Autre

Espagne : le Barça chute, le Real prend sa place !

Peu importe le sport, la rivalité suprême du sport ibérique réside entre la maison catalane et le siège royal de la capitale.

Et ce week-end, les Blaugranas trébuchent contre une excellente équipe de Vitoria (71-60) et laissent la place de leader au Real qui a disposé facilement de Manresa (83-61).

Vitoria se replace

Dans le choc au sommet de la 12ème journée de Liga ACB, la Caja Laboral accueillait les leaders barcelonais, et pour l’occasion, l’ambiance était chaude ! Les hommes de Dusko Ivanovic voulaient en remettre une couche avant la pause de fin d’année.
Et avec un énorme Teletovic (16 points et 7 rebonds) et un Milko Bjelica qui confirme son talent offensif (17 points à 8/10 aux tirs), Vitoria fait la course en tête contre une équipe barcelonaise décapitée sans son porte-bonheur Juan-Carlos Navarro, blessé en première mi-temps.
Chuck Eidson essaie bien de prendre les choses en mains (15 points, 5 rebonds, mais 6 balles perdues), et Fran Vasquez continue de narguer le Magic (12 points, 8 rebonds, et des dunks de hautre volée) mais Vitoria a la main sur le match.
Thomas Heurtel se régale de quelques espaces pour marquer 4 points en effectuant un bon passage en dernier quart, et après sa belle apparition en milieu de semaine en Euroligue, voilà de quoi lui faire retrouver confiance à la fin de l’année civile.

Real, Malaga, Alicante : ça monte, ça monte

On vous en avait déjà parlé mais Serge Ibaka et Nikola Mirotic sont des ennemis intimes. Le premier a pris la place du second en sélection nationale, mais le second n’a pas dit son dernier mot pour les JO de Londres. 20 points à plus de 50% de réussite devant et derrière la ligne à trois points, plus 7 rebonds et la victoire des siens contre Manresa (83-61).
Pour l’Unicaja, il aura fallu une prolongation pour se sortir du guet-apens tendu par la Joventut Badalone (89-88). Et ce sont ses intérieurs Peric (18 points) et Zoric (20 points et 8 rebonds) qui sauvent la mise. Malaga reste sur le podium juste derrière le Real et le Barça.
Avec Vitoria qui remonte dans ses standards, Alicante est face à son destin. Le promu continue sa saison de rêve et gagne encore « à sa manière, » à savoir d’un point (63-62). Cela fait effectivement la 7ème victoire emportée par une marge de moins de 5 points d’écart !
Malgré un bon match de l’ancien villeurbannais Matt Walsh (14 points, 7 rebonds, 4 passes), Murcie ne peut, en la personne de Jordi Grimau, rentrer le shoot de la gagne. Et Alicante s’impose d’un point grâce aux 13 de Tyrone Ellis et Rafel Freire.

Valence tombe

La connexion serbe de Séville a fait très mal aux coéquipiers de Nando De Colo samedi soir. Le duo Tepic-Bogdanovic cumule 32 points (respectivement 13 et 19) pour abattre une équipe de Valence peu inspirée. De Colo termine avec 8 points, 2 rebonds, 7 passes pour une seconde défaite d’affilée.
Dans le reste de l’actualité, notons l’énorme performance de l’ancien chalonnais Marquez Haynes qui marque 35 points dans la victoire de son équipe de Gran Canaria contre Valladolid (70-89). Dans le registre offensif, il y a également à voir avec le 8/12 à trois points de Jimmy Baron qui termine à 24 points pour la victoire de San Sébastian contre Fuenlabrada (86-70).

Les résultats complets

Blusens Monbus – Estudiantes (61- 58)
Valladolid – Gran Canaria (70-89)
Valencia – Séville (80-84)
Lagun Aro – Fuenlabrada (86-70)
Malaga – Joventut (89-88)
Vitoria – Barcelona (71-60)
Alicante – Murcia (63-62)
Real Madrid – Manresa (83-61)
CAI Zaragoza – Bilbao (jeudi 12 janvier)

Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *