Autre

Copa del Rey : le point avant la finale Real – Barça

Comme en France, la compétition de mi-saison a accouché d’un duel attendu en finale. On aura droit au 18ème Clasico entre le Real et Barcelone cet après-midi à 18h (et demain à 11h45 sur Sport +).

A domicile, le Barça part avec une petite avance mentale et voudra conquérir son troisième trophée de suite, mais le Real a toutes ses chances avec une attaque qui retrouve des couleurs et un statut d’outsider qui lui réussit souvent.

BasketEurope revient pour vous sur l’essentiel de la Copa Del Rey et vous présente la finale à venir.

Les quarts de finale

Vitoria – San Sebastian (72-65)

Pour le retour de Maciej Lampe à la compétition, Vitoria s’offrait San Sebastian dans un match bien tenu de bout en bout, si ce n’est pour cet éclat (27-11) reçu par Lagun Aro en troisième quart.

Pablo Prigioni a orchestré la victoire de son équipe avec 15 points, 8 rebonds, 6 passes et 4 balles volées (pour 30 d’évaluation) alors que le duo Milko Bjelica – Mirza Teletovic (respectivement 22 et 17 points) ont assuré au scoring.

Barcelone – Alicante (75-54)

Pour leur entrée en matière, les barcelonais n’ont pas fait dans le détail. La surprise de l’année Alicante n’a rien pu faire face à Juanca Navarro (10 points, 4 rebonds et 5 passes décisives) et ses coéquipiers.

Lorbek termine avec 17 points alors que l’improbable Xavi Rabaseda apporte 16 points en 20 minutes. Avec 29 points marqués en seconde période et une adresse bien mal en point (42% à deux points, 12% à trois points), Alicante ne peut créer l’exploit.

Malaga – Séville (65-77)

C’est la surprise de ce premier tour de la Copa Del Rey. Malaga se fait sortir par une équipe de Séville conquérante. Mais avec 42 points marqués sur les trois premiers quarts, Malaga s’exposait à une sortie de route prématurée.

Et contre des Sévillans emmenés par leur américain, Earl Calloway (16 points, 4 rebonds, 2 passes, 5 interceptions), ni Darden (12 points), ni Freeland (8 points, 13 rebonds) n’ont pu inverser la tendance. Avec un Top 16 très compliqué, Malaga continue de chuter en ce moment.

Real Madrid – Fuenlabrada (75-66)

Pour leur entrée en matière, les madrilènes ont connu un départ poussif (15-16) mais ont ensuite mis la machine en marche et Fuenlabrada n’a pu que constater les dégâts. Avec un Felipe Reyes plus royal que jamais (17 points, 12 rebonds, 28 d’évaluation), Madrid a récité son basket à la perfection (22/41 aux tirs pour l’équipe). Un échauffement tranquille pour les sujets du Roi.

Les demi-finales

Barcelone – Vitoria (65-57)

Dans un match d’une très haute intensité, mais à très bas scoring (34-33 à la pause), les basques ont explosé en plein vol dans le dernier quart, ne scorant que 5 petits points contre 18 pour le Barça.

Erazem Lorbek a été une nouvelle fois, le grand artisan de la victoire catalane avec 26 points à 7/12 aux tirs, dont 4/7 derrière l’arc. Teletovic (15 points) et San Emeterio (12 points) ont bien essayé de maintenir les leur au contact, mais le verrou catalan était bien en place (seulement 9 passes décisives pour Vitoria).

Coach Ivanovic confirmait après-coup : « On avait le match en main, mais on a fait des grosses erreurs en dernier quart et quand on laisse Barcelone prendre l’avantage, c’est difficile de revenir. »

Real Madrid – Séville (92-84)

La seconde demi-finale fut un véritable festival offensif où l’on a retrouvé le Real magique du début de saison, quand Rudy et Ibaka planaient sur la Liga ACB.

Au lieu d’Ibaka, on avait droit à un énorme Nikola Mirotic (21 points à 6/8 à trois points) et au lieu de Fernandez, on avait son pote Sergio Llull (17 points, 7 passes) qui portaient le Real vers la victoire. Séville a pourtant offert une belle résistance en gagnant le second et le dernier quart dans ce match de séries, mais le Real était plus fort (6 joueurs à plus de 9 points marqués).

La finale

Real Madrid – Barcelone (18h, diffusé demain à 11h45 sur Sport +)

C’est le classique du genre. 17 confrontations dans des finales du championnat dont 6 en finale de la Coupe du Roi. On aura droit à une 7ème édition Deluxe. Entre les catalans qui jouent sur une grosse défense (56 points encaissés sur la Copa) et les madrilènes qui fondent leurs succès sur une attaque de feu (84 points sur la Copa), le duel sera complet.

Et match dans le match, il faudra suivre le duel des générations entre Erazem Lorbek qui règne sur la compétition avec 22 points de moyenne et Nikola Mirotic qui sort d’une belle performance en demi (21 points). Le vétéran slovène essaiera de porter le Barça vers sa troisième victoire de suite en Coupe du Roi alors que le jeune loup naturalisé espagnol voudra briser la série noire du Real.

Et quoi de mieux que le faire dans le Palais San Jordi de Barcelone…

Commentaires   |  2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Riofranck dit :

    Il va y avoir des dopés sur le terrain, certainement

  • RunTMC dit :

    Xavi Rabaseda n'a rien d'improbable, il avait été très bon l'année dernière dans le club où il avait été prêté (Fuenlabrada, me semble-t-il) et c'est un jeune sur lequel le Barça compte pour l'avenir. Un joueur à suivre, même s'il n'a pas beaucoup de temps jeu dans l'armada catalane.