Autre

Euroligue : Milan remporte son premier match face à Kazan

3 défaites en 3 matchs, l’Emporio Milan fait pour l’instant pâle figure dans cette seconde phase d’Euroligue. Les coéquipiers de Malik Hairston doivent se rattraper ce soir de leur humiliante défaite à Kazan la semaine passée (59–44). Les Russes quant à eux, présentent un bilan positif de 3 victoires pour 0 défaites et tentent de confirmer leur suprématie en terre milanaise.

Premier quart-temps

Les Milanais entament bien cette partie malgré les absences de Hairston et Bourousis. Ils mènent rapidement 10–5 et Pashutin est obligé de prendre un temps mort alors qu’il reste 6 minutes 30 à jouer.

Au retour du temps mort, la pression milanaise s’accentue et ils accentuent leur avance : + 10 à 4 minutes du terme de ce quart temps. Bien aidé par les rentrées de Nachbar et Jawai, Kazan remonte au score et n’est plus mené que de 7 points à la fin de ce quart temps.

Deuxième quart-temps

Les deux équipes se rendent coup pour coup dans ce début de second quart temps. Les Milanais continuent de profiter de leur adresse extérieure alors que les Russes jouent sur Nathan Jawai et Nachbar.

Bien servi par McCarthy, le pivot australien écrase un dunk surpuissant qui réveille son équipe. La fin de cette première mi temps est très défensive, les deux équipes ne laissent rien passer. Gentile récolte sa troisième faute et Scariolo est obligé de le sortir. Vereemko inscrit un layup main droite à une minute de ce quart temps et permet aux Russes de passer devant pour la première fois du match.

Troisième quart-temps

Ce début de troisième quart temps est très brouillon de la part des deux équipes : les Milanais ne trouvent plus de solution en attaque à l’instar de Gentile qui n’arrive pas à rentrer dans son match. En face, les Russes insistent trop sur Jawai à l’intérieur qui perd beaucoup de ballons.

A cinq minutes du terme de ce quart temps, les Milanais, par l’intermédiaire de Fotsis et de Bremer, refont un écart : + 9 (43–34). Les Russes laissent trop de points sur la ligne des lancers pour réellement inquiéter Milan.

Quatrième quart temps

Kazan démarre mal ce quart temps et Milan refait l’écart : 56-45 au bout d’1 minute 50 de jeu. Pashutin prend un nouveau temps mort pour remobiliser ses joueurs.

Mancinelli, par deux fois, permet à son équipe de maintenir un écart de 6 points alors qu’il reste moins de 5 minutes à jouer. Les Russes remontent au score et ne sont plus menés que de 4 points. Drew Nicholas rate le 3 points mais Omar Cook récupère le rebond et profite de la faute.

Il convertit les lancers et les Milanais mènent désormais de 6 points à quelques secondes de la fin du match. L’Emporio Milano s’impose (63-58) sans grande difficulté face à une équipe d’Unics méconnaissable.

Bien emmené par le duo Fotsis – Bremer (dont c’était le premier match d’euroleague depuis 2004–2005), les Milanais peuvent encore espérer se qualifier pour le tour suivant en gagnant leur 2 derniers matchs face au Panathinaikos et au Fenerbahce Ulker.

Commentaires   |  2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • AK-47 dit :

    Est ce que Milan va refaire le coup du premier tour en passant au dernier match en ayant perdu les premiers matchs ?

    En tout cas, belle victoire contre les russes de Kazan qui m'ont pas mal impressionné ces derniers matchs, je ne les connaissais pas beaucoup. Ils iront sûrement au prochain tour.

  • Homenetmen dit :

    bonne nouvelle pour le Pana ça 😀