, ou plutôt le complément, c’est le lockout NBA et la possibilité de revoir nos protégés (la plupart médaillés) formés au pays revenir sur leurs terres. Tony Parker, Nico Batum, Boris Diaw, Ian Mahinmi, Alexis Ajinça, Ronny Turiaf, la vague est bien réelle. Et la ligue en profite, son site n’a jamais aussi été fréquenté et la semaine dernière, était officiellement lancée la campagne de pub’ avec un message plutôt sympa et malin (pour fidéliser les fans) et décliné en plusieurs versions.

La visibilité télévisuelle

Le premier impact important de ce retour en forme est à constater sur nos petits écrans. Les chaînes traditionnelles du basket (aucune n’est sur la TNT…) sont évidemment plus que jamais présentes sur la scène. Sport + en premier lieu assure encore une couverture massive avec deux matchs de Pro A par semaine, deux voire plus (avec des soirées consacrées) rencontres d’Euroligue par semaine. Et par-dessus le marché, vous pouvez également vous régaler de matchs de ligue espagnole depuis peu. Il y a deux semaines, l’amateur de ballon orange a pu regarder 10 matches de basket en cinq jours !

Comme l’expliquait David Cozette à nos confrères de Basket News (numéro 578), « Le basket est numéro un en temps d’antenne et sur les créneaux forts. » C’est la preuve de l’engagement de la chaîne pour notre sport.

Mais sur d’autres chaînes, comme Eurosport ou même L’Equipe TV, la flamme s’est propagée. Depuis la rentrée, la chaine d’information du quotidien sportif a lancé une émission hebdomadaire, « Le Magazine du Basket ». Et sur Eurosport, c’est l’Eurocoupe qui est prise d’assaut.

Nourrie de reportages en inside, de débats avec des joueurs haut niveau (Parker, Turiaf et De Colo, Pietrus pour le match de gala, Valence – Asvel), et de consultants grand cru (Masingue, Lolo Sciarra himself), la chaine sportive historique se positionne clairement. Le basket est bel et bien un produit qui marche !

Des personnalités fortes

La conséquence la plus visible est que le basket dispose désormais d’individualités qui reviennent dans le paysage médiatique de plus en plus souvent. Les positions de Boris Diaw et de Tony Parker sont dans ce registre très intéressantes. Président joueur, ou actionnaire vice-président et joueur, c’est un phénomène tout à fait nouveau que le basket vit aujourd’hui.

Et pour le moment, ça marche. On les voit dans les émissions phares des chaines sportives. Le Grand Forum de la chaine Infosport ou encore 100% Foot pour Boris Diaw.

Tony Parker se démultiplie encore malgré ses obligations à l’Asvel avec son TP Show sur RMC qui marche fort (avec des invités aussi prestigieux et différents que Beckham et Omar Sy), et certaines apparitions remarquées dans des émissions généralistes (chez Ruquier le samedi soir).

Le grand défi de la fidélisation

Perpétuellement comparé à son acolyte handballeur que la FFBB qualifie volontiers d' »ennemi », le basket commence lui aussi sa révolution médiatique. Evidemment, on est encore loin de la couverture immense dont jouissent le football ou le rugby en France ; mais autant dans les plans managériaux des grands acteurs du basket (la Ligue, les journaux, les chaines de télé) que dans l’esprit des fans, on observe un véritable engouement.

Le défi sera désormais de poursuivre cette démarche avec autant de créativité et d’efficacité pour fidéliser les spectateurs et téléspectateurs de l’Hexagone. Mais les éléments se mettent en place petit à petit. On dispose d’un duo de commentateurs (Cozette/Monclar) qui bénéficie déjà d’une grande cote de sympathie auprès des fans ; on retrouve une ligue nationale enfin convaincue de la qualité de son produit ; et plus encore, on savoure le retour de figures de proue du basket à des postes clés (Foirest comme GM à l’Asvel, TP et Boris en poste de dirigeants, Sciarra entraîneur…).

Si certains estiment que le lockout NBA représente un véritable danger pour l’image du basket en général, d’autres estiment au contraire que ce conflit permet de se démarquer et de développer notre propre modèle de promotion et de médiatisation du basket.

Il ne restera plus qu’à pérenniser le tout.

[poll id= »4″]

Commentaires   |  20 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • lst64 dit :

    J'en profite pour dire ici que le nouvel américain de Pau est Allan Ray, passé par les Celtics en 2006-2007 (une cinquantaine de matchs), et qui jouait jusqu'à maintenant à Novo Mesto. A priori, c'est plutôt une bonne chose.

  • yonivak dit :

    à une lettre près sa aurait était légendaire

    • lst64 dit :

      Le pauvre, ça au du le suivre toute sa carrière…Mais c'est un bon joueur, il avait des stats honnêtes aux Celtics, et il a plutôt bonne réputation en Europe. Et il ne se marchera pas sur les pieds avec Gipson. On verra bien.

  • Da_Spark dit :

    On verra ce qu'il se passera quand toutes les stars NBA seront repartis dans leur franchise. Je doute quand même que l'exposition médiatique soit la même, et que l'engouement retombe sauf si une grosse perf' aux JO arrive, avec une partie importante de l'équipe jouant en Pro A.

  • NBAers dit :

    oui le basket est sur la bonne voie !!!
    je dirais merci le lockout !!!

  • lyjo21 dit :

    Il reste un boulot considérable à faire, mais c'est déja largement mieux que l'après JO 2000. Occuper l'espace médiatique est une première chose, maintenant il faut que la fédé s'active sur le terrain ! auprès des clubs, des licenciés, propager un esprit basket plus jeune que les vieux de la vieille qui dirigent encore la plupart des clubs. Donnez leur envie !

  • RCaron dit :

    Le basket est sur la bonne voie au niveau médiatique, c'est certain pour moi, mais ce qui est clair surtout, c'est qu'on est juste au "début" de cette voie!
    J'aime beaucoup la campagne "une star peut en cacher une autre" car elle met tout le monde en avant, même ceux qui seront là au retour de la NBA, mais quelle est son exposition? faible! ciblée sur les déjà convaincus du basket, il aurait fallu ciblé un autre public (même si je sais que la LNB n'a pas un budget illimité!).

    • RCaron dit :

      Aussi, les clubs ont un énorme travail à faire de leur côté, car hormis poitiers, qui propose des images autres que celles de la LNB? (qui ressemblent encore trop à un reportage fait avec un iphone du dernier rang de la salle!). Est il imaginable que l'on voit un jour les matchs de proa/prob sur les tv locales? (grand lille tv propose les matchs de championnat et de champion s league de lille ttes les semaines, avec 1j de décalage!). Quels clubs proposent une réelle animation pendant les temps morts et les mi tps? (les majorettes de 15ans comme pompom étant évidemment exclues de la discussion!). Et surtout, quel club offre un marketing acceptable? pour acheter un maillot de proA, c'est aussi complexe que comique.
      Donc, la ligue se réveille, maintenant, c'est au club de le faire!

  • zaratinga dit :

    Et le BCM alors?

  • braziou dit :

    il faut que la ProA sorte de sport +, chaine trop confidentielle et aille sur la TNT

  • B_Roy_7 dit :

    Bon article, vraiment ! Je pense que c'est assez évident, le basket français est clairement en train de prendre la bonne voie, on en entend beaucoup plus parler, mais c'est surtout parce que nos NBAers évoluent dans le championnat national. Le jour ou la NBA reprendra, tout ce petit monde repartira aux Etats-Unis, et il y a des très fortes chances de voir le gâteau retomber si on peut dire. Il faut effectivement fidéliser, mais avec quoi, ou plutôt avec qui ? Quand vous dites qu'il ne reste plus qu'à pérenniser le tout, c'est justement là ou se situe la difficulté, il faudrait parler plus des joueurs talentueux type Fournier, Albicy, Akingbala, Chatfield etc. pour pouvoir peut-être donner envie aux gens de continuer à suivre le championnat une fois le départ des NBAers officialisé. Evidemment nous (j'entends le public de Busa et Beur) sommes des passionnés, donc on va aller régulièrement voir des matchs, visiter le site etc. mais le but est aussi peut-être de toucher un public de masse… Je pense qu'il faut s'inspirer du travail que fait Poitiers par exemple au niveau des vidéos, des maillots etc… Il faut communiquer dans des médias plus "larges" que les magazines de basket, afin de donner envie aux gens d'aller voir un match de basket, un peu à l'image du côté familial de la NBA aux Etats-Unis. Enfin il y a beaucoup de choses à dire sur ce sujet clairement.

  • Fred1806 dit :

    j'ai mis oui parce quej'ai sport+ depuis quelque mois! mais bon ça sera dur de perdurer dans le temps si le basket français reste sur cette chaine assez confidentielle…

  • LOdomiser dit :

    Le pb je pense reste les horaires! Ils coincident generalement avec les matchs de foot diffuses par canal le samedi ou dimanche! Du coup canal envoi ca a sport + qui est encore trop confidentiel! Et a part une creation de chaine par la LNB je ne vois aucne chaine de la TNT prendre le risque de diffuser du basket! Peut etre un jour l'equipe TV si jamais elle arrive a etre diffuser sur la TNT!

    • RCaron dit :

      Les horaires ne sont pas un problème! Jouer à 14h/15h pour ne pas être en confrontation directe avec le foot ne peut pas être une solution, surtout qu'on arrivera forcément à court terme à un système anglais/espgnol de diffusion des matchs de foot pendant toute une après midi! Déjà, les matchs à 14h arrivent avec al-jazira.
      Après, la diffusion sur la tnt va devenir obligatoire à moyen terme (espérons même court terme) pour accroître l'exposition. Même si ca aboutira à la disparition de l'excellent duo monclar/cozette qui resteront sur canal, il faudra passer par là! Après qui? sur les existantes, W9 me parait la plus adaptée, mais plusieurs (6) nouvelles vont arriver, y en aura sans doute 1 liée au sport, ce sera peut être une chance! Et je reste persuader qu'il faudra doubler le partenariat pour diffuser les matchs sur les chaines locales pour "fidéliser le terrtoire"

  • GRG13 dit :

    Les sponsor en France c'est dur. Batum ressemble a une voiture de rallye

  • storybasketball dit :

    il faudrait déjà que les équipes enregistrent correctement et avec une bonne qualité les matchs ! voir même les diffusé sur internet genre leaguepass de la nba !