Autre

Euroligue : Barcelone tombe à Sienne, Olympiakos élimine officiellement Nancy

Ils étaient invaincus. Ils avaient même le match en main avant le dernier quart. Mais dans l’ambiance survoltée du Palaestra de Sienne, la Montepaschi d’un très bon Aradori (20 points en sortie de banc) s’en est allé renverser une montagne.

30-15 dans le dernier quart pour s’imposer sur le fil 77-74 et surtout ruiner d’un coup d’un seul le bilan immaculé du grand Barcelone.

Unics – Asseco Prokom (68-41)

Kazan déjà qualifié, Gdynia déjà éliminé, ce match n’avait pas un intérêt fantastique. Et pourtant, on a eu droit à un petit record. Celui du plus petit nombre de points marqués en une mi-temps contre Kazan, à savoir 11. Oui, l’Asseco n’a marqué que 11 points en 20 minutes.

Pour Kazan, Domercant soigne ses stats avec 18 points et 8 rebonds alors que Lyday est à 12 points et 4 passes.

Olympiakos – Cantu (86-61)

L’Olympiakos recevait la Bennet Cantu, seule équipe qualifiée dans le groupe de Nancy. Et en gagnant facilement 86-61 grâce à 22 points et 5 passes de Spanoulis, les Reds se mettent dans de très bonnes conditions pour décrocher leur ticket au Top 16.

4 équipes sont donc au sommet du groupe : Vitoria, Fenerbahce, Cantu et Olympiakos avec un bilan de 5 victoires et 4 défaites. En battant Nancy, déjà éliminé, la semaine prochaine, les Grecs assureront leur qualification.

Fenerbahce – Bilbao (70-80)

Ils devaient gagner pour garder un espoir de figurer au second tour, ils l’ont fait. Auteur d’un 6-15 d’entrée de jeu, les Basques de Bilbao ont mis la pression dès le début sur l’équipe du Fener.

D’Or Fischer a régné sur la raquette avec 16 points, 10 rebonds et 2 contres et a permis à son équipe de l’emporter à l’extérieur contre un adversaire direct. Les Turcs, malgré les 19 points et 7 rebonds de Preldzic, grillent un de leurs jokers. Ils peuvent néanmoins assurer leur qualification en battant Cantu la semaine prochaine.

Bamberg – Zalgiris Kaunas (68-82)

Le Zalgiris avait le dos au mur : il fallait l’emporter en Allemagne ou dire adieu au Top 16. Avec un bel effort collectif (5 joueurs à 10 points ou plus), et les dunks toujours aussi impressionnants de Sonny Weems (14 points et 6 rebonds), Kaunas abat Bamberg (68-82) et maintient donc ses chances de qualification.

Les deux adversaires du soir se retrouvent maintenant dos à dos avec 3 victoires pour 6 défaites, et la dernière journée décidera de leur sort. L’intensité Euroligue à son paroxysme quoi !

Maccabi – Efes (96-57)

C’était le match de la seconde place dans le groupe C et le Maccabi a mis l’Efes cul nu avec une victoire impressionnante (96-57). Tout se passe dans le troisième quart avec un David Blu (18 points) qui prend feu pour le club nation.

L’ancien manceau dégaine à trois reprises derrière l’arc et met Istanbul à plus de 20 points. Le match est plié. Schortsanitis termine à 17 points alors que Vujacic est le seul joueur à dépasser les 10 unités (12) pour l’Efes.

Sienne – FC Barcelone (77-74)

Sans McCalebb, Kaukenas ou Lavrinovic, Sienne comptait sur l’émulation de son public pour venir à bout de l’ogre catalan. Ça partait plutôt bien pour les Italiens avec un Nikos Zizis qui arrosait à trois points (16 points).

La Montepaschi pointait en tête à la pause (36-35) mais se prend largement les pieds dans le tapis au retour des vestiaires. Barcelone appuie à l’intérieur avec Lorbek (22 points) alors que Chuck Eidson allume depuis les bases arrières (16 points).

Le troisième quart est totalement à l’avantage du Barça (11-24) et ce, à tel point, que Joe Ingles balance une bombe des trois quarts du terrain qui tombe dedans au buzzer (47-59).

Mais Sienne ne lâche pas l’affaire pour autant. Bien ramené dans les clous par le remplaçant Pietro Aradori (20 points), l’escouade italienne revient à 2 points du Barça sur un dunk de Thomas Rees à 2 minutes du gong.

Après un raté aux lancers de Mickeal, c’est le vétéran David Andersen (ancien de la maison blaugrana) qui inscrit l’action à trois points pour égaliser. Aradori et Rakocevic terminent le travail sur la ligne de réparation (77-74).

Sienne a réalisé un fantastique comeback (infligeant un 30-15 sur le dernier quart) et fait tomber Barcelone pour la première fois de l’année. Un bel exploit !

Les résultats complets de la soirée :

Olympiakos – Cantu (86-61)
Fenerbahce – Bilbao (70-80)
Bamberg – Zalgiris Kaunas (68-82)
Unics – Asseco Prokom (68-41)
Maccabi – Efes (96-57)
Sienne – FC Barcelone (77-74)

Commentaires   |  2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *