Pro A : Pau s’impose au buzzer grâce à Gipson (92-91)

Emmanuel Laurin
4

Quand Phil Goss slalome entre les défenseurs palois comme Alberto Tomba entre les piquets sur une descente de ski, on se dit que Pau va encore connaître une fin amère. Il reste une poignée de secondes (1,4 à vrai dire) et « à la Derek Fisher », Teddy Gipson balance une prière en reculant qui tombe dedans.

Une victoire ô combien cruciale !

L’Elan Béarnais remporte sur le fil une victoire qui lui fait le plus grand bien au moral. Après des semaines mouvementées, les hommes de Laurent Vila peuvent enfin savourer un succès long à se dessiner mais si important pour la suite.

Car ce Classico qui n’en est plus un a connu plusieurs vies. Les Palois avaient d’abord mis l’Asvel KO debout d’entrée avec un 10-0 cinglant avant que les joueurs de Pierre Vincent ne réagissent et prennent la mesure de la partie petit à petit.

Edwin Jackson en était le baromètre avec ses 19 points. Kim Tillie permettait également à la Green Team de rester au contact en seconde période avec sa précision à mi-distance (13 points et 5 rebonds).

Gipson enfile son costume de sauveur

Pour les Béarnais, le salut est d’abord venu du duo Maravic (11 points) – Allan (17 points, 7 passes) mais ce dernier arrosant un peu trop (6/14), les palois perdaient trop rapidement leur maigre pécule d’avance.

Et quand Leo Westermann (12 points, 4 passes) décochait une flèche derrière l’arc dans la dernière minute pour remettre le match à plat, il fallait toute la détermination de Gipson (17 points, 5 rebonds, 4 passes) pour passer la tempête.

Junior Elonu (18 points, 7 rebonds) se voyait l’heureux récipiendaire de caviars multiples et concluait de dunks tonitruants ses actions pour inciter son public à continuer de pousser. Et il le fallait, car c’est à la dernière seconde que la foule pouvait enfin laisser exploser sa joie sur le shoot victorieux de Gipson (92-91).

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

4 Responses
    1. Achbe

      dommage pour toi, le match était vraiment énorme. Le spectacle était au rdv avec de bon pourcentages au shoot, de beaux dunks…
      Gros gros match de Pro A.

  1. Delamancha

    J'étais au Stade, j'en ai encore des frissons. L'ambiance était exceptionnelle, digne des plus beaux jours de Pau-Orthez auparavant.
    Teddy Gipson est très très très fort, et ça depuis trois ans que je le vois jouer !

Leave a Reply

Archives

juin 2018
L M M J V S D
« Mai    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements