Autre

L’Asvel et Cholet en fête, Le Mans fessé

Dans le match de la dernière chance, Cholet Basket a répondu présent en s’imposant à la Meilleraie 72-68.

Fabien Causeur a encore mené la danse pour le CB avec 19 points, 8 rebonds, 4 passes et 3 interceptions. Il a été bien suivi par Falker qui score 17 points et capte 6 rebonds. Les autres rebonds ont été mangés par Romain Duport qui finit avec un bon 10 et 10.

Loin d’être facile, cette première victoire de la saison européenne des hommes de Kunter relance l’intérêt de leur groupe B. dans le même temps, le Khimki dispose de Salonique (89-65) grâce à un bon Thomas Kelati (16 points) et Cholet peut donc croire en une qualification.

L’Asvel : encore Edwin

Pour Villeurbanne, il s’agissait de confirmer l’embellie post-Parker. Et le même Edwin Jackson qui avait mis le feu à Hyères-Toulon ce weekend (25 points), s’est à nouveau illustré (18 points).

Son pote Paul Lacombe confirme qu’il veut du temps de jeu avec 10 points, alors que Tillie est toujours solide sous les panneaux (8 points et 7 rebonds).

Valanciunas dégoûte Le Mans

Côté Manceau, c’est la soupe à la grimace. Un match horrible de la part du MSB qui se fait tanner par le Lietuvos Rytas 87-49 : +38, ça fait mal aux dents ! Le prodige local Jonas Valanciunas s’est régalé avec 13 points et 11 rebonds et son compatriote Renaldas Seibutis termine avec 14 points dans le raz de marée.

Seul Batista atteint les 10 points pour les tangos.

Gravelines pour une 12ème de rang

Incroyable équipe du BCM Gravelines-Dunkerque. La French Team de Christian Monschau défie les lois de l’apesanteur en ce moment. 12 victoires d’affilée. La dernière en date ce soir contre l’Hapoel Jérusalemn (97-74).

Rudy Jomby était en lévitation avec 23 points et Andrew Albicy a distribué le caviar à la louche pour ses coéquipiers (10 points et 10 passes). Akpomedah atteint également les 10 tout comme JK Edwards (12).

Valence toujours avec Splitter

Valence qui jouait pour la première fois sans Flo Piétrus (out pour un mois) a assuré. Un petit match pour Nando de Colo (7 points) mais aucun regret à nourrir, il a joué pour l’équipe (5 passes) et ça s’est plutôt bien passé : 83-59 (+24).

Encore un gros écart après celui de Gravelines. Et la présence, pour sa véritable dernière, de Tiago Splitter a bien aidé : 18 points, 8 rebonds.

Ali Traoré en mode Bomayé

Pour finir, un petit mot d’Ali Traoré qui s’est fait plaisir dans la victoire de Kuban contre Fraport (58-69). L’intérieur fantasque signe 18 points et 8 rebonds en 22 minutes. Du tout bon !

Commentaires   |  6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *