Autre

Paris-Levallois, le spécialiste du hold-up

Après Orléans, c’est au tour de Cholet de découvrir les « braqueurs » du Paris-Levallois.

En tête à la fin de chaque quart-temps, avec même une avance de 11 points (73-62) à l’entame du money time, les joueurs d’Erman Kunter ont complètement craqué sur la fin. Et comme face à Orléans, c’est Eric Chatfield qui réveille son équipe avec 11 de ses 29 points en 12 minutes. Dans son sillage, les Parisiens recollent au score, et ils passent même devant à 2 minutes de la fin (89-86). Pour Cholet, c’est un coup de massue. Les jambes sont coupées, et le PL s’impose finalement 94-87.

[box boxscore_proa-10eme-journee_cholet_paris-levallois]

Dans l’autre match de la soirée, Orléans s’impose 73-71 sur le parquet de l’Asvel avec 22 pts, 5 rbds et 5 pds de Cedrick Banks.

[box boxscore_proa-10eme-journee_villeurbanne_orleans]

Commentaires   |  3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *