Autre

Pour Alain Béral (LNB), la France « ne peut pas aller en Euroligue »

Plein d’idées, Alain Béral, le président de la LNB, entend bien redonner ses lettres de noblesse à la Pro A et à ses clubs, mais ça passera par des réformes du championnat, mais aussi des Coupes d’Europe.

Sur le site du Populaire.fr, il revient sur son idée d’une nouvelle compétition, inspirée des ligues Adriatique et Baltique où les clubs français iraient se mesurer à leurs voisins les plus proches.

« Puisque l’Euroligue devient une ligue très privée et que pour s’engager en Eurocoupe, il faut accepter de faire de très longs voyages pour des affiches qui ne passionnent pas forcément un public local, je proposerais un modèle structuré de championnat européen proche de nous qui serait fermé ou semi-fermé. La France et l’Allemagne seraient leaders et il y aurait d’autres pays invités pour créer des rencontres plus intéressantes que ce que l’on a aujourd’hui. Je ne dis pas que l’Euroligue n’est pas intéressante, mais on ne peut pas y aller. »

Concernant les autres réformes proposées, cette fois-ci sur le plan national, M. Béral évoque l’idée de la mise en place d’une draft avec un championnat Eespoirs qui « sera un championnat de clubs de formation comme les Américains font un championnat de clubs d’université avec un habillage beaucoup plus structurant qu’aujourd’hui et avec au bout une draft pour les jeunes qui n’auraient pas été retenus par leurs clubs. Ils pourraient ainsi avoir plus de visibilité. »

Offre spéciale Noël - Basket Europe, choisissez votre cadeau
Commentaires   |  18 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • MJ_pacersfanMWP dit :

    L'excuse des longs voyages…. ( faut 2h en avion pour aller en Serbie… )
    Dit simplement " on ne peut pas aller en Euroligue car on a pas le niveaux…"
    C'est triste à dire mais c'est la vérité….
    Faire une compétition contre les équipes allemandes, c'est clairement un aveu de faiblesses et je vois pas en quoi ça peut remonter le niveau de la proA au contraire les joueurs au niveau de l'euroligue vont disparaître et/ou ne vont plus venir… où est l'intérêts ?!?

    • Darius67 dit :

      C'est clair ne pas faire l'euroligue = perdre de bons joueurs qui souhaitent la jouer !!!!

      • RCaron59650 dit :

        je pense que cette histoire des longs voyages fait plutôt référence aux matchs d'eurocup et eurochallenge qui opposent les clubs français à des équipes moins bien structurées que celles d'euroleague… (je précise que j'explique et que je n'excuse pas car cette excuse est selon moi scandaleuse!). Alors déjà que les joueurs français n'aiment pas jouer plusieurs matchs par semaine, quand c'est pour une compétition telle que les 2 précédemment nommées, c'est même pas la peine! Même Orléans serait trop loin pour LeMans! (pour reprendre l'équipe qui a le plus salement bazardé la cpe d'europe cette année!)
        Sinon, la fusion avec l'Allemagne, ou même la Belgique est l'avenir pour le Championnat!!!, pas pour la coupe d'europe! du moins, tant que Bertomeu (qui a tout mon soutient) n'aura pas transformé l'euroleague en ligue européenne fermée comprenant les meilleurs joueurs du continent! Et je pense, contrairement à M.Beral, que la France aurait la place pour y mettre 2/3 équipes (vu qu'à mon avis on partirait sur un championnat à une 30aine d'équipes…) qui seraient une belle locomotive pour ce sport sur notre territoire!

    • DirkPleiss dit :

      Je suis allemand-francais, et quand je vais voir un match de basket allemand, il arrive que les équipes n'arrivent pas à marqueur plus de 45 points…
      Il n'y à que 2-3 équipes qui sont compétitifs en Allemagne ( Alba berlin, Bayern et Bamberg) et les autres sont vraiment à chier !

  • YEP dit :

    pays voisins il dit me Monsieur mais l Espagne ou l Italie est ce si loin ;o)….

    • Vince3469 dit :

      Voulaient surement dit "voisins" en terme de niveau ^_^

      Mais bon, ça fait quand même défaitiste comme proposition… Je ne suis pas certain qu'un tel manque d'ambition attire les foules dans les salles…

  • lepanda dit :

    En même temps il a pas tort, un Le Mans – Mariujpol ça intéresse qui à part les supporter du Mans?(Juste un exemple hein)

    Pour l'argument que les joueurs ne veulent jouer qu'une fois par semaine, j’entends plutôt le contraire, c'est à dire des joueurs qui se plaignent d'avoir trop d'entrainements et pas assez de matchs.

    Les clubs perdent de l'argent quand ils s'engagent en Eurocup et Eurochallenge et question visibilité c'est le néant.
    Financièrement on rattrapera jamais les clubs de l'Est qui sont financés de manière douteuse et qui se cassent la gueule en 5-10 ans(hormis les historiques), mais ont quand même les faveurs de Bertomeu.
    Il y a aussi les critères de salles de 10000 places qui sont justes irréalistes en France, donc au final on est en décalage complet avec l'Euroligue.

    Alors oui pour y engager le champion et éventuellement 1 ou 2 autres en Euroligue, pour les autres dans une ligue européenne plus proche géographiquement sur le modèle de la ligue adriatique, on y gagnera en visibilité et progressivement en niveau si on privilégie la formation et qu'on réduit les quotas de JNFL. Mais c'est du long terme et faut avoir le courage de lancer des réformes qui donneront des résultats après le mandat de son instigateur.

    • RCaron59650 dit :

      ca intéresse qui? si tu écoutes Laurent Sciarra, même les affiches d'Euroleague n'intéressent pas les joueurs pros (du moins, ceux de Vichy)… donc ca intéresse peu de monde, surtout quand les équipes balancent les matchs => cf le match du MSB vs Lyetuvos Rytas que j'ai pas pu regarder en entier tellement c'était laid (87-49) alors que je voulais revoir Valenciunas+Jomantas+Kalnietis… car c'est une très belle équipe!

  • pierdealdo dit :

    pas fan du tout de sa proposition. Il faut se battre pour atteindre l'euroligue un jour, c'est elle qui amènera les supporteurs…..

    • RCaron59650 dit :

      on est déjà en Euroleague: je rappelle que cette année on avait 1 club qualifié direct (Nancy) et 3 clubs en tour préliminaire (BCM ASVEL Cholet) même si un seul pouvait s'en sortir… Bertomeu, patron de l'Euroleague, n'attend que ca d'avoir un basket français au niveau, il fait tout pour nous aider, et nous on fait rien en retour!

      • pierdealdo dit :

        oui quand je disais qu'il fallait atteindre l'euroleague c'est qu'il fallait réussir à y être sans se faire sortir de suite lamentablement 🙂

        le basket français progresse, il faut y croire !
        ça se fera pas sur un ou deux ans, mais si on continu sur notre lancé, on pourrait avoir un ou deux club en euroleague qui font plus que de la figuration!

  • KingKenny dit :

    J'y connais pas grand chose en basket européen mais la Pro A en est-elle a un tel niveau de faiblesse? Meme au foot ou les championnats d'angleterre ou d'allemagne nous sont largement superieur ce genre d'idée ne pourrait prendre forme.

    • RCaron59650 dit :

      disons que la France est le 5e championnat européen de foot, et que le basket est le 10/15e… y a autant d'écart entre le CSKA et Nancy qu'entre le Barca et Lorient en foot… (Pr info, budgets +/- officiels CSKA 40M€ Nancy 5M€… sans parler de Hyeres Toulon qui atteint difficilement le 1M€)

  • lexmanouche dit :

    C'est bien de vouloir changer les choses, mais faudrait voir à avoir des idées réalisables et, surtout, qui ne soient pas stupides. Le système de draft me fait bien rire, en toute honnêteté. Non, il ne faut pas un truc conservant le système actuel avec simplement une porte de sortie différente ; il faut un tout autre système pour le développement des jeunes. L'idée, défendue notamment par Choulet, des doubles licences permettant d'évoluer en N1/N2 est pour moi à creuser, et il faudrait la faire évoluer. Avec, pourquoi pas s'il y tient vraiment, une espèce de draft à la fin, mais ça ne me paraît vraiment pas utile. Il ne faut pas se baser sur le système américain qui est bien trop différent du notre. Le jour où tous les lycées français auront le même système de développement de programmes sportifs, et idem pour les fac, on pourra le faire… Mais non. On est en France, et pas aux US. Plutôt que d'essayer de coller à leur système, il vaudrait mieux en inventer un bien à nous. Mais qui soit viable et efficace, pas comme l'actuel…

    Pour ce qui est de l'Euroligue, je ne vois pas en quoi les deux sont incompatibles. Une "ligue" internationale plus rapprochée, sur le modèle de la ligue Adriatique, me semble effectivement une bonne, et même une très bonne idée. En revanche, nous mettre en leader avec l'Allemagne et derrière des pays genre Belgique, Angleterre, Portugal: NON. Je n'ai rien contre le basket de ces pays là – au contraire -, mais s'opposer volontairement à des équipes issues de championnats plus faibles ne peut PAS nous tirer vers le haut, bien au contraire. Une ligue de Méditerranée occidentale, serait plutôt sympa. Italie, Espagne, France, en étendant à d'autres pays adjacents… Et même, pourquoi pas, aider au développement des championnats d'Afrique du Nord par la même occasion. C'est moins loin d'aller de Paris à Marrakech que de faire Paris-Moscou…

    MAIS, cela ne doit PAS interdire aux clubs français de participer à l'Euroleague. Qu'est-ce qu'il faut pas entendre. Il veut développer le basket français ?! C'est sûr que pour l'instant, on est pas au niveau en Euroleague ; mais ça n'a rien d'une fatalité. Ceux qui trouvent l'excuse du budget, ou ce genre de choses, me font doucement rigoler. Le Partizan de Belgrade a un budget bien inférieur à l'ASVEL… Cette ligue "plus rapprochée" doit être dévolue à certains clubs français, mais le champion de France – par exemple – doit continuer à participer à l'Euroleague. L'inverse ne pourra que faire doucement péricliter notre championnat… Et ça, c'est évidemment pas bon pour le basket français…

    Désolé pour le pavé. Mais il semblerait que, même en étant payé tous les jours pour ne faire que penser à des solutions, on en arrive parfois à des choses bien étranges.

    • RCaron59650 dit :

      Concernant la double licence, je pense que c’est une bonne idée de base, mais moi je serais plus ambitieux pour eux en intégrant les réserves ProA directement à la ProB : tu coupe la ProB en poules (2 ou 4) avec dans chaque poule 50% ProB 50% réserves ProA, et on s’arrange pour avoir alternativement un match contre chaque type d’équipes. Ca permet aux jeunes de se développer plus rapidement en comprenant l’intensité physique d’un « vrai » match. Et, je pense que le 2e effet « kiss cool » non négligeable, les jeunes seront plus facilement scootés par les clubs de Pro A/Pro B et ca remplace ce système moisi de draft des exclus (car le pire dans l’histoire de la draft, c genre cholet qui dit « gobbert il est trop bon on le garde, par contre, machin il est nul, présentons le à la draft ! » Et c’est compréhensible ! Ils ont quand même pas dépensé des centaines de milliers d’euros dans un centre de formation pour se faire voler les 2/3 joueurs qui tiennent la route ! Donc, si Béral veut une draft, il doit révolutionner le système de formation (ex : supprimer les réserves + mettre en place des INSEP régionaux financés par les clubs ex : celui du Nord financé par BCM/Lille/Denain/Boulogne/Le Portel, ou autres idées, il a l’air d’en avoir bcp, je le laisse me surprendre !)

      Concernant nos partenaires de la nouvelle ligue régionale : ne sous estime pas la Belgique car Charleroi me semble au moins aussi bonne que n’importe quelle équipe aspirante au titre de ProA (habitant dans le Nord, je les ai vu jour en Euroleague, et ils tenaient plus que la route dans un groupe très compliqué !). Le seul problème du championnat belge (et allemand d’ailleurs aussi) est le trop gd nombre de joueurs US, il faut dc bien se mettre d’accord avant de se lancer la dedans ! Après, une poule de 16 avec 6 FRA 6ALL 2BEL 1GBR 1autre peut très bien contribuer au relèvement de nos standards ! Quant à ton idée de ligue méditerranéenne, je ne vois pas l’intérêt pour l’Espagne de se rabaisser à ca vu le niveau et la puissance de l’ACB.
      Alors comme toi je vois un avenir dans les ligues fermées régionales (au sens large) avec une séparation des équipes françaises ex : BCM/SIG/Nancy dans la Poule avec ALL/BEL… Pau/Bordeaux/Roanne dans une poule avec ITA/SUI/pkoi pas ESP et surtout PARIS/LYON/+3e dans une Euroleague fermée (type NBA) avec une 30aine d’équipes de tte l’europe

      Enfin, je ne peut que réinsister sur l’absurdité de la volonté de quitter l’Euroleague dans son format actuel (et dont rien ne nous dit que ca va changer un jour). Car certes on est nuls actuellement, mais c’est pas en se lamentant qu’on va s’améliorer ! Se prendre des roustes telles que face à Vitoria permet de remettre les choses à leurs places et voir les points à améliorer ! Aussi, je ne pense pas que Moerman aurait fait 39 d’éval ce w-e sans son année d’exp en EL ! On progresse lentement, mais on progresse, et c’est l’essentiel, alors continuons !

  • Riofranck dit :

    La pro a c du bidon, ça sert a occuper les gens qui vivent dans les villes moyennes de ces équipes, arrêtons la pro a, sinon dans 100 ans on aura même p as encore gagner l euroligue