Autre

Preview Euroligue : 22, v’là Milan – Real

Ce sera la 22ème rencontre entre Milanais et Madrilènes ce soir au MediolanumForum de Lombardie.

Et outre ce duel classique parmi les classiques, notre soirée d’Euroligue nous réserve également un Fenerbahce – Olympiakos pas piqué des hannetons ainsi qu’un Partizan – Maccabi qui devrait être chaud brûlant.

Le Clasico : Milan – Real

Comme au foot, c’est un classique du basket auquel on a droit ce soir. Et plus encore, c’est un match à la vie à la mort pour l’équipe de Scariolo. Les Milanais pourront encore compter sur l’enfant du pays, Danilo Gallinari, qui jouera là son dernier match en Italie.

Le Real sera lui sans Rudy Fernandez qui est blessé, et qui devrait, selon toutes vraisemblances, quitter le navire madrilène. Son compère Ibaka devrait lui être de la partie, et il faudra faire attention à lui pour Bouroussis, Fotsis et consorts car le Congolais est chaud en ce moment.

Les points chauds : Istanbul et Belgrade

L’affiche Fener contre Olympiakos est elle un peu moins cotée (encore que) mais elle est un must see pour tous les spécialistes. Avec la probable dernière intervention de Thabo Sefolosha dans les rangs stambouliotes, l’équipe turque aura à cœur d’obtenir un résultat sur son parquet contre l’Olympiakos qui dispose du même bilan équilibré (3-3) avant la rencontre du soir.

A Belgrade, c’est chaud en toutes saisons. Et le duo Pekovic – Macvan jouera lui aussi son dernier match ensemble. La réussite qui a été la leur durant cette période faste (3 victoires – 1 défaite) devra les entraîner vers un autre succès de prestige contre le Maccabi.

Le club nation comptera une dernière fois sur son meneur transfuge, Jordan Farmar, et avec Elyahu et Schortsanitis qui monte en puissance, la bataille des babarovs dans la peinture risque de valoir le détour.

Le dernier match de Séraphin

Pressenti dans le cinq majeur, Kévin Séraphin voudra faire ses adieux (tout comme Goran Dragic) à son équipe du Caja Laboral par une victoire à l’extérieur. L’opposition contre Cantu devrait effectivement décider des chances de Top 16 du club d’Ivanovic.

Après son record historique, Juanca Navarro (blessé) n’accompgnera pas sa formation en Pologne, à Gdynia pour un déplacement délicat (pour les températures) mais qui devrait être relativement simple (sur les parquets).

On suivra également le match en ouverture de soirée entre Kazan et Galatasaray, avec un Unics qui peut encore croire au Top 16. Et puis, Sienne se rend en Slovénie pour redresser la barre et, pourquoi pas, composter son ticket dès ce soir.

Le programme complet de la soirée

Kazan – Galatasaray (16h)

Fenerbahce – Olympiakos (19h)

Ljubljana – Montepaschi (19h)

Cantu – Vitoria (20h45)

Milan – Real Madrid (20h45)

Partizan – Maccabi (20h45)

Asseco Prokom – Barcelone (20h45)

Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *