Autre

Euroligue : Milan s’impose dans la fournaise de Belgrade et se qualifie in extremis !

On les avait enterré un peu vite après leur défaite contre l’Efes Istanbul.

Mais avec un peu de réussite, et des grosses victoires dans les deux dernières journées de saison régulière, le Milan de Scariolo survit in extrémis et se qualifie aux dépens de sa victime du soir, le Partizan Belgrade (66-72).

Anadolu Efes – Real Madrid (66-75)

Tout en simplicité, le Real a de nouveau démontré sa domination contre Istanbul. Le club madrilène l’emporte sans problème 66-75 et finit avec un bilan de 8 victoires pour 2 défaites.

Bilbao – Vitoria (77-72)

C’est le choc de la soirée, le Vitoria de Dusko Ivanovic se fait sortir par Bilbao. Ça n’était plus arrivé depuis 10 ans.

Bennet Cantu – Fenerbahce (76-83)

Cantu était déjà qualifié, mais la réception de Fenerbahce était tout sauf une partie de plaisir. Les italiens voulaient soigner leur classement pour espérer un parcours le plus long possible en Top 16.

Mais le Fener avait lui aussi une grosse pression sur les épaules pour s’imposer à l’extérieur et se qualifier pour de bon. Avec un trio majeur composé de Savas (21 points), Roko Ukic (17 points) et Bogdanovic (19 points), l’équipe turque s’impose en Italie du Nord pour la première défaite à domicile de Cantu.

Et avec la défaite amère de Vitoria, le Fener prend même la première place du groupe A avec un bilan de 6 victoires pour 4 défaites alors que la Bennet Cantu se qualifie également en troisième position avec un bilan équilibré de 5 victoires et 5 défaites.

SLUC Nancy – Olympiakos (74-79)

Nancy quitte la compétition sur une nouvelle défaite face à Olympiakos.

Spirou Charleroi – Maccabi (69-86)

C’était déjà réglé pour Charleroi et pour le Maccabi. A l’instar du voisin lorrain, le Spirou recevait une dernière fois dans sa saison européenne mais contre Tel Aviv, les belges ont pris la mousse de la vague jaune.

Avec 20 points de Keith Langford, le club nation a accéléré la cadence en troisième quart (15-30) pour créer l’écart. Et Charleroi n’a pas pu répondre malgré 16 points de Caleb Green.

Le Maccabi termine sa saison régulière avec 7 victoires pour 3 défaites et termine second derrière le Real.

Partizan Belgrade – Armani Milan (66-72)

Milan était dans les cordes. A -11 dans le troisième quart, Sergio Scariolo nous sort une bonne vieille défense de zone des familles. Et le Partizan perd tout à coup son basket. Des shoots extérieurs qui ne rentrent pas, Milan qui assure ses rebonds et remonte petit à petit au score.

Revenu à jour avant le dernier quart (50-51), les milanais devaient encore respecter le goal-average et gagner de plus de 4 points pour rallier le Top 16. Avec Bourousis qui se réveillait enfin (13 points) et Omar Cook (17 points) qui prenait le leadership de son équipe, Milan comptait ses fameux 4 points d’avance à 47 secondes de la fin (64-68).

Et au petit jeu des fautes et des lancers-francs, Belgrade n’avait rien à gagner. Malgré les ratés de Mancinelli, Rocca ou Cook, Belgrade n’a pas pu réduire l’écart et doit accepter la défaite (66-72).

Milan… Macvan termine à 13 points et 11 rebonds et a bien failli jouer un mauvais tour à son équipe homonyme mais les milanais qu’on avait enterrés trop vite, réussissent l’incroyable come-back avec une quatrième place et un bilan de 4 victoires pour 6 défaites mais un goal average supérieur à Belgrade qui dispose du même bilan.

Commentaires   |  1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *