Autre

Nancy : un ressort est cassé

Après onze minutes de jeu, Nancy mène de 11 points. 22 minutes plus tard, le SLUC accuse 26 pts de retard !

Voici comment résumer le match de Nancy contre Orléans. Une semaine après le coup de bambou au buzzer contre Gravelines, le déconfiture contre Orléans sonne comme un constat : quelque chose est cassé à Nancy.

Alors que le match avait été attaqué par le bon bout, l’exécution collective a disparu. Des ballons perdus et des shoots ouverts manqués plus tard, et Orléans repart avec la victoire et un joli écart de quinze points (83-68).

« On a eu un problème d’exécution. On perd beaucoup trop de ballons, et on ne rentre pas les tirs même ceux qui étaient ouverts… C’était une faillite offensive. » déclare Jean-Luc Monschau dans l’Est Républicain.

Le troisième quart-temps fut une purge pour Nancy : seulement 4 points. Et un immense run de 31-4 sur trois quart-temps en faveur de Orléans, leur donne 24 pts d’écart (65-41).

Nancy a coulé lors d’une perte d’adresse qu’Orléans a su exploiter avec notamment trois paniers extérieur de Maël Lebrun. Avant que le show ne continu au retour des vestiaires avec Cédrick Banks et Brian Greene.

Nancy subit donc une seconde défaite consécutive, et sa quatrième de la saison. L’impression visuelle a été terrible hier soir, avec des joueurs amorphes et incapables de réagir lors du naufrage.

 

[box boxscore_proa-15eme-journee_orleans_nancy]

Commentaires   |  4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *